toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Kenya: attaque jihadiste dans un complexe hôtelier de Nairobi, au moins cinq morts


Kenya: attaque jihadiste dans un complexe hôtelier de Nairobi, au moins cinq morts

Les shebab, qui revendiquent l’attaque, ont perpétré les deux derniers attentats les plus meurtriers au Kenya…

Une forte explosion, suivie de tirs nourris. Au moins cinq personnes ont été tuées dans une attaque à Nairobi au Kenya. L’attaque, perpétrée ce mardi par un commando, dans un complexe regroupant un hôtel et des bureaux, a été revendiquée par les islamistes radicaux somaliens shebaba rapporté le centre américain de surveillance des sites internet djihadistes Site.

L’explosion s’est produite vers 15h30 dans ce complexe appelé DusitD2 et situé dans un quartier verdoyant de la capitale kényane mêlant habitations et immeubles de bureaux. Des logements universitaires se trouvent également à proximité. La détonation a été entendue depuis le bureau de l’AFP de Nairobi à plus de 5 km des lieux.

Au moins un attentat-suicide

« Nous pouvons confirmer que cet acte criminel a commencé d’une manière coordonnée et a débuté avec l’attaque de la banque I&M, une explosion qui a visé trois véhicules dans le parking et une explosion-suicide dans le hall de l’hôtel Dusit », a déclaré le chef de la police kényane, Joseph Boinneten direct à la télévision.

La brigade antiterroriste était sur place, venue à bord d’un véhicule blindé, a constaté une journaliste de l’AFP. Une équipe de déminage a par ailleurs fait exploser le véhicule à bord duquel le commando est arrivé sur place, selon la même source. Peu après le début de l’attaque, un garde d’une compagnie de sécurité privée travaillant sur place avait affirmé à l’AFP avoir vu « quatre bandits » à bord du véhicule, en sortir et poursuivre leur chemin à pied.

Dans un court message posté par son agence de communication Shahada, le groupe, affilié à Al-Qaïda, a affirmé être responsable de cette attaque. Les shebab ont perpétré les deux derniers attentats les plus meurtriers au Kenya : celui du centre commercial Westgate en 2013 (67 morts) et celui de l’université de Garissa en 2015 (148 victimes). Cette attaque intervient trois ans jours pour jour après celle de la base kényane de l’Amisom d’El Adde, dans le sud de la Somalie. Les shebab, vidéo à l’appui, avaient revendiqué avoir tué près de 200 militaires kényans.

Source

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “Kenya: attaque jihadiste dans un complexe hôtelier de Nairobi, au moins cinq morts

    1. la juive zélée

      ils feraient mieux d’éviter car ils ont d’excellents athlètes qui peuvent faire gagner aux JO…
      et souvent d’autres pays les recrutent aussi…

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *