toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Exclusivité : l’Autorité palestinienne a dépensé au moins 502 millions de shekels en paiements aux prisonniers terroristes en 2018, dont 165 millions payés par l’Union Européenne


Exclusivité : l’Autorité palestinienne a dépensé au moins 502 millions de shekels en paiements aux prisonniers terroristes en 2018, dont 165 millions payés par l’Union Européenne

PMW a examiné les rapports financiers de l’AP pour 2018, qui incluent les paiements versés aux prisonniers terroristes et aux prisonniers libérés.

Bien que l’Autorité palestinienne ne fournisse pas de détails sur la répartition de cet argent entre les prisonniers terroristes et les prisonniers terroristes libérés, les calculs de PMW, fondés uniquement sur des sources ouvertes, montrent que:

  • Au moins 230 millions de shekels ont été versés en salaires aux prisonniers terroristes
  • Au moins 176 millions de shekels ont été versés en salaires aux prisonniers terroristes libérés
  • Les 96 millions de shekels restants couvrent le versement de salaires supplémentaires et d’autres avantages aux prisonniers terroristes et libèrent des prisonniers terroristes que PMW n’est pas en mesure de quantifier avec précision.
  • Dont 165 millions de shekels financés par l’Union Européenne

Par Maurice Hirsch, Adv.

Selon sa propre mise à jour budgétaire, en 2018, l’Autorité palestinienne a dépensé pas moins de 502 millions de shekels en salaires et autres paiements en faveur de prisonniers terroristes et a libéré des prisonniers terroristes.

A noter que l’Union Européenne est l’un des plus gros donateurs puisqu’en 2018 elle a versé 165 millions…

Bien que l’Autorité palestinienne n’indique pas comment les 502 millions de shekels ont été répartis entre les prisonniers terroristes et les prisonniers terroristes libérés, en utilisant uniquement des sources ouvertes, Palestinian Media Watch a calculé, sous réserve d’un certain nombre de limitations, ces chiffres.

En utilisant des informations obtenues auprès de l’administration pénitentiaire israélienne (IPS), PMW a calculé que l’Autorité palestinienne avait versé au moins 230 millions de shekels sous forme de salaire aux prisonniers terroristes en 2018.

Par exemple, sur la base des informations fournies par l’IPS dans le 2 Colonnes de gauche dans le tableau ci-dessous (« durée de la peine » et « nombre de prisonniers ») et échelle de rémunération de l’Autorité palestinienne pour les prisonniers terroristes(colonne « salaire »), PMW a calculé que pour le seul mois de janvier 2018, l’Autorité palestinienne avait versé près de 20 millions de shekels de salaires aux prisonniers terroristes.

Des chiffres supplémentaires calculés par PMW montrent que l’Autorité palestinienne a également versé pas moins de 176 millions de shekels en salaires aux prisonniers terroristes libérés en 2018.

Il est important de noter que les chiffres compilés par PMW reposent entièrement sur des sources non classifiées et publiques et sont soumis aux limitations des statistiques reçues de l’IPS.

Par exemple, les prisonniers qui étaient membres des services de sécurité palestiniens lors de leur arrestation et qui recevaient un salaire supérieur au salaire versé par les prisonniers terroristes aux terroristes, continuent de recevoir le salaire supérieur en prison. L’Autorité palestinienne paye ces prisonniers terroristes avec un budget différent. PMW n’a aucun moyen de confirmer combien de prisonniers terroristes appartiennent à cette catégorie.

En outre, les calculs de PMW sont basés sur la durée actuelle de la peine de prison purgée par chaque prisonnier. En vertu de la loi de l’Autorité palestinienne, les détenus déjà arrêtés recevront un salaire plus élevé à compter du premier jour de leur arrestation ultérieure, en fonction de la durée totale de la peine déjà passée. PMW n’a aucun moyen de confirmer combien de prisonniers terroristes appartiennent à cette catégorie.

En outre, l’IPS n’a pas été en mesure de fournir de statistiques exactes sur le nombre de prisonniers terroristes ayant passé plus de 20 ans en prison ou sur la durée de chacun de ces prisonniers purgeant une peine d’emprisonnement à perpétuité. Compte tenu des limites des statistiques IPS, PMW a formulé un certain nombre d’hypothèses indulgentes – fondées sur des sources de l’Autorité palestinienne et d’ONG pro-palestiniennes – concernant le nombre de prisonniers emprisonnés depuis 25-30 ans et plus de 30 ans. De même, alors que l’IPS a confirmé qu’au moins 486 prisonniers terroristes condamnés à une peine d’emprisonnement à perpétuité sont en prison depuis plus de 10 ans, l’IPS n’a pas été en mesure de fournir des éclaircissements supplémentaires. En conséquence, bien qu’il existe effectivement des prisonniers terroristes condamnés à une peine d’emprisonnement à perpétuité qui ont passé plus de 15 ans en prison, ce qui leur donnerait droit à un salaire plus élevé,

Il convient de noter que ces chiffres ne concernent que les salaires versés aux prisonniers terroristes et aux prisonniers terroristes libérés par l’Autorité palestinienne, et n’incluent pas tous les autres avantages financiers que l’AP leur accorde.

Loi israélienne
En juillet 2018, le Parlement israélien a adopté une loi punissant financièrement l’Autorité palestinienne pour ses paiements de récompenses terroristes. Selon la loi, le ministre israélien de la Défense doit établir un rapport annuel sur les paiements de l’Autorité palestinienne aux prisonniers terroristes, aux prisonniers libérés, aux soi-disant « martyrs » et aux blessés. Une fois approuvé par le Cabinet de sécurité, le gouvernement israélien déduira le montant dépensé par l’Autorité palestinienne pour encourager et récompenser les terroristes des taxes perçues par Israël et transférées à l’Autorité palestinienne.

Depuis que le premier rapport de ce type doit être soumis dans les prochains jours, PMW a communiqué au ministère de la Défense ses calculs concernant les dépenses mensuelles et annuelles de l’Autorité palestinienne relatives aux salaires des prisonniers terroristes et des prisonniers terroristes libérés.

Il va sans dire que les limitations susmentionnées, entre autres, sur les informations fournies à PMW, ont entraîné des calculs bien inférieurs aux montants réellement versés par l’Autorité palestinienne aux prisonniers terroristes et aux prisonniers libérés. Ces limitations ne s’appliqueraient pas au gouvernement israélien, qui devrait être en mesure d’obtenir les informations complètes nécessaires au calcul de la totalité des dépenses de l’AP pour les salaires et les avantages accordés aux prisonniers terroristes et aux prisonniers libérés.

Enfin, il convient de souligner que ces calculs du PMW ne concernent que les paiements versés par l’Autorité palestinienne aux prisonniers terroristes et les prisonniers libérés, et ne comprennent pas les paiements versés par l’Autorité palestinienne aux familles des terroristes décédés, les « martyrs ». Le budget de l’Autorité palestinienne pour les « martyrs » terroristes figure dans la même catégorie budgétaire que les blessés et les civils tués mais non impliqués dans la terreur. Le budget de l’AP 2018 a alloué 687 millions de shekels à toutes ces activités. En vertu de la loi israélienne, le montant que l’Autorité palestinienne a dépensé pour les « martyrs » terroristes et les blessés impliqués dans le terrorisme doit également être déduit de l’argent collecté par Israël et des transferts à l’Autorité palestinienne.

Source Palestian Media Watch

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “Exclusivité : l’Autorité palestinienne a dépensé au moins 502 millions de shekels en paiements aux prisonniers terroristes en 2018, dont 165 millions payés par l’Union Européenne

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    345 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap