toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Bruno Le Maire clôt le débat: le gouvernement ne changera pas affirme-t-il à la BBC


Bruno Le Maire clôt le débat: le gouvernement ne changera pas affirme-t-il à la BBC

Le « grand débat national » est fini, ou purement décoratif: Bruno Le Maire l’a fait comprendre aux Anglais. Sur la BBC, le ministre de l’Economie a assuré, le 18 janvier dernier, que le cap serait gardé. 

Face aux Anglais, le ministre de l’Economie est plus explicite que face aux Français


Ils avaient tout misé sur l’exaspération de l’opinion envers les casseurs ? Cela n’a pas pris, le Gaulois semble vouloir rester réfractaire. Aussi, le président Macron et son gouvernement ont décidé de lancer un « grand débat national » à la faveur de la révolte des gilets jaunes. La belle affaire !

Non, non, rien n’a changé…

A écouter les récents propos du ministre de l’Economie Bruno Le Maire sur la BBC, il apparaît qu’il pourrait bien s’agir d’un débat de complaisance, tant l’exécutif semble sûr de son plan de route, lorsqu’il s’exprime à l’écart des atermoiements quotidiens de nos chaînes de télé nationales.

Que les gilets jaunes se le tiennent pour dit : la ligne économique libérale restera inchangée. Face à un journaliste pugnace soucieux de mettre les Français face à leurs contradictions, Monsieur Le Maire ne se laisse jamais démonter. Ses propos sont vifs et déterminés.

« Quand vous baissez la taxation des plus riches, ce n’est pas pour leur faire des cadeaux »

Alors qu’il envisageait comme seule réelle nouveauté la taxation prochaine des GAFA (géants du web) dans le JDD, Bruno Le Maire est resté droit dans ses bottes, sur la BBC. Dans la célèbre émission « Hard Talk », il a réaffirmé au journaliste Stephen Sackur sa volonté de suivre coûte que coûte le chemin tracé par Emmanuel Macron en 2017. Quand il est reproché à son président d’être perçu comme celui des riches, son sang ne fait qu’un tour : « Je pense que c’est un procès injuste contre Emmanuel Macron. Nous essayons quelque chose de radicalement différent»

Malgré les difficultés du moment provoquées par les populistes qui montent dans les sondages et les gilets jaunes qui grognent dans les rues et sur les ronds-points, Bruno Le Maire mesure le chemin parcouru : « Nous avons pris des décisions difficiles. Regardez par exemple ce que nous avons décidé sur notre système fiscal : nous avons décidé de supprimer l’ISF pour les gens les plus riches. Nous avons décidé de réduire la taxation sur le capital dans le but d’avoir plus d’argent pour l’investissement et l’innovation qui manquent à l’économie française. C’est un changement radical et c’est difficile de l’expliquer. Je suis moi-même un élu de la France profonde, et il est très compliqué d’expliquer aux gens que, quand vous baissez la taxation des plus riches, ce n’est pas pour leur faire des cadeaux mais pour aider notre industrie à investir et innover. » 

« Nous resterons sur le chemin des réformes et de la transformation »

Après avoir affirmé toute son inquiétude et son attente de clarification concernant le foutu Brexit des Britanniques, le ministre a continué de plaider pour plus d’intégration et de convergence entre les pays membres de l’Union européenne. Mais le journaliste de la BBC s’est empressé de dire qu’avec la crise sociale française actuelle, le programme du gouvernement était fortement compromis : « Depuis que les gilets jaunes sont descendus dans la rue – et après des centaines de blessés – Macron est revenu en arrière sur les taxes sur le diesel. Il est revenu en arrière sur les retraites. Il est revenu en arrière sur les heures supplémentaires ! On dirait, et ce n’est pas la première fois en France, que les ambitions d’un président réformateur ont été anéanties par la population française. On a déjà vu ça… »

A cela, sans faillir, Bruno Le Maire a répondu que malgré les reculs concédés, « nous resterons sur le chemin des réformes et de la transformation. »

Alors qu’un peu partout : aux Etats-Unis, en Grande-Bretagne, en Italie ou en Pologne, les nationalistes ou les europhobes gagnent leurs places, Bruno Le Maire reste confiant : « Je suis un homme serein. Beaucoup de pays et de gens attendent les propositions de la France. » On est alors tentés, comme Stephen Sackur, de dire qu’en effet on a « déjà vu ça » : une fois de plus, un décalage marqué se fait jour entre les orientations politiques nationales et le reste du monde occidental.

Alors que la politique néolibérale suivie par Macron, d’essence plutôt anglo-saxonne, est massivement rejetée autour de nous, la France s’enferme dans cette voie. S’il reste des Français satisfaits de participer à un « grand débat national » (débat en partie volé lors de la présidentielle par l’affaire Penelope Fillon) et d’avoir enfin leur mot à dire sur les grandes orientations à donner à la politique du pays, ils devraient légitimement se demander quelle en est l’utilité réelle à l’aune des propos de Monsieur Le Maire sur la BBC.

Causeur

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Bruno Le Maire clôt le débat: le gouvernement ne changera pas affirme-t-il à la BBC

    1. Filouthai

      Vous faites une grave erreur d’analyse : Macron ne suit pas une politique neo-libérale.
      Il est socialiste de formation (ancien conseiller, puis Ministre du Président Hollande). Il suit une politique socialiste de dirigisme économique marquée par une augmentation globale des impôts et prélèvements, comme ses prédécesseurs, avec une inflexion vers le « crony capitalism » (capitalisme de complaisance) pour remercier ses soutiens milliardaires qui ont permis son élection.
      Une politique libérale est celle suivie par Trump aux États Unis, avec les (bons) résultats que l’on sait.

    2. la juive zélée

      discours macron 31 déc 2018 « on ne bâtit rien sur des mensonges ou des ambiguités »cf le cash que tu as donné aux médias pour désinformer,cf ta manipulation de caniveaux pour diffamer et imposer une appartenance or ta seule appartenance est l’ENSEMBLE VIDE » depuis le début!
      « dans un déni parfois flagrant de réalité »,tu t’insultes toi même!
      « à mieux nous protéger des désinformations,des manipulations et des intoxications »cf toi,cf articles..
      « des générations qui se sot précédées se sont battues pour ne subir ni le despotisme »
      « À l’ONU, Emmanuel Macron appelle à un nouvel ordre mondial »
      le singe est plus intelligent que toi,espèce de bouffon schizophrène.
      macron humilié par les Banques et les Chefs d’Etat cf articles.

      macron a été pistonné par valls,le clown…!!
      « Manuel Valls à Barcelone, en couple avec une riche héritière catalane »
      « “Bon débarras” : Manuel Valls hué pour son dernier jour à l’Assemblée »
      « Espagne: Manuel Valls, candidat à la mairie de Barcelone, chahuté lors d’un meeting »
      car valls est UN SENSEMBLE VIDE !!!qui savait qu’il n’a aucun droit!
      10

      fermer le livre,et un article anecdotique:

      « Paris. Il dîne dans un restaurant, son voisin lui passe Donald Trump au téléphone »

    3. la juive zélée

      ah LES DEUX MEMBRES DE L’ENSEMBLE VIDE!!!!BON DEBARRAS AVEC JOUISSANCE EXCITANT!!!
      « Les Rita Mitsouko – Marcia Baila (Clip Officiel) – YouTube »
      « Stromae – quand c’est ? (Clip Officiel) – YouTube »

      « valls impose la (pion) loi macron et engage son gouvernement »

      « valls-macron, une lutte à mort »
      « Entre l’ancien chef du gouvernement et son ministre, après l’idylle, les rapports sont vite devenus explosifs. Retour sur une rivalité sans merci. »
      « valls choisit macron, quitte à faire imploser le Parti socialiste »
      « Pour valls, « macron est méchant » »

      « Rihanna – Work (Explicit) ft. Drake – YouTube »

      c’est ce qu’on appelle se faire n*quer..

      ça par contre ce n’est pas ma langue,c’est celle que valls parle à peu près:

      « peón pobre »

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    217 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap