toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

«Le peuple peut débattre, Jupiter tranchera» : l’opposition charge Macron sur sa lettre aux Français


«Le peuple peut débattre, Jupiter tranchera» : l’opposition charge Macron sur sa lettre aux Français

La lettre d’Emmanuel Macron supposée poser le cadre du grand débat national promis par le chef de l’Etat a été rendue publique. Aussitôt dévoilée, elle a suscité les vives critiques de l’opposition, qui juge l’initiative inutile et insuffisante.

Le chef de l’Etat a adressé le soir du 13 janvier, avec un peu d’avance, sa lettre aux Français alors que la mobilisation des Gilets jaunes connaît un regain depuis le début de l’année 2019. Cette initiative est censée précéder le grand débat national promis par Emmanuel Macron, qui doit débuter le 15 janvier. Et tout comme le grand débat, qui fait face aux critiques avant même son coup d’envoi, le contenu de la lettre présidentielle n’a pas fait l’unanimité au sein de la classe politique. Nombre de ses représentants, de droite comme de gauche, ont fustigé la démarche du locataire de l’Elysée tant sur la forme que sur le fond.

L’opposition de gauche ne mâche pas ses mots 

Le chef de file de La France insoumise (LFI), Jean-Luc Mélenchon, a publié une longue déclaration sur sa page Facebook, intitulée Le coup du grand débat, dans laquelle il explique que la démarche du président de la République «confirme l’incompréhension de Macron sur la nature du moment politique en cours». «Imagine-t-on Mai 1968 se terminant dans un colloque décentralisé de cette sorte ?», ajoute le député de Marseille. Sur le fond du texte, il déclare : «Cette lettre sera un flop. Bavarde, sans angle qui souligne les enjeux politique, elle faufile son discours entre les sujets qu’elle aborde de façon erratique. La demande de clarté et de sincérité qui monte du pays se dilue ici dans une dissertation laborieuse et chafouine.»

 

Le député insoumis Eric Coquerel a regretté un débat qui ne permettra pas de revenir sur les principales trajectoires économiques prises par l’exécutif. Si Emmanuel Macron a en effet fait savoir qu’il n’y aurait «pas de question interdite» lors du grand débat, il a prévenu que le gouvernement ne reviendrait pas sur les mesures fiscales déjà adoptées. «Le peuple peut débattre, Jupiter tranchera. Hors sol», s’est insurgé l’élu de Seine-Saint-Denis.

Loading...

 

Même tonalité du côté de Ian Brossat. Pour l’adjoint communiste au logement à la Ville de Paris, Emmanuel Macron «balaye d’un revers de la main le possible rétablissement de l’ISF». Une revendication qui est, selon lui, «soutenue par 77% des Français».

 

Toujours à gauche, Benoît Hamon n’est pas plus tendre avec Emmanuel Macron. Le chef de file de Génération-s a notamment dénoncé l’absence d’un débat sur «le rôle du président de la République».

 

Une lettre illisible selon la droite et le RN

A droite, chez Les Républicains (LR), le député Eric Ciotti a dénoncé «une lettre creuse qui n’apporte aucune solution concrète à la colère populaire», tandis que Jean Leonetti, premier vice-président et vice-président délégué du parti, a regretté «des sujets tabous», «des questions orientées» et «une ligne politique maintenue».

 

De son côté, le leader de Debout la France, Nicolas Dupont-Aignan, a exhorté Emmanuel Macron à cesser son «bla-bla».

 

Interrogé par France 3, l’eurodéputé du Rassemblement national (RN) Nicolas Bay a jugé que le président de la République essayait de «gagner du temps face à la colère des Français» : «La lettre de Macron part dans toutes les directions… Il essaie en réalité de gagner du temps face à la colère des Français, avec des questions fermées, orientées», a-t-il dénoncé.

 

Pour sa part, le président des Patriotes Florian Philippot a qualifié la lettre de «longue» et «illisible», estimant que certains «sujets fondamentaux» n’étaient pas abordés, notamment la question de l’Union européenne.

Learn Hebrew online

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “«Le peuple peut débattre, Jupiter tranchera» : l’opposition charge Macron sur sa lettre aux Français

    1. Robert Davis

      bébé mini-minus micron est un bavard impénitent et il est le seul à se prendre au sérieux. Ce débat est totalement inutile si on ne peut pas parler de l’immigration qui tue la France et en plus lui fait payer l’injection létale. Tout cela est INFANTILE et sans valeur. ALLEZ LES GJ.

    2. la juive zélée

      du coup t’as réussi une chose dans ta pitoyable life:#rassemblementnational car en effet,tous les partis qui ont des programmes différents sont unis désormais…
      lettre longue= désordre mental/questions éparpillés=en guise de diversion/vœu de dignité du 31 déc=le sujet sait qu’il n’a aucune valeur et qu’il coule,noyés dans les flots…d’où blessé par les insultes comme il dit dans la lettre=égoiste aveuglé!car il insulte et n’aime pas la répartie.pose trop de questions,manipulation car a compris que la seule réponse c’est « macron démission » tente de perdre du temps et rester à l’Elysée.tu penses que tes questions vont être lues?tu le monde s’en fou,tu es détesté,beat it,te souviens0 tu la roue à Paris..tu remets en question le modèle social construit par les Hommes,t’as cru que tu allais être un dictateur mondial ou quoi?non car tu donnais trop de « conseils » aux Présidents et t’incrustait dans la politique glorieuse qu’ils mènent dans leurs Pays!!!!qui n’ont pas à t’écouter…car eux sont diplômés et sont connus depuis longtemps,toi tu n’es qu’un minable ignorant tout du droit,sorti de je ne sais d’où,affiché par valls le clown…

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *