toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

En visite en Pologne, Salvini veut remplacer l’axe franco-allemand par un axe Italie-Pologne pour une « renaissance des vraies valeurs européennes avec plus de famille et surtout plus de sécurité »


En visite en Pologne, Salvini veut remplacer l’axe franco-allemand par un axe Italie-Pologne pour une « renaissance des vraies valeurs européennes avec plus de famille et surtout plus de sécurité »

Varsovie, 9 jan 2019 (AFP) – L’homme fort du gouvernement italien Matteo Salvini a déclaré mercredi à Varsovie que l’Italie et la Pologne seraient les « protagonistes du nouveau printemps européen » qu’il appelle de ses voeux pour réformer l’Union européenne.

Le responsable italien a tenu ces propos devant la presse avant une rencontre en début d’après-midi avec Jaroslaw Kaczynski, le très puissant chef du parti conservateur nationaliste Droit et Justice (PiS, au pouvoir). Il pourrait aborder lors de l’entretien une éventuelle coopération dans le contexte des prochaines élections au Parlement Européen, signalait récemment le quotidien italien Reppublica.

Alors que « l’Europe s’est habituée pendant des années à parler de l’axe franco-allemand, nous nous préparons à avoir un nouvel équilibre et une nouvelle énergie en Europe« , a dit M. Salvini qui est aussi chef de la Ligue, un parti d’extrême droite, à l’issue d’une rencontre avec le ministre polonais de l’Intérieur Joachim Brudzinski.

« La Pologne et l’Italie seront, absolument, les protagonistes de ce nouveau printemps européen, de cette renaissance des vraies valeurs européennes avec moins de finances, moins de bureaucratie et plus de travail, plus de famille et surtout plus de sécurité« , a-t-il poursuivi.

« La sécurité, a-t-il affirmé, ne s’obtient pas en aidant les contrebandiers, les trafiquants et les ONG complices, mais en défendant le droit de chaque pays à protéger ses frontières. Celui qui cède au chantage de Bruxelles ou des ONG rend un mauvais service non seulement aux Italiens, mais à tous les Européens« .

Son homologue polonais a souligné de son côté que l’Italie et la Pologne étaient d’accord sur presque tous les sujets abordés.

Les deux pays, a-t-il insisté, « ne comptent pas quitter l’UE, ils sont partie intégrante de l’Union (…) Nous voulons la renforcer, améliorer la sécurité de nos citoyens et de toute la communauté (…) et la réformer pour qu’elle soit plus proche des gens que des élites.

M. Salvini, qui a le rang de vice-Premier ministre, a rencontré également à Varsovie le chef du gouvernement conservateur Mateusz Morawiecki. Il a qualifié l’entretien d' »excellent » et dit à l’agence PAP qu’il souhaiterait voir se créer « un axe italo-polonais ».

La proximité des positions entre Rome, et notamment M. Salvini d’une part, et Varsovie d’autre part a été soulignée quelques heures plus tôt par M. Morawiecki, dans une interview à la chaîne américaine CNBC.

Le responsable polonais a également accusé l’UE de discrimination entre les différents pays membres.

Learn Hebrew online

Un bon résultat de partis nationalistes comme le PiS et de l’extrême droite en France et en Italie pourrait modifier les rapports de forces au sein du Parlement Européen.

Source

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “En visite en Pologne, Salvini veut remplacer l’axe franco-allemand par un axe Italie-Pologne pour une « renaissance des vraies valeurs européennes avec plus de famille et surtout plus de sécurité »

    1. gregory

      Décisions qui vont dans le bon sens!
      L’axe franco allemand c’est l’islamo gauchisme remplaciste et mondialiste qui
      nous gouverne , cela doit impérativement cesser!

    2. la juive zélée

      après la 2nde GM,la construction de l’EU a été fondée par les grands Hommes afin de lutter contre l’antisémtisme,et élargir la notion de démocratie..et macron,veut détruire l’EU,car il ramène les migrants muzz et ça ne fait que provoquer les attentats.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *