toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Antisémitisme: des familles juives de Champigny reçoivent un courrier représentant une valise et un cercueil


Antisémitisme: des familles juives de Champigny reçoivent un courrier représentant une valise et un cercueil

Un courrier représentant une valise et un cercueil a été reçu, en fin de semaine dernière, par des habitants ayant pour seul point commun le judaïsme.

Quand ses parents lui ont montré le courrier trouvé dans leur boîte aux lettres, Hélène* a d’abord pensé à une mauvaise blague. Une missive à l’humour tout de même menaçant : la feuille A4 ne contenait rien d’autre que les représentations d’une valise et d’un cercueil.

Ce n’est qu’après en avoir parlé à la synagogue que la famille s’est interrogée sur le caractère antisémite de la sommation : au moins quatre autres personnes de confession juive avaient reçu un courrier similaire, le week-end dernier. La plupart domiciliées quai Gallieni, à Champigny-sur-Marne, où résident les parents d’Hélène.

« Ça signifie qu’il y a eu une vraie recherche [sur la religion des habitants du quartier], en déduit-elle. L’antisémitisme se manifeste désormais au plus près du domicile. C’est effroyable. Ça veut quand même dire “Faites vos valises ou mourrez”. » La Campinoise a déposé une pré-plainte mardi, faisant fi des réserves de ses parents : « Pour eux ce n’était rien, ils ne voulaient pas faire la demande. Moi, ça m’a angoissée. »

« L’antisémitisme est partout »

Dimanche, une plainte a été déposée par une autre destinataire du courrier pour « menace de crime ou délit sur personne de confession juive ». Elle aussi a fait le lien entre sa religion et le papier après discussion à la synagogue. La jeune femme dit « ne pas dormir sur [ses] deux oreilles » depuis la réception : « Je ne m’attendais pas à recevoir ce type de menace. Mais ça ne m’étonne pas trop. L’antisémitisme est partout. »

« C’est un phénomène rampant, qui se déclare au plus près des victimes », déplore Sammy Ghozlan. Pour le président du Bureau national de vigilance contre l’antisémitisme, qui a alerté la procureur de la République de Créteil, le caractère des menaces est clair : « Ça ne vise que des familles juives ». Afin d’endiguer la « persécution », il incite les personnes touchées à porter plainte, sans se laisser affecter par « syndrome de la victime » : « Il y en a tellement qui préfèrent garder le silence, occulter les choses, pour ne pas créer la panique… »

Certains à Champigny appellent en effet à la « prudence » sur les visées des menaces, même si les destinataires ont pour seul point commun le judaïsme. « C’est vrai que c’est menaçant, mais je ne vois pas le caractère antisémite, tempère un responsable communautaire de Champigny. Y’a pas marqué “sale juif”, ni d’étoile de David ou de croix gammée. Est-ce que ce n’est pas un règlement de compte ou l’acte d’un taré du quartier ? »

* Le prénom a été modifié

« LA VALISE OU LE CERCUEIL » : UNE RÉFÉRENCE À LA GUERRE D’ALGÉRIE

Sur le caractère de la menace reçue par les familles à Champigny, Nicolas Lebourg, historien à l’Université de Montpellier, conseille d’être « très prudent ». Pour ce spécialiste de l’extrême droite, la formule « la valise ou le cercueil » relève plus de « l’imaginaire pied-noir » que de l’antisémitisme : « Elle renvoie à la pression exercée pour chasser les Français d’Algérie censés devoir choisir entre l’un ou l’autre. » Le mot d’ordre, d’abord utilisé dans des tracts des indépendantistes algériens, a ensuite été repris à son compte par l’Organisation de l’armée secrète (OAS), qui ambitionnait de conserver l’Algérie française et de faire tomber le général de Gaulle.

Elle aussi historienne (Université Paris 8), Marie-Anne Matard-Bonucci confirme que les symboles utilisés ne sont pas « particulièrement répertoriés » au sein l’imagerie antisémite. Pour la professeure, il s’agirait tout de même en l’espèce d’un « acte antisémite » : « C’est difficile de le nier si le seul dénominateur commun des destinataires est l’appartenance au judaïsme. »

Source

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 6 thoughts on “Antisémitisme: des familles juives de Champigny reçoivent un courrier représentant une valise et un cercueil

    1. SAHSAN

      Il en pense quoi Castaner le kéké de Forcalquier.
      C’est vrai lui comme ce gouvernement de merde adore les arabes.
      Hélas l’histoire se répète. Serions nous revenu en 39?
      ROSA

    2. la juive zélée

      « Pour ce spécialiste de l’extrême droite, la formule « la valise ou le cercueil » relève plus de « l’imaginaire pied-noir » que de l’antisémitisme : « Elle renvoie à la pression exercée pour chasser les Français d’Algérie censés devoir choisir entre l’un ou l’autre. » »

      Pour la majorité,99% des séf d’Algérie sont des judaisés…
      rien à voir la confession…et en effet,à connotation coloniale,car en effet,la France est restée un peu longtemps en Algérie…

    3. alauda

      Le style de l’historien me paraît un rien tordu : « l’imaginaire » en question renvoie bien à du factuel sur un plan historique : « utilisé dans des tracts des indépendantistes » ; quant à l’adjectif « censés devoir choisir », il induit une supposition dont la suite, bien connue, n’est pas de l’ordre du doute (1 million de rapatriés et d’exilés pour ceux qui étaient là avant 1830). C’est la seule version que je connaisse de ce slogan, antérieur à 62.

      En revanche, c’est la première fois que je vois passer le second usage qui me laisse pour le moins dubitative, faute d’éclairage sur le contexte de l’emploi. D’un côté des menaces par tracts, de l’autre côté ???

      La position de la seconde historienne, qui s’appuie sur les destinataires, me semble crédible.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    1.7K Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap