toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Israël va accueillir le mois prochain les Premiers ministres de quatre pays d’Europe centrale, dont le Hongrois Viktor Orbán


Israël va accueillir le mois prochain les Premiers ministres de quatre pays d’Europe centrale, dont le Hongrois Viktor Orbán

Israël va accueillir le mois prochain les Premiers ministres de quatre pays d’Europe centrale, dont le Hongrois Viktor Orbán.

Les quatre dirigeants – le Polonais Mateusz Morawiecki, le Tchèque Andrej Babis, le Slovaque Peter Pellegrini et donc Orbán – se réuniront à Jérusalem les 18 et 19 février pour une réunion du groupe de Visegrád.

Ce sera la première fois que le groupe créé en 1991, aussi appelé V4, qui défend les intérêts des ex-pays communistes d’Europe centrale au sein de l’UE, se réunira hors d’Europe.

Le Premier ministre Benyamin Netanyahou avait évoqué le projet de cette réunion avec Orbán lors d’une rencontre le 1er janvier à Brasilia à l’occasion de l’investiture du président brésilien Jair Bolsonara.

En présence du Premier ministre hongrois, M. Netanyahou avait exprimé sa satisfaction devant le « soutien sans faille de Budapest (à Israël) dans les forums internationaux en Europe », avait alors indiqué dans un communiqué le bureau du Premier ministre.

Netanyahou avait proposé d’accueillir une réunion du groupe de Visegrád, pour la première fois en juillet 2017, lors d’une visite à Budapest, où il avait dénoncé auprès des dirigeants d’Europe centrale de la politique « folle » de l’Union européenne concernant le conflit israélo-palestinien.

Ignorant que ses propos étaient transmis à des journalistes à l’extérieur, le Premier ministre avait critiqué Bruxelles lors d’une réunion avec ses homologues pour son traitement d’Israël, appelant le V4 à user de son influence au sein de l’institution pour assouplir les conditions permettant de resserrer les liens entre Israël et l’UE.

À Jérusalem, la rencontre portera, entre autres, sur comment le V4 pourrait contribuer à contrer ce que Netanyahou considère comme la politique injuste de l’Union européenne à l’égard d’Israël.

Le dirigeant hongrois, Victor Orban, a multiplié ces dernières années les gestes de rapprochement avec le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou, qu’il a reçu à Budapest en 2017 avant de lui rendre visite à Jérusalem l’été dernier, il aussi orchestré contre le financier américain d’origine hongroise George Soros une vaste campagne dont le Congrès juif mondial a dénoncé les accents antisémites.

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “Israël va accueillir le mois prochain les Premiers ministres de quatre pays d’Europe centrale, dont le Hongrois Viktor Orbán

    1. Jan Favre

      Le congrès juif mondial devrait se réformer. C’est pröcisément les juifs anti-théistes à la Soros ou Cohn Bendit qui font tord au Judaïsme:
      Dans la suite un point de vue de la Torah par le Rabbin David Bar Chaim sur la question:
       » Rabbi: « Biological Jews behind Open Borders for White Countries »
      https://www.youtube.com/watch?v=DgZBZ5ZUW-8&t=27s

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *