toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

L’Algérie refoule à sa frontière les migrants en provenance de pays arabes pour des raisons sécuritaires


L’Algérie refoule à sa frontière les migrants en provenance de pays arabes pour des raisons sécuritaires

Alger a pris la décision de refouler à sa frontière sud des migrants en provenance de pays arabes pour des raisons sécuritaires, selon un spécialiste algérien. Dans une déclaration à Sputnik, cet expert a indiqué que la plupart des migrants arrivaient des zones syriennes de combat.

La décision des autorités algériennes de refouler des migrants en provenance de pays arabes qui ont tenté de rentrer en Algérie via la frontière sud avec le Mali et le Niger, relève de considérations strictement sécuritaires, a expliqué un expert algérien à Sputnik. Selon Qarn Mohamed Islam, enseignant en sciences politiques à l’université de Sétif, dans l’est de l’Algérie, certains de ces migrants arrivaient des zones de conflit en Syrie.

«Les services de sécurité algériens ont intercepté dernièrement une tentative d’intrusion sur le territoire national de migrants à travers la frontière algéro-nigérienne, dont la plupart sont des Syriens et des Yéménites, détenant de faux passeports soudanais», a déclaré l’expert. «Selon l’enquête préliminaire, il s’est avéré que ces migrants arrivent des fronts de combat syriens», a-t-il encore ajouté.

Selon ce spécialiste, la prolifération de trafics d’armes dans la région du Sahel et la dégradation de la situation sécuritaire en Libye «ont forcé les autorités algériennes à refouler tout migrant venant de pays arabes cherchant à rejoindre le territoire national via la frontière sud». «Cette décision est strictement sécuritaire», a-t-il encore souligné.

«Il y a une volonté de déplacer vers l’Algérie des conflits de zones de guerre et de zones de crise», a déclaré le 6 janvier Hassan Kacimi, le directeur d’étude au ministère algérien de l’Intérieur en charge du dossier des migrations, dans un entretien accordé au site d’information Tout Sur l’Algérie (TSA). Selon ce responsable, des combattants de l’Armée syrienne libre (ASL)ont été arrêtés à la frontière sud de l’Algérie avec le Mali et le Niger alors qu’ils se fondaient au milieu de migrants venus de Syrie.

Évoquant l’identité des personnes récemment interpellées dans le sud du pays, le directeur a affirmé qu’«il ne s’agit pas de migrants ni de personnes en quête de protection internationale». «Ils viennent d’Alep. Nous avons trouvé dans leur WhatsApp des échanges de communication avec un général major de l’Armée syrienne libre (ASL) qui leur ordonnait de prendre contact avec les membres de la communauté syrienne en Algérie», a-t-il ajouté. «C’était leur mission en attendant d’aller vers d’autres scénarios qui pouvaient être nuisibles à notre pays», a-t-il encore expliqué en précisant que «ce général major encadrait le redéploiement en Algérie de ces djihadistes dont une partie devait aller en Europe».

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “L’Algérie refoule à sa frontière les migrants en provenance de pays arabes pour des raisons sécuritaires

    1. la juive zélée

      en effet,faut se protéger des islamistes car en France il y en a plein,et rien de rassurant,mais ce qui est étonnant c’est qu’on se focalise sur eux,c’est vrai,mais il y a tant de clandestins venant d’autres horizons…et c’est inquiétant…car il y en a qui viennent pour travailler et sont diplômés en vrai,ils maîtrisent ce qu’ils font,contrairement à d’autres en Occident,et c’est honorable mais d’autres non,viennent avec l’islam…

    2. Cyrano

      Si les services de renseignements algériens mettent en application l’expulsion de ces infiltrés, c’est qu’ils savent très bien ce qu’ils font.
      En revanche il est curieux que les services de renseignements français ne font pas de même.
      Qu’on se retrouve avec une ribambelle de zozos infiltrés dans une cinquième colonne. Preuve en est, il n’y a plus de fonctionnaires pour filer toute cette clique qui n’attend que le signal du départ pour prochaine guerre civile sur le sol de France. Je n’ai pas de boule de cristal mais quand on sait le fanatisme qui est véhiculé dans les banlieues, on est mal barré.—

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *