toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Epuration ethnique à Bethléem : les Chrétiens représentaient 86 % de la population depuis des siècles. Ils ne sont plus que 10% sous l’Autorité palestinienne


Epuration ethnique à Bethléem : les Chrétiens représentaient 86 % de la population depuis des siècles. Ils ne sont plus que 10% sous l’Autorité palestinienne

Les Chrétiens s’inquiètent de voir leur communauté disparaître à Bethléem.

Là où est né Jésus-Christ, la population chrétienne a chuté de 86 % à 10 % en 60 ans, suivant une tendance présente dans tout le Moyen Orient, sauf en Israël. Pourtant, Jésus serait « Palestinien » répètent depuis quelques années les propagandistes et dirigeants palestiniens.

Revendiquer Jésus par glissements sémantiques ne veut pas dire l’aimer ou simplement le respecter. Ce n’est qu’en 638 après Jésus-Christ que les Arabes envahissent Jérusalem et font ce qu’ils firent depuis 632, persécuter Juifs et Chrétiens. Le Pacte d’Omar imposé était une faible assurance à la survie contre l’acceptation de vexations continuelles, de taxations discriminatoires et d’un statut d’infériorité.

Depuis 638, dans le monde arabe, il n’y eut plus de Palestine ; ce ne fut qu’une réalité régionale de l’Empire romain. Jésus ferait parti du panthéon musulman mais sous le fameux dôme doré de Jérusalem construit en 691, une frise menace ceux qui parlent de Trinité… Amour, amour, quand tu nous tiens.

Au cours de l’Histoire, l’amour des musulmans pour les fidèles de Jésus fut pour le moins violent : islamisation du Moyen-Orient, de l’Egypte et de l’Afrique du Nord chrétiennes, colonisation des Balkans, destruction de l’Empire chrétien byzantin, colonisation de l’Espagne, du Portugal et intrusions sauvages en France, asservissement de Chrétiens partout et on se souvient de ceux de Cervantès et de Saint Vincent de Paul par les pirates barbaresques…

Loading...

Depuis, les Palestiniens arabes aiment tellement les adorateurs de Jésus qu’à Bethléem (lieu de naissance du roi David puis de Jésus), où les Chrétiens étaient largement majoritaires depuis des siècles, ils ne sont plus que 10% de la population depuis que l’Autorité palestinienne y a pris le pouvoir. Et les Chrétiens sont persécutés dans tout le monde musulman en Irak, au Pakistan, en Turquie, au Nigéria, au Soudan, en Algérie, en Libye, en Egypte, en Malaisie, en Indonésie, sans parler des endroits où ils sont interdits. Jamais ces Palestiniens qui revendiquent Jésus n’ont eu le moindre mot de compassion pour ces martyrisés. Ils ne sont pas pour le multiculturalisme, ils veulent même, officiellement, une Palestine jüdenrein ; là est l’apartheid.

Plus d’un million de visiteurs étrangers visitent l’église de la Nativité tous les ans, particulièrement au moment de Noël. Peu de visiteurs remarqueront que quelque chose ne va pas pendant une visite rapide sur le lieu de naissance de Jésus-Christ, alors qu’ils s’élancent dans la cathédrale, l’appareil photo à bout de bras, et prennent quelques minutes pour parcourir la pléthore de magasins vendant des babioles chrétiennes, comme l’ont fait les visiteurs depuis des décennies. Mais derrière les joyeuses lumières de Noël, la démographie raconte une histoire différente.

La population chrétienne de Bethléem disparaît rapidement, alors que les membres de la communauté partent en masse à l’étranger.

Bethléem, ainsi que les villages voisins de Beit Sahour et Beit Jala, étaient à 86 % chrétiens en 1950. Mais en 2016, la population chrétienne ne représente plus que 10 % des habitants, selon la maire de Bethléem, Vera Baboun, une catholique qui est la première femme à être élue dans la ville.

Cette tendance se retrouve dans toute la Cisjordanie sous contrôle de l’Autorité palestinienne. Dans les années 1970, les Chrétiens représentaient 5 % de la population. Aujourd’hui, ils ne sont plus que 2 %. A Bethléem, il ne reste que 11 000 chrétiens là où est né le christianisme.

La situation des chrétiens est encore plus précaire dans la bande de Gaza. En 2006, un avant que le groupe terroriste du Hamas ne prenne le pouvoir au Fatah, 5 000 Chrétiens vivaient dans la bande. Aujourd’hui, ils ne sont plus que 1 100, selon Samir Qumsieh, chercheur spécialiste des sujets chrétiens et propriétaire de Nativity TV, la seule chaîne de télévision chrétienne de Cisjordanie.

Learn Hebrew online

En Israël, la population arabe chrétienne a cependant augmenté en suivant la croissance démographique, gagnant 5 000 membres ces 20 dernières années. Il y a aujourd’hui 164 700 chrétiens en Israël, soit environ 2 % de la population, un ratio similaire à celui des dernières décennies.

Avec la montée de l’islamisme radical dans le monde musulman, les Chrétiens font face à un harcèlement religieux dans tous les pays du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord.

Islamisation

Les tensions avec la majorité musulmane, dont une partie s’est radicalisée ces dernières années, constituent le facteur principal, avoué seulement à demi-mot par peur, du départ des Palestiniens chrétiens. «Il n’y a aucun problème avec mes voisins musulmans», commence à dire Iman, un Chrétien de Bethléem. Avant de reconnaître : «Enfin c’est vrai que de nombreuses femmes avec qui je discutais se sont couvert la tête et ont cessé de me parler.»

Loading...

Certains de ses collègues lui disent : «Tu ne veux pas être musulman ? C’est tellement dommage que tu sois chrétien.» Il ne se fait guère d’illusions : «Si le Hamas, qui contrôle la bande de Gaza depuis 2007, prend le pouvoir ici, la vie deviendra impossible.»

Sources:

JCPA-Lecape

TOI

Libé

Lire aussi :

Un prêtre catholique attaqué au couteau par des Palestiniens à Bethléem pour avoir offert un refuge à des touristes menacés

– Bethleem: l’autorité palestinienne éteint le sapin de Noel des chrétiens pour protester contre la décision de Trump

– Bethléem, ville qui relève de l’Autorité palestinienne, voit ses chrétiens diminuer comme peau de chagrin…

– Bethléem: La police palestinienne arrête l’archevêque de l’Eglise orthodoxe. Les Chrétiens menacent de quitter les territoires palestiniens

– Caillassage du Patriarche latin de Jérusalem à Bethléem le jour de Noël

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 6 thoughts on “Epuration ethnique à Bethléem : les Chrétiens représentaient 86 % de la population depuis des siècles. Ils ne sont plus que 10% sous l’Autorité palestinienne

    1. Boissonneault

      je suis surpris qu’il y a encore un seul Chrétien de vivant …. les muzz adorent faire le vide car il faut l’avouer … pour les massacres de masse ils sont champions … pour chasser les Chrétiens , les Juifs , les Druzes et les yazidies ils connaissent comment exterminer

    2. Robert Davis

      Et malgré l’attitude hstile, agressive et presque génocidaire de l’ap envers les chrétiens, mini-mini-minus-micron continue à la soutenir et lui envoyer des fonds. DEGAGE micron à la noix!

    3. Robert Davis

      Avec les mus il n’y a que 2 solutions : l’expulsion et le massacre par tous les moyens bombes nucléaires compris.

    4. la juive zélée

      et pourtant les chrétiens les plus pratiquants sont en Orient…en Occident il y a de moins en moins de fidèles…les chrétiens d’Orient son en plus présents à toutes les messes…et très attentifs aux constructions architecturales des eglises
      souvent très instruits dans le domaine…

    5. ixiane

      Et le Pape , au lieu de soutenir les chrétiens, soutient les muzz …. lorsqu’il n’y aura plus de chrétiens en ISRAEL , les muzz s’intéresseront au VATICAN dont les Evêques seront remplacés par les Imams et les mollahs !!!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *