toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Benjamin Griveaux, un salaire de près de 10 000 euros par mois : “Je suis locataire”, “je n’ai pas de voiture”


Benjamin Griveaux, un salaire de près de 10 000 euros par mois : “Je suis locataire”, “je n’ai pas de voiture”

Interviewé par le média en ligne Brut, Benjamin Griveaux s’est plaint du coût de l’immobilier parisien, et a voulu “faire tomber le mythe” de la rémunération des hommes politiques. 

Benjamin Griveaux vit décidément dans une dimension parallèle. En pleine crise des « gilets jaunes », le porte-parole du gouvernement multiplie les prises de parole « hors-sol ». Interrogé par Brut, il s’est plaint du coût de la vie et a défendu le salaire des hommes politiques.

« Il faut qu’on fasse tomber cette espèce de mythe »

« Je ne vis pas dans un château », a-t-il commencé par mettre en avant. « Je suis locataire. Je ne suis pas propriétaire à Paris parce que le prix du mètre carré est trop cher. Moi je n’ai pas hérité, je n’ai pas d’argent caché. Donc je suis locataire à Paris », insiste-t-il ensuite, avant de poursuivre : « Je n’ai pas de voiture, je ne m’habille pas dans des costumes très chers – je peux vous donner de super adresses pas loin d’ici –, voilà, c’est comme ça. Il faut qu’on fasse tomber cette espèce de mythe ». Un « mythe » qui est devenu une des revendications majeures des « gilets jaunes ». Ces derniers ont récemment demandé, via une pétition« une baisse significative de toutes les rentes, salaires, privilèges et retraites courantes et futures des élus et hauts fonctionnaires ».

Un salaire à près de 10 000 euros brut mensuels

Pour rappel, son poste de secrétaire d’Etat rapporte 9 559 euros brut par mois à Benjamin Griveaux, en plus de divers avantages. Le porte-parole du gouvernement a voulu s’en défendre, en précisant qu’il touchait un salaire « deux fois et demi » supérieur à sa rémunération actuelle, quand il travaillait comme directeur de la communication et des affaires publiques d’Unibail-Rodamco, de 2014 à 2016. Soit un peu moins de 25 000 euros brut mensuels.

Le porte-parole est un habitué des sorties polémiques, puisqu’il avait déclaré que le mouvement des « gilets jaunes » était « devenu le fait d’agitateurs qui veulent l’insurrection, et au fond renverser le gouvernement ». Des propos condamnés par l’opposition qui l’avait accusé de « jeter de l’huile sur le feu ». Au lendemain de cette sortie, Benjamin Griveaux avait dû être évacué de son ministère après l’intrusion de « gilets jaunes ».

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 6 thoughts on “Benjamin Griveaux, un salaire de près de 10 000 euros par mois : “Je suis locataire”, “je n’ai pas de voiture”

    1. Salmon

      Il faut des hauts salaire en France mais pas à la tête de l état
      Ce qu il oublie c voiture de fonction avec chauffeur
      Costumes en frais sûrement cad avantages en nature je crois que C ça

      Ça fait combien ?
      Oui il faut baisser la tva des pdts de 1ere nécessite et arrêter l immigration clandestine et autre

    2. elie

      Il est très étonnant qu’il soit locataire avec un salaire brut mensuel de 25000 € pendant 4 ans puis un poste ministérielle à 10000 € plus avantages
      Soit il ne sait pas gérer son argent soit c’est un mensonge par omission.
      Par exemple, sa femme ou une SCI familiale peut très bien être propriétaire de l’appartement qu’il loue.

    3. la juive zélée

      « Coup de jeune à l’Elysée : Brigitte et Emmanuel Macron fêtent la fin des travaux
      ILS ONT DURÉ HUIT SEMAINES »

      « 500 000 euros –/600 000 euros / 600 000 euros / 300 000 euros / »

      alors,coup dur pour les citoyens que macron traite comme une masse !!!

      tu fais pitié !

    4. bernard

      ah ah ah, benjamin veut nous faire croire qu’il a abandonné une place à 25 000 euros pour une place à 10 000 !!!
      c’est comme macron qui gagnait 200 000 euros par mois chez Rothschild et qui est venu rejoindre le gouvernement hollande pour 14 000 euros !!!
      plus c’est gros plus ça passe disait un conseiller d’hitler mais là c’est vraiment énorme ! A qui va t on faire croire que la caisse noire ne marche pas à fond pour compenser la perte de salaire ?

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    310 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap