toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Fred Maroun « Je suis Arabe, né au Liban et j’ai grandi dans les rues de Beyrouth… Mon cœur vit en Israël »


Fred Maroun « Je suis Arabe, né au Liban et j’ai grandi dans les rues de Beyrouth… Mon cœur vit en Israël »

Chronique de Fred Maroun.

Je suis né au Liban en 1961 et j’ai grandi dans les rues de Beyrouth. Avant la guerre civile qui a débuté en 1975, nous jouions dans les rues sans surveillance, ignorant la haine fratricide qui se préparait. Pendant la guerre, j’ai vu des Arabes tuer des Arabes, des musulmans tuer des musulmans, et des chrétiens tuer des chrétiens. À la fin de la guerre en 1990, un quart de million de Libanais avaient été tués.

Nous avions un pays prospère et beau, et nous l’avons ruiné. Mon Liban n’a toujours pas récupéré, 29 ans après la fin de la guerre.

À côté du Liban, j’ai vu un pays qui se défendait, repoussant les attaques arabes, l’une après l’autre. Quand ils ne combattaient pas leurs assaillants, nos voisins reconstruisaient une nation. En quelques décennies seulement, ils ont fait fleurir le désert, et ils ont prouvé qu’ils étaient une lumière pour les nations du monde.

Nous, les Arabes, nous avons choisi de nous entretuer, et nous avons choisi de combattre les Juifs. Nous avons choisi d’en faire nos ennemis plutôt que nos amis, et nous avons choisi de détruire plutôt que de construire.

Je vis maintenant au Canada, un pays admirable, mais ce pays ne sera jamais vraiment le mien. Lorsque je suis les événements qui se déroulent au Moyen-Orient, mon corps reste ici, mais mon cœur voyage, et il me mène invariablement en Israël.

Quand les Israéliens vivent avec des attaques quotidiennes, mon cœur est en Israël.

Quand les Israéliens sont poignardés pour le crime d’être juifs, mon cœur est en Israël.

Quand Israël doit mener une guerre de plus qu’il n’a jamais voulu mener, mon cœur est en Israël.

Learn Hebrew online

Lorsqu’un attentat terroriste tue des Israéliens qui allaient à l’école ou au travail, ou qui allaient prier, mon cœur est en Israël.

Lorsque le monde condamne Israël pour avoir la témérité de se défendre, et ne condamnent pas les Arabes pour avoir rejeté plusieurs offres de paix, mon cœur est en Israël.

Lorsque mon Liban et d’autres régimes arabes criminels se mobilisent pour tenter d’effacer l’histoire juive dans la ville de Jérusalem, mon cœur est en Israël.

Tant qu’Israël devra lutter pour le droit d’exister, mon cœur vivra en Israël. Tant qu’Israël s’épanouira, inventera, et prospérera malgré les bombes et la haine, mon cœur vivra en Israël.Bien que je n’aie vu Israël qu’une seule fois, mon cœur habite en Israël. Il habite au mur Occidental à la Vieille Ville de Jérusalem, dans un immeuble de bureaux à Haïfa, ou sur une plage de Tel Aviv.

Tant que mon Liban fera partie du problème et non de la solution, mon cœur vivra en Israël.

Fred Maroun

Fred Maroun

Fred Maroun est un Canadien d’origine arabe qui a vécu au Liban jusqu’en 1984, y compris pendant 10 ans deguerre civile. Fred respecte le droit d’Israël d’exister en tant qu’État juif, et il est pour un Moyen-Orient libéral et démocratique où toutes les religions et nationalités, y compris les Palestiniens, peuvent coexister en paix ensemble et avec Israël, et où les droits des personnes sont respectés. Fred qui est athée, libéral, et un défenseur de l’égalité des droits LGBT partout dans le monde. Fred Maroun écrit pour l’Institut Gatestone.

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Fred Maroun « Je suis Arabe, né au Liban et j’ai grandi dans les rues de Beyrouth… Mon cœur vit en Israël »

    1. Robert Davis

      Un arabe tel que l’auteur sauve l’honneur des arabes mais ils sont rares la majorité des arabes ne sont qu’une bande de barbares, des brutes stupides, ignorantes, de vrais animaux.

    2. yacotito

      Ne refusons pas la main tendue, cet homme dit plus de bien sur Israel que beaucoup de juifs, qui ne meritent pas de l’etre

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *