toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

L’Autorité palestinienne affirme pour Noël 2018 : « Jésus était le premier martyr, le fils loyal de la Palestine, le symbole de la lutte nationale palestinienne contre les falsificateurs du judaïsme »


L’Autorité palestinienne affirme pour Noël 2018 : « Jésus était le premier martyr, le fils loyal de la Palestine, le symbole de la lutte nationale palestinienne contre les falsificateurs du judaïsme »

A l’occasion de Noël, le 25 décembre 2018, deux articles ont paru dans le quotidien officiel de l’Autorité palestinienne (AP) Al-Hayat Al-Jadida, établissant un lien entre Jésus et la lutte nationale palestinienne contre Israël. L’un des articles décrit Jésus comme un héros national palestinien, crucifié pour avoir défendu ses droits face aux « juifs fanatiques » qui ont déformé le judaïsme, tout comme les sionistes l’ont « pris en otage » avec le soutien de « l’Occident capitaliste ». Le second article présente Jésus comme un martyr et comme le premier fidaï (combattant qui sacrifie son âme), qui a donné sa vie pour la patrie.

Notons que ce n’est pas la première fois que de hauts-responsables palestiniens établissent un lien entre Jésus et la lutte nationale palestinienne. Ainsi, durant une visite qu’il a effectuée au camp de réfugiés de  Dheisheh en 1999, Michel Sabbah, patriarche latin de Jérusalem jusqu’en 2008, avait affirmé que Jésus était un réfugié, qui s’était opposé à l’exploitation et à la violation des droits, et que les réfugiés palestiniens devaient par conséquent revendiquer leurs droits et ne pas les négliger. A la même occasion, Assad Abd Al-Rahman, alors membre du Comité exécutif de l’OLP et ministre des Affaires des réfugiés de l’AP, qui avait prononcé un discours pour le compte du président de l’AP Yasser Arafat, avait qualifié Jésus de « premier réfugié palestinien, premier prince de la paix, et premier fidaï palestinien, qui a été racheté par la douleur et la souffrance… »[1]

Extraits :

L’éditorialiste Omar Hilmi Al-Ghoul : Jésus était le premier symbole de la lutte pour la libération nationale

Omar Hilmi Al-Ghoul, éditorialiste du quotidien, a écrit :

Noël a une saveur spéciale, en raison de sa place unique dans la conscience [historique] palestinienne, avec ses prophètes, et notamment notre Seigneur le Messie [Jésus], qu’il repose en paix, le fils loyal et respecté de la Palestine, qui a défendu, il y a plus de 2 000 ans, ses choix religieux, politiques et juridiques contre les juifs fanatiques qui le méprisaient et l’ont persécuté, jusqu’à ce qu’ils [finissent] par le crucifier.

Jésus, qu’il repose en paix, était le premier symbole du combat pour la libération nationale des griffes de ceux qui prétendent représenter la religion juive, [mais] qui ont [en réalité] déformé l’Ancien Testament et ont falsifié son intention, combattu leurs [propres] prophètes et opprimé les juifs, les chrétiens et les autres, à l’époque de notre Seigneur le Messie. Ils n’ont pas cessé de commettre leurs crimes jusqu’à ce jour, [car à présent] le judaïsme a été pris en otage par le mouvement sioniste, qui l’a transformé en véhicule du projet colonialiste, avec le soutien inconditionnel et le consentement de l’Occident capitaliste, pour réaliser les objectifs colonialistes [des sionistes]. Ils continuent, quotidiennement, de promouvoir [des causes] en vue de l’option d’une guerre de religion, afin de couvrir les crimes des sionistes colonialistes et de leurs alliés à la Maison Blanche, au Pentagone, dans les couloirs des deux chambres [du Congrès], parmi les lobbies douteux et les pro-sionistes au sein de l’Eglise anglicane [sic, l’auteur fait apparemment référence aux évangéliques]… [2]

L’éditorialiste Muwaffaq Matar : Jésus était le premier martyr et le premier fidaï

L’éditorialiste Muwaffaq Matar a écrit :

Un jour éternel a commencé avec la naissance du messager exalté de la paix et de l’amour, Jésus le Messie, qu’il repose en paix… Il a porté sa croix alors que son front sacré saignait, par souci de vérité, de justice et de paix. Son sacrifice nous met en garde et nous ouvre les yeux face aux dangers de l’hégémonie et de l’oppression, au moyen des armes de la répression, de la pauvreté et de la famine.

Learn Hebrew online

Les croyants sont tous des martyrs potentiels, jusqu’à ce que le Dieu tout-puissant permette aux âmes de Ses bien-aimés de monter au ciel, et les martyrs sont des croyants dont le pouvoir façonne notre mémoire nationale… Ils nous disent que notre Seigneur le Messie, le premier martyr et le premier fidaï, nous a enseigné que l’amour est la voie et que la vie regorge d’abondance qu’il faut rechercher jusqu’au tout dernier moment, car c’est l’une des merveilles intarissables d’Allah dans le monde … [3]

MEMRI

Notes :

[1] Voir Dépêche spéciale de MEMRI n° 45,  The Catholic Patriarch Michel Sabbah on Jesus and Jihad, 17 août 1999.

[2] Al-Hayat Al-Jadida (AP), 25 décembre 2018.

[3] Al-Hayat Al-Jadida (AP), 25 décembre 2018.







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 14 thoughts on “L’Autorité palestinienne affirme pour Noël 2018 : « Jésus était le premier martyr, le fils loyal de la Palestine, le symbole de la lutte nationale palestinienne contre les falsificateurs du judaïsme »

    1. Cédric

      Il faut arrêter de dire ce que ces idiots disent. Jésus était un juif de Nazareth
      qui vivait en Judée (juif) circoncis a 8jours ces soi disant palestiniens n’existait pas .a cette époque et il y avait encore le temple juif. Les falsificateurs sont ceux qui disent que c’est Ismaël qui aurait été sacrifié a la place de isaac. Suffit de lire la suite de l’histoire pour comprendre ou est la vérité et quel lignée a été choisi pour recevoir la Torah et la terre d’Israël..

    2. Beat-Albert

      … diabolos : menteur, séducteur, meurtrier, semeur de confusion, «éblouisseur », usurpateur… …rien de nouveau sous le soleil…

    3. Hervé

      Il ne faut pas se voiler la face, les Chrétiens qui assistent à la messe de minuit en compagnie du mort vivant abbas, sont véritablement des idiots utiles. Portant tout le monde n’ignore pas que la plupart des Chrétiens de Bethléem (la maison du pain) ont été persécutés avant d’être chassés sous le règne de l’egyptien arafat qui lui assistait aussi à la messe de minuit pour en mettre plein la vue aux journalistes et dirigeants d’eurabia. Sous Abbas, c’est du quif quif.
      Béthléem dont la population Chrétienne était majoritaire du temps où Israël l’avait RÉCUPÉRÉE, est devenue sous le joug d’arafat et d’abbas majoritairement arabe musulmane, la plupart des Chrétiens ayant été chassés après avoir été persécutés. Est-ce que le pape doit se prononcer la dessus? Il ne faut surtout pas froisser ses amis arabes. Il est vrai que l’islam est une religion de paix. Amen.

    4. Beŕrebi claude

      Les palestiniens éduqués et poussés par les gauches antisemites , ont créé  » la nation palestinienne  » et ce mensonge a force de le répéter continuellement est devenu  » une realite » alors se disent ils, pourquoi utiliser juif Jésus pour un nouveau mensonge qui a force ba devenir réalité ! Heureusement qu’il y a israel et bibi, jamais un pays arabe musulman en Judée et Samarie , Mr Macron.!!

    5. Pinhas

      Comme la plupart des gens sont incultent concernant l’histoire de la vie de Jésus .
      Faites le test beaucoup pensent qu’il était Chrétien .
      Quand vous leur dites que Jésus était Juif alors la ils tombent des nues .
      C’est pourquoi ces incultes sont prêts à gôber toutes les histoires à dormir debout.

    6. Ingrid Israël Anderhuber

      Si vraiment les Palestiniens et leurs autorités croyaient en Jésus, Fils du Dieu d’Israël, Messie d’Israël et Sauveur, le Coran n’aurait jamais été écrit…
      Or il a été écrit, n’est-ce pas ? Donc balivernes tout cela ! La MANIPULATION des Ecritures par les chefs des nations a toujours été une stratégie à l’origine des guerres « saintes » : Croisades, Djihad…

    7. Salmon

      Les muzzs sont en train de faire la même chose que ce se qu ils ont fait aux juifs avec Israël ils sont en train de falsifier l histoire des chrétiens
      Je pense que les autorités papale devraient recadrer les muzzs si ils ne veulent pas se faire voler leur histoire

      En faisant ça ils détruisent le lien qu il y a entre la religion juive et chrétienne

    8. Hervé

      Oui mais le pape ne veut pas froisser ses amis arabes musulmans, même si il n’ignore pas que les Chrétiens sont massacrés et chassés dans les pays muz. Le Vatican est subjectivement imprégné par la dhimitude.

    9. Salmon

      Oui il n y a pas que le Vatican
      Déjà à Bethleem depuis Arafat la messe de Noël a comme muzzs qui assistent depuis des années Arafat qui a éliminer un max de chrétiens et maintenant abbas idem pour lui

    10. Salmon

      Quand on sait que. Ça remonte à l époque de al husseini qui voulaient faire éliminer les juifs à l époque nazi avec eux
      En fait par le biais de ce déni d histoire ils arrivent à spolier les juifs de leurs patrimoine juif comme le tombeau des Patriarches celui de Rachel et par la même occase Jeru
      C grave mais personne le voti

    11. Salmon

      Ces arabos muzzs qui colonisent la terre des juifs veulent spolier les juifs de leur histoire et de leurs lieux saint ils ont commencer avec l UNESCO continue avec les chrétiens pour effacer toute traces des juifs de tout
      Des MONSTRES

    12. Salmon

      Ce sont des arabos muzzs qui se disent palestiniens mais leur pays n existent pas et le monde reconnaît qque chose qui n à pas encore été créé et ne reconnaissent pas ce qui est cad la réalité
      Que Israël a toujours été habité par les juifs

    13. HQARROCH MARIE

      LES GRANDS FALCIFICATEURS VIENNENT DU MONDE ARABE, LES MECHANTS, LES GENS QUI N’ONT HONTE NI DU MENSONGE NI DE LA DOULEUR QU’ILS PROVOQUENT’ – NI DES ATTAQUES CONTRE LES CHRETIENS DANS TOUT L ‘ORIENT- ET RECEMMENT EN GRECE ET LES PAUVRES CHRETIENS DE SYRIE ENTRES AUTRES————-

    14. la juive zélée

      bipolaires,ils vont se convertir ou bien devenir messianiques,là au moins on aura la paix,car leurs pets sont insupportables.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *