toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

L’Arabie saoudite s’ouvre à la musique, au théâtre, aux jeux et aux cirques américains


L’Arabie saoudite s’ouvre à la musique, au théâtre, aux jeux et aux cirques américains

Ouverture de cinémas, femmes au volant, flexibilité sur le port du voile, ouverture  prochaine d’un premier opéra… Le prince héritier saoudien  Mohammed ben Salmane, alias «MBS», a décidé d’assouplir, voire d’annuler certaines restrictions longtemps imposées aux femmes et d’investir plusieurs dizaines de milliards de dollars dans la culture durant la prochaine décennie. L’Arabie Saoudite envisage des milliards de dollars en investissements de divertissement.

Objectif: moderniser la société et renvoyer l’image d’une Arabie modérée, en rupture avec celle d’un pays longtemps considéré comme archaïque et exportateur d’un islam rigoriste. Depuis quelque temps, les hommes et les femmes se mélangent dans le milieu du travail. Il y a désormais une acceptation implicite de la mixité des genres dans les endroits publics.

L’Autorité du divertissement saoudienne ou la l’Entertainment Authority a donné cette semaine  son autorisation pour  l’ouverture du premier institut de musique ainsi qu’aux  jeux  de divertissements et aux cirques américains.

Nous voyons également des femmes travailler dans les restaurants en tant qu’hôtesses ou réceptionnistes, ainsi que dans certains cafés. C’est totalement inédit pour ce pays.

Longtemps considéré comme “haram” (illicite) par de nombreux dignitaires religieux saoudiens, la musique aura désormais son propre institut en Arabie saoudite. Un véritable “événement” dans ce pays désertique, qui a vu naître l’islam en 622 et abrite les deux principaux lieux saints musulmans.

Cet institut de musique sera avant tout spécialisé dans l’enseignement de cours de violon et sera également doté d’un studio d’enregistrement, accessible aussi bien aux artistes qu’aux étudiants.

Les responsables de cet institut ont fait appel au célèbre violoniste égyptien Mahmoud Srour (vidéo ci-dessous) pour y donner des cours. A peine ouvert, cet institut a déjà reçu plus de 1000 candidatures, alors que le nombre de place est limité à 200 élèves.

De plus l‘Entertainment Authority annonce le lancement du concours britannique Go Ape dans lequel un grand nombre de participants font des défis passionnants et dangereux.

La Entertainment Authority annonce aussi la tenue du cirque 1903 ou  Circus 1903  qui se tient dans trois villes américaines en plus de Paris, la capitale française.

 

L’Autorité du divertissement  saoudienne et en coopération avec la Fédération saoudienne du  sport électronique  annoncent l’organisation en Arabie pour la première fois le jeu de renommée mondiale Fortnite.

Fortnite est un jeu en ligne développé  qui a été publié sous la forme de différents progiciels proposant différents modes de jeu qui partagent le même gameplay général et le même moteur de jeu. Fortnite Battle Royale est  devenu un phénomène culturel en ligne, avec plusieurs célébrités qui déclarent jouer au jeu, et les athlètes qui utilisent des célébrations de Fortnite.

La Entertainment Authority annonce aussi le lancement de Luna Cinema, qui fournira des écrans de cinéma géants en plein air offrant une expérience exceptionnelle aux téléspectateurs saoudiens.

L’organisme de loisirs  saoudien annonce notamment  la venue  du célèbre Challenge espagnol # Le défi des taureaux La course des taureaux ou The Runnig of The Bulls.

Entertainment Authority annonce aussi un spectacle en direct de Harry Potters, l’un des films les plus célèbres de l’histoire du cinéma.

L’Autorité du divertissement annonce la tenue du Championnat de basketball américain en Arabie Saoudite pour 2019.

Les restaurants et les cafés d’Arabie saoudite peuvent désormais demander des licences de divertissement.

Les restaurants et les cafés pourront désormais demander des licences de divertissement pour organiser des événements musicaux et comiques en Arabie saoudite.

Turki Al-Sheikh, président de la General Entertainment Authority, a déclaré aux médias en Arabie saoudite que cette décision s’inscrivait dans le cadre d’un plan plus vaste visant à faire de l’Arabie saoudite l’une des dix premières destinations de divertissement au monde.

Al-Sheikh a ajouté  également la possibilité d’organiser un événement de la National Basketball Association (NBA) des États-Unis dans le royaume et envisage d’ouvrir un musée de cire Madame Tussauds en 2019.

« Les compétitions sont un élément important du divertissement« , a déclaré Al-Sheikh, cité par Arab News. « Le plus important aura lieu pendant le Ramadan. »

Parmi les autres divertissements proposés, citons des jeux en ligne, des concerts, des pièces de théâtre, des compétitions de voitures, des stand-up et des spectacles de magie, ainsi que des matchs de football en exposition mettant en vedette David Beckham et Zenedine Zidane.

Tous les événements, a-t-il ajouté, respecteront les valeurs culturelles locales.

L’Arabie Saoudite envisage des milliards de dollars en investissements de divertissement

L’Arabie Saoudite envisage des milliards de dollars en investissements de divertissement.

Le royaume tente de se débarrasser de son image ultra-conservatrice et il va  renforcer son budget touristique, d’attirer les visiteurs étrangers, de créer des emplois pour les jeunes Saoudiens et d’améliorer la qualité de la vie dans un pays où les cinémas et les concerts publics étaient interdits jusqu’à récemment.

Le prince héritier Mohammed bin Salman a assoupli les restrictions sociales, notamment en mettant fin à l’interdiction de conduire des femmes, en restreignant les pouvoirs de la police religieuse et en assouplissant les règles de ségrégation sexuelle.

Le gouvernement a organisé des spectacles arabes et occidentaux, dont un concert des Black Eyed Peas le mois dernier, qui étaient auparavant impensables dans un pays où la police religieuse barbu patrouillait dans les rues avec des bâtons pour se protéger de l’immoralité publique.

Les choses évoluent très rapidement en Arabie. Les manifestations culturelles et autres événements ont lieu désormais à raison d’une fois par mois, voire plus.

MBS semble vouloir tourner cette page et mettre de nouveau l’Arabie sur les rails d’une modernité authentique.

Plusieurs accords de coopération ont déjà été signés à cet effet en avril  2018 avec la France. Ils portent sur le développement des industries culturelles, la valorisation de sites archéologiques ou encore la formation aux métiers de la culture. Concrètement, Paris va aider Riyad à la création d’un opéra et d’un orchestre national tandis que l’école de la Fémis accueillera de jeunes cinéastes saoudiens.

Reproduction autorisée avec la mention suivante:
© Souhail Ftouh pour Europe Israël

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Avocat tunisien, auteur de nombreux articles et spécialiste des questions du Proche-Orient.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “L’Arabie saoudite s’ouvre à la musique, au théâtre, aux jeux et aux cirques américains

    1. la juive zélée

      En Arabie il y a de magnifiques centres commerciaux,style de Dubai,
      « Les 10 savants musulmans qui ont révolutionné le monde »
      Huffigtonmaghreb.

      « Cordoue la cité des Sciences ».
      l’islam a terni les choses,mais la théologie n’interdit pas ces choses,ce qui est interdit c’est écouter une chanson grossière par exemple,voir des choses « impudique » pour reprendre les termes des religieux…

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    78 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap