toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Le New York Times ordonne aux lecteurs de « célébrer » l’élection d’Ilhan Omar, partisane de BDS, pro-charia et haïssant les Juifs


Le New York Times ordonne aux lecteurs de « célébrer » l’élection d’Ilhan Omar, partisane de BDS, pro-charia et haïssant les Juifs

L’un des pires aspects du New York Times contemporain est qu’il est allé au-delà du simple fait de rapporter l’information et s’est aventuré dans le territoire le plus perfide d’instruire les lecteurs des émotions qu’ils devraient ressentir au sujet de l’actualité.

Le Times se dévoile en ordonnant aux lecteurs les émotions qu’ils devraient ressentir, le Times expose ses idées qu’il aurait peut-être préféré garder cachés.

Il en est de même pour l’élection au Congrès d’un démocrate du Minnesota, Ilhan Omar, qui a émergé après les élections en tant que partisan déclaré du mouvement antisémite BDS, de boycott, de désinvestissement et de sanction d’Israël .

Un article du Times publié le 1 er janvier dans la version papier était intitulé «Des titres joyeux sur la race et l’égalité… Quelques histoires sur la race qui méritent d’être célébrées, parmi celles que nous avons publiées», ont été commentées par Adeel Hassan: «2018 avait également des lueurs d’espoir – si vous cherchez assez dur – avec des histoires sur l’égalité raciale et la justice. Voici quelques-unes de celles que nous avons publiées et qui valent la peine d’être célébrées. »

Parmi ces histoires que le Times insiste sur le fait« d’être joyeuses »et« dignes d’être célébrées »se trouvait, selon le journal,«Ilhan Omar dans le Minnesota et Rashida Tlaib dans le Michigan premières femmes musulmanes élues au Congrès

L’islam est une religion et non une «race». Il est donc difficile de comprendre pourquoi cette évolution s’inscrit dans la catégorie des «récits sur la race» construits par le Times . Peut-être que c’est simplement quelque chose que le Times a envie de célébrer. Le journal, du moins dans cet article, n’envisage même pas la possibilité que le choix de boycotter l’État juif ne soit pas un exemple de «justice» ou d ‘«espoir», mais plutôt une grave injustice.

Il s’agit du deuxième article de célébration du Times en deux jours sur Ilhan Omar. Le premier a admis que «son soutien au mouvement de boycott, de désinvestissement et de sanctions pour faire pression sur Israël afin qu’il améliore le traitement des Palestiniens rend les dirigeants juifs nerveux».

Le langage du Times décrit de manière erronée l’objectif du mouvement BDS, qui n’est pas «d’améliorer le traitement des Palestiniens», mais plutôt d’éradiquer Israël et de l’éliminer en tant qu’État juif en insistant sur le «droit de retour» à Israël pour 7,25 millions de « Réfugiés palestiniens. « 

Le langage dans le premier article du Times semblait être un peu trop, même pour certains membres du personnel du New York Times lui-même. Bari Weiss, rédactrice et écrivaine de la page d’opinion du Times, a tweeté Omar sur Twitter: «La raison pour laquelle les Juifs sont« nerveux » d’elle est parce qu’elle a tweeté:« Israël a hypnotisé le monde, qu’Allah réveille les gens et les aide à voir le mal ce que fait Israël », a commenté Bret Stephens, un chroniqueur du Times, en commentant « l’antisémitisme, en d’autres termes ».

Plus bas, le premier article du Times mentionnait «Mme La réponse minutieuse d’Omar lors de la campagne 2018 aux questions sur Israël – et sa clarification post-électorale qu’elle soutient effectivement le mouvement de boycott, de désinvestissement et de sanctions – a laissé certains dirigeants juifs se sentir trahis. »

Learn Hebrew online

Batya Ungar-Sargon, rédactrice à The Forward, a tweeté: «Yo @nytimes, @IlhanMN ne «rend pas les dirigeants juifs nerveux» car elle soutient BDS, mais elle a fait un commentaire antisémite à propos d’Israël et a ignoré les militants et les journalistes juifs. Ungar-Sargon a déclaré qu’elle aimerait savoir si le journaliste du Times a posé à Omar «les questions que nous, les journalistes juifs, continuons d’essayer de poser : pourquoi vous mentez aux électeurs ? Croyez-vous qu’Israël a des pouvoirs surnaturels ? » 

© Traduction Europe Israël News

Source Algemeiner

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Avocate en droit international - Entre New York, Genève, Paris et Tel Aviv



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “Le New York Times ordonne aux lecteurs de « célébrer » l’élection d’Ilhan Omar, partisane de BDS, pro-charia et haïssant les Juifs

    1. la juive zélée

      elle porte une tsniout…c’est pas un hijab…
      macron a des origines d’Italie,macron est une entreprise italienne d’équipement sportif,en plus de ses origines bédouines..

    2. Boissonneault

      le coté positif est que cette BDS extrème va diviser les démocrates a l’interne donc les Juifs démocrate vont quittez ce Parti et arrêter de le financer …. dans les conventions démocrates il y aura des déchirements qui fera des mécontents comme le fut la division entre la clinton et sanders

    3. Jacques B.

      La gauche américaine file décidément un très mauvais coton. Guy Millière a raison quand il dit que le parti Démocrate est en train de devenir un parti totalitaire proche des partis communistes que l’on croyait en voie de disparition.
      Ces gens ont toujours fait alliance avec les pires crapules de la planète, et cela se vérifie encore.
      Le NY Times et CNN ont perdu toute crédibilité : qu’ils soient engloutis dans les oubliettes de l’Histoire.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *