toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Attentats terroristes de Bruxelles : des rapports d’autopsie des victimes ont été dérobés par un djihadiste


Attentats terroristes de Bruxelles : des rapports d’autopsie des victimes ont été dérobés par un djihadiste

Des rapports d’autopsie de victimes des attentats terroristes de Bruxelles de 2016 ont été dérobés dans un bâtiment du parquet de la capitale belge, a indiqué ce mardi une source proche du dossier à l’AFP.

L’information avait été dévoilée par la chaîne de télévision flamande  VTM Nieuws.

Le parquet de Bruxelles a confirmé, de son côté, qu’« un vol de divers objets, dont un disque dur, avait été commis jeudi dernier dans le cabinet des médecins légistes ». « Sur ce disque dur, se trouvaient entre autres, divers rapports d’autopsie et d’examens médicaux relatifs à des enquêtes judiciaires en cours », a-t-il précisé.

Un suspect arrêté

D’après le parquet, « un suspect E. K., né en 1991, a été arrêté ». L’homme « nie les faits et l’enquête n’a pas permis de retrouver les objets volés ». Il doit comparaître ce mercredi devant la justice. Le parquet de Bruxelles a par ailleurs « déploré » dans son communiqué que la chaîne de télévision VTM Niews ait diffusé des informations avant qu’il n’ait pu informer « un maximum de victimes concernées par le vol ».

Le 22 mars 2016, des attentats suicide revendiqués par Daesh avaient fait 32 morts et plus de 340 blessés à l’aéroport de Bruxelles et dans la station de métro de Maelbeek.

L’homme de 27 ans qui a été arrêté parce qu’il aurait volé le disque dur contenant les rapports d’autopsie des victimes des attentats terroristes du 22 mars 2016 est un combattant de retour en Syrie, a appris Belga de bonnes sources. E.K.I. comparaît ce mercredi devant la chambre du conseil.

Le disque dur a été dérobé la semaine dernière dans le bâtiment du parquet de Bruxelles (Portalis) et n’a pas encore pu être récupéré.

« Informations très étonnantes »

« Ce sont des informations très étonnantes. Nous nous demandons pourquoi ces affaires ont été spécifiquement dérobées. C’est plutôt incompréhensible. Que de telles informations aient un intérêt, c’est la dernière chose à laquelle on s’attendait », a expliqué Philippe Vansteenkiste, président de l’association des victimes V-Europe, à VTM Nieuws.

Source

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “Attentats terroristes de Bruxelles : des rapports d’autopsie des victimes ont été dérobés par un djihadiste

    1. midom

      Cette chaîne de télévision a bien fait fait de dévoiler ces faits, car l’affaire aurait probablement été étouffée.

      Une honte pour la justice de notre pays.

    2. la juive zélée

      les rapports d’autopsie sont nuls au sens juridique puisque la cause du décès est connues,l’attentat,l’explosion…après le médecin légiste peut aussi évaluer l’impact psychologique d’une présumée victime et très souvent ça arrive que les gens surjouent,dans le cadre de plaintes,il y a souvent des présumées victimes qui exagèrent,et mentent,ça arrive que le médecin légiste soit du côté de la victime présumée pour x x raisons,et cold case.en société chacun doit être éduqué,et quand la victime a provoqué ce qu’elle a vécut,elle cherche à tout prix à ruiner en inventant des troubles psycho,et ça l’excuse en cas de chômage…

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *