toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Le Conseil de l’Europe s’inquiète de la répression et du grand nombre de blessés parmi les Gilets Jaunes


Le Conseil de l’Europe s’inquiète de la répression et du grand nombre de blessés parmi les Gilets Jaunes

La commissaire aux droits de l’homme dit “s’inquiéter du grand nombre de personnes blessées dans les manifestations” des “gilets jaunes”.

L’Europe tire la sonnette d’alarme. Le Conseil de l’Europe, chargé de promouvoir les droits de l’homme dans l’ensemble des Etats membres, s’inquiète de la répression du mouvement des « gilets jaunes », rapporte Libération. Mardi 29 janvier, la commissaire aux droits de l’homme Dunja Mijatovic a dit « s’inquiéter en particulier du grand nombre de personnes blessées, certaines très gravement, dans les manifestations ou en marge de celles-ci, notamment par des projectiles d’armes dites de défense intermédiaire telles que le lanceur de balles de défense ».

La commissaire aux droits de l’homme a ajouté qu’elle « constate certes que les forces de l’ordre, parmi lesquelles de nombreux blessés sont aussi à déplorer, opèrent dans des conditions difficiles, notamment liées à l’hostilité de certains manifestants, mais aussi à une surcharge de travail et, pour certaines unités engagées, à une formation insuffisante aux techniques de maintien de l’ordre et à l’usage de certaines armes ».

Conseils au gouvernement

Comme le précise Libération, le Conseil de l’Europe s’inquiète également de la loi anti-casseurs, discutée en ce moment à l’Assemblée nationale. La commissaire se dit « particulièrement préoccupée par la disposition visant à interdire préventivement, par une décision administrative et sans contrôle préalable d’un juge, de prendre part à une manifestation ». Elle pointe également du doigt la disposition « érigeant en délit la dissimulation volontaire partielle ou totale du visage au sein ou aux abords d’une manifestation». Ce mercredi 30 janvier, le Conseil de l’Europe a jugé « urgent d’apaiser la situation » dans l’Hexagone.

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “Le Conseil de l’Europe s’inquiète de la répression et du grand nombre de blessés parmi les Gilets Jaunes

    1. Robert Davis

      En fait macron est un personnage subalterne, ce n’est pas un chef, il est incapable d’imposer son « projet »à la noix aussi subalterne que lui et qui consiste à aller au plus facile : dans son esprit les mus sont »forts » et il lui faut s’associer à eux pour…gagner. Non seulement son jugement ne vaut rien comme le reste de sa personne mais l’idée même de s’associer à quelqu’un juste parce qu’on le croit fort est tyhpique d’un personnage subalterne. macron n’a rien à faire à l’élysée! Son esprit est aussi pusillanime que le reste de sa personne.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *