toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Le chef du groupe terroriste Hezbollah, Nasrallah, subit de fortes pressions iraniennes pour expliquer la disparition de «plusieurs dizaines de millions de dollars»


Le chef du groupe terroriste Hezbollah, Nasrallah, subit de fortes pressions iraniennes pour expliquer la disparition de «plusieurs dizaines de millions de dollars»

L’Iran resserre la vis à Hassan Nasrallah, selon des informations saoudienne contre l’Iran.

La version en ligne du journal saoudien Al Watanr apporte que le secrétaire général du Hezbollah, Hassan Nasrallah, subit de fortes pressions iraniennes pour expliquer la disparition de «plusieurs dizaines de millions de dollars» des comptes bancaires du Hezbollah financés par Téhéran.

Selon le reportage, Nasrallah est en résidence surveillée car le chef de l’organisation terroriste en difficulté reçoit actuellement des soins médicaux en Iran.

Le chef du Hezbollah n’a pas été vu en public depuis plusieurs semaines. Sa disparition périodique du public au Liban, où est basé le Hezbollah, est assez courante, des sources militaires israéliennes la reliant à ses craintes d’un attentat israélien. Nasrallah vie isolé dans un bunker.

Les accusations d’argent détourné qui ont été rapportées ne sont pas non plus nouvelles. L’Arabie Saoudite et l’Iran sont des rivaux régionaux.

En octobre, la Gazette saoudienne a rapporté que des milices du Hezbollah avaient kidnappé Akram Saad, accusé d’avoir détourné 15 millions de dollars… de supervision d’opérations de blanchiment d’argent… du trafic de drogue du Hezbollah.

L’intrigue régionale inclut également le Qatar, qui s’est impliqué non seulement dans le bourbier du Hezbollah par le biais d’un prétendu commerce de drogue au profit de l’organisation, mais également par son financement controversé de la bande de Gaza dirigée par le Hamas avec le consentement d’Israël.

Al Watan rapporte, au nom « d’observateurs », que « les conditions de la direction de l’organisation sont les pires » depuis la création du Hezbollah par l’Iran au Liban. Le quotidien saoudien a également déclaré que la disparition de Nasrallah dans le public était directement liée à l’allégation de détournement de fonds.

Cependant, un correspondant libanais a récemment rapporté que le chef du Hezbollah avait été victime d’une crise cardiaque. D’autres organes de presse ont déclaré qu’il avait un cancer et qu’il suivait une chimiothérapie. Ces informations seraient basées sur des scènes des forces importantes du Hezbollah gardant divers hôpitaux dans la capitale libanaise, Beyrouth.

© Moshé Anielewicz – Europe Israël News

Learn Hebrew online

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “Le chef du groupe terroriste Hezbollah, Nasrallah, subit de fortes pressions iraniennes pour expliquer la disparition de «plusieurs dizaines de millions de dollars»

    1. la juive zélée

      et si on parlait plutôt de macron, »Les savants calculs des internautes pour contester le résultat de l’élection présidentielle »
      dès le départ personne ne t’aimais ju pipi

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *