toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Le président de l’Autorité palestinienne Abbas doit la vie à un médecin israélien


Le président de l’Autorité palestinienne Abbas doit la vie à un médecin israélien

Lorsque Mahmoud Abbas a été hospitalisé en mai dernier, son état s’est détérioré jusqu’à ce qu’Israël envoie un spécialiste.

Le président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, aurait pu mourir en mai dernier sans l’intervention israélienne, a rapporté mercredi Ynet News .

Admis dans un hôpital privé de Ramallah pour une grave infection de l’oreille, l’état de santé du dirigeant de l’Autorité palestinienne s’est rapidement détérioré lorsqu’il a contracté une pneumonie. Malgré les efforts de ses médecins, y compris des spécialistes étrangers, il était à craindre que le jeune homme de 83 ans ne se rétablisse pas, a indiqué le rapport. C’est à ce moment que le gouvernement israélien est intervenu.

Tout d’abord, il a été proposé de transférer Abbas dans un centre médical israélien, dont les installations avancées sont supérieures à celles de l’Autorité palestinienne. Cela a été refusé, selon Ynet, parce que les responsables de l’AP craignaient une réponse fâchée de la rue palestinienne si la nouvelle venait à couler.

Au lieu de cela, Israël a envoyé un spécialiste à Abbas, qui a collaboré avec son équipe médicale et a réussi à le stabiliser après deux jours de traitement intensif. Il a été libéré de l’hôpital une semaine plus tard.

L’Autorité palestinienne a d’abord affirmé que le président avait été admis pour une petite opération de l’oreille, puis avait été renvoyée pour des examens médicaux. Quelques jours plus tard, ils ont admis qu’Abbas avait une infection pulmonaire, mais qu’il «réagissait rapidement au traitement et qu’il se remettait». Le bureau du président a publié des images le montrant en train de marcher sans aide dans le couloir de l’hôpital et de lire un journal pour transmettre un message. image rassurante au public.

Abbas, un gros fumeur, aurait abandonné cette habitude à la suite de cette peur, mais des problèmes de santé ont continué de le menacer. En août, le journal israélien Channel 10 News a cité des Palestiniens anonymes qui avaient déclaré que, lorsqu’ils lui avaient rendu visite pendant la fête de l’Aïd al-Adha, il ne s’était pas rappelé qui ils étaient. Les responsables du bureau du président ont immédiatement rejeté les affirmations de désorientation mentale, affirmant qu’Abbas travaillait à plein régime.

Ynet  apparaît pour le confirmer. Le site rapporte qu’Abbas a passé 109 jours ces dernières années dans 17 pays, dont deux à destination des États-Unis et de la Russie. La semaine dernière, il s’est rendu à New York pour prendre la présidence du G77 , le plus grand bloc de l’ONU.

La santé de l’octogénaire inquiète beaucoup Israël, car il n’a formé aucun successeur particulier et nombreux sont les membres de l’Autorité palestinienne qui s’engagent pour la direction lorsqu’il quitte son poste ou décède. Il est à craindre que ce scénario soit sanglant et prolongé, et Israël n’a aucun intérêt à ce que la situation de sécurité relativement stable dans l’Autorité palestinienne se désagrège.

© Moshé Anielewicz pour Europe Israël News

Learn Hebrew online

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 6 thoughts on “Le président de l’Autorité palestinienne Abbas doit la vie à un médecin israélien

    1. Robert Davis

      C’est bien, il faut conserver en vie cet ABRUTI de abbas. Il vaut mieux avoir pour ennemi un crétin qu’un ennemi intelligent. Par contre si l’autre crétin Netanyahu tombe malade il ne faut pas lui envoyer de médecin car il vaut mieux avoir un PM intelligent plutôt qu’un crétin tel que Netanyahu!

    2. SAHSAN

      Il est si con ce Netanyahu. Abbas lui crache au visage et lui il envoie les meilleurs spécialistes pour sauver ce criminel!
      Moi je l’aurais laisser crever ce salopard.
      ROSA

    3. la juive zélée

      « La Bretagne, l’une des régions les plus touchées par certains cas de cancers »
      là par exemple ils mangent bio et ont quand même des cancers.
      « Est-ce que le stress émotionnel augmente le risque de cancer du sein? »
      « CANCER DU CÔLON : LE STRESS EN CAUSE ? »

      « Le vin, « pas un alcool comme les autres »? « Je ne suis pas recadrable », assure Guillaume »
      c’est ce qui arrive quand on n’est pas allé à l’école…ENSEMBLE VIDE
      c’est vous qu’on fiche,vous qui vouliez ficher les GJ piégés dans votre manipulation de chiottes macronesques.

    4. Ariel ABECASSIS

      Que penser de ce médecin israélien qui permet à ce déchet tueur de Juifs de continuer de nuire ?

      Ne se rend-t-il pas coupable de complicvité avec un assassin antijuif ?

      Vous, je ne sais pas, mais moi, c’est ma conviction.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *