toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Antisémitisme: Amnesty International appelle les géants du Web Airbnb et TripAdvisor à boycotter les implantations juives en Judée Samarie


Antisémitisme: Amnesty International appelle les géants du Web Airbnb et TripAdvisor à boycotter les implantations juives en Judée Samarie

Amnesty International a appelé mardi à un boycott du tourisme dans les implantations juives en Judée Samarie et a pointé les géants du tourisme numérique, Airbnb, Booking.com, Expedia et TripAdvisor, affirmant qu’ils bénéficiaient de « crimes de guerre » en offrant leurs services.

L’étude «Destination: Occupation» de l’ONG basée au Royaume-Uni a appelé les entreprises à ne plus répertorier les hébergements, activités et attractions touristiques dans les implantations juives en Judée Samarie et de Jérusalem-Est, ce qui est du pur antisémitisme dans la mesure où cette ONG n’appelle au boycott d’aucun autre pays dans le monde.

L’ONG va plus loin en osant qualifier de « crime de guerre » l’expansion des implantations juives qu’ils qualifient d’illégales en totale contradiction avec le droit international : «En faisant des affaires avec les colonies de peuplement, les quatre sociétés contribuent et profitent du maintien, du développement et de l’expansion des colonies de peuplement illégales, qui constituent des crimes de guerre au regard du droit pénal international.»

Israël a libéré la Judée Samarie, renommé Cisjordanie sous l’occupation de la Jordanie, lors de la guerre des Six jours de 1967. Aujourd’hui, plus de 400 000 juifs israéliens vivent en Judée Samarie. Si beaucoup de pays hostiles à Israël considèrent que les colonies de peuplement sont illégales, ces territoires sont considérés comme « disputés » et doivent faire l’objet d’un accord final sur les frontières selon toutes les résolutions de l’ONU.

Il est utile de rappeler que la Judée Samarie a toujours été juive et abrite plusieurs des plus hauts lieux saints du Judaïsme. Elle ne fut sous occupation jordanienne que durant 19 années, de 1948 à 1967. Les Arabes qui y vivent sont eux des colons qui n’y vivaient pas avant 1948.

Israël considère que le territoire est contesté et dit que le sort des colonies doit être résolu dans le cadre de négociations de paix avec les Palestiniens.

Israël considère toute la ville comme la capitale indivisible de l’État juif. Les Palestiniens revendiquent la partie orientale comme la capitale d’un futur État.

Amnesty a accusé les entreprises de «normaliser» les règlements.

Airbnb a annoncé en novembre qu’elle supprimerait 200 de ses propriétés et cesserait ses activités dans les colonies israéliennes « qui sont au cœur du conflit entre Israéliens et Palestiniens ». La semaine dernière, la société de location de vacances a retiré de la liste des propriétés en Ossétie du Sud et en Abhkazie, deux  régions autonomes de la république de Géorgie contestées.

Amnesty a déclaré que TripAdvisor « est l’objectif principal de cette campagne en raison de l’importance relative de la société pour l’industrie du tourisme dans les colonies de peuplement israéliennes ».

Learn Hebrew online

« Amnesty est devenue un leader de la campagne antisémite BDS et le rapport de ce soir sur Israël est une tentative scandaleuse de déformer les faits, de nier l’héritage juif et de délégitimer Israël« , a déclaré dans un tweet le ministre des Affaires stratégiques et de la Sécurité publique.

Le ministre de la Protection de l’environnement, Zeev Elkin, a déclaré qu’il regrettait qu’Amnesty International ait choisi un «modèle antisémite classique».

« Amnesty a décidé de nier la vérité historique et d’agir contre les sites du patrimoine juif », a déclaré Elkin au journal Hadashot TV.

« La dernière fois que nous avons assisté à une activité intentionnelle contre ces sites du patrimoine, c’était l’activité de Daech en Syrie« , a-t-il déclaré en se référant à l’Etat islamique sous son nom arabe.

L’ONG Monitor, un groupe de surveillance basé à Jérusalem, a critiqué la campagne d’Amnesty, la qualifiant de «pure haine et de bigoterie qui rappellent certaines des périodes les plus sombres du passé».

© Moshé Anielewicz – Europe Israël News

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Antisémitisme: Amnesty International appelle les géants du Web Airbnb et TripAdvisor à boycotter les implantations juives en Judée Samarie

    1. Robert Davis

      Non seulement les villes et villages de Judée/Samarie ne sont pas des colonies ni même des territoires contesté sinon par la faute du PM d’Israel qui refuse der les revendiquer mais ce sont les arabes qui les occupent au nom de …l’slam ç-à-d des territoires lointains. Cela s’appelle de l’impérialisme. Quant à ces ong qui mentent, volent et violent les lois au nom de la gauche ou des arabes, je ne vois ce que cela peut leur rapporter à part de l’argent versé par les antisémites de boycotter Israel car cela ne changera RIEN même pas bnb puisque ces locations se font maintenant par une entreprise Israélienne. Ceux qui leur versent de l’argent pour mentir gaspillent leur argent.

    2. Robert Davis

      Même la Charte de l’onu dans son article 80 reconnait la Palestine aux Juifs et je ne parle même pas du seul Traité existant le Traité de Sèvres.Le reste n’est que pr arabo-gauchiste mensongère et sans valeur. Il suffirait qu’un PM d’Israel déclare ces territoires comme appartenant à Israel pour qu’on ne puisse plus parler de territoires contestés. Malheuresement tous les PM d’Israel ce sont montrés AVEUGLES ET COUARDS et la couardise ne paye pas.

    3. M

      ILS DOIVENT RECONAITRE QUE TOUS LES PAYS ARABE ‘ONT PAS ACCEPTE ET RECONNU ISRAEL EN 48 , ILS ONT ATTAQUES ISRAEL PLUSIEUR FOIS , ILS ONT PERDUS TOUTES LES GUERRES ET ILS ONT PERDU DES TERRITOIRES.
      ET VONT PERDRE ENCORE

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *