toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

« Allah Akbar! Je connais Abdeslam »: il menace de faire sauter Disneyland Paris


« Allah Akbar! Je connais Abdeslam »: il menace de faire sauter Disneyland Paris

Un homme qui a menacé de faire sauter Disneyland Paris samedi, après avoir crié « Allah Akbar! Je connais Abdeslam », a été jugé lundi pour apologie publique d’un acte de terrorisme.

Un Belge de 31 ans s’en était pris samedi à un agent de sécurité du parc d’attractions. Jugé pour apologie publique d’un acte de terrorisme, il a écopé de huit mois de prison avec sursis et de trois ans d’interdiction du territoire français.

« Allah Akbar, j’ai une kalach, j’ai du C4 (NDLR : explosif), je vais faire sauter Disney, je connais Abdeslam (NDLR : terroriste djihadiste impliqué dans les attentats du 13 novembre 2015 en région parisienne), j’ai fait un an de prison avec lui à Fleury-Mérogis, je n’aime pas les Juifs, il a eu raison d’en tuer » : ces propos ont mené Antonio, ce lundi, devant le tribunal correctionnel de Meaux. Et c’est bien pour apologie publique d’un acte de terrorisme que ce Belge de 31 ans, d’origine italienne, était jugé en comparution immédiate.

Au final, il a écopé de huit mois de prison avec sursis, ainsi qu’à une interdiction du territoire français pendant trois ans. Dès ce week-end, la préfecture de Seine-et-Marne avait déjà délivré à son encontre une OQTF (Obligation de quitter le territoire français).

« J’étais plein alors que je n’ai pas le droit de boire. J’ai été opéré de la tête, j’ai été deux mois dans le coma », a confusément tenté d’expliquer Antonio, venu avec sa famille samedi dernier, pour visiter le parc Disneyland Paris, à Chessy. Il était finalement resté à l’entrée du parc et s’en était pris verbalement à un agent de sécurité.

« Pour moi, l’alcool explique beaucoup de choses », plaide son avocat

« Ce sont des propos graves, tenus dans un site sensible et dans un contexte particulier, puisque la France a subi un attentat en décembre. Sans compter qu’il a tenu des propos antisémites », a estimé le procureur-adjoint Eric de Valroger, avant de requérir un an de prison, dont six mois ferme, avec mandat de dépôt, et une interdiction du territoire français pendant dix ans.

Pas du tout l’analyse de l’avocat de la défense Me Ludovic Beaufils, qui a plaidé la relaxe, estimant que les propos – s’ils ont « peut-être » été prononcés – ne l’ont pas été publiquement : « Si j’avais la conviction que le prévenu a tenu des propos antisémites, j’aurais, pour des raisons familiales, fait jouer ma clause de conscience ». Me Beaufils a insisté sur l’état de santé de son client : « Il n’a pas toute sa lucidité. L’examen psychiatrique mené en garde à vue était sommaire. Pour moi, l’alcool explique beaucoup de choses ».

À noter que si Antonio n’avait jamais mis les pieds en France avant la semaine dernière, et n’a donc jamais été incarcéré à la prison de Fleury-Mérogis, cet ancien habitant de Molenbeek, en Belgique, a tout de même rencontré Abdeslam en prison : c’était en 2012, bien avant que ce dernier ne commette un acte terroriste.

Source

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “« Allah Akbar! Je connais Abdeslam »: il menace de faire sauter Disneyland Paris

    1. la juive zélée

      « Et c’est bien pour apologie publique d’un acte de terrorisme que ce Belge de 31 ans, d’origine italienne, était jugé en comparution immédiate. »
      d’origines italiennes sous entend un converti…dont les parents sont nés en Italie.
      s’il a été opéré du cerveau,et s’il boit,il aurait pu dire ça n’importe où,et au vu de cela on peut imaginer que ses parents ne sont pas convertis à l’islam,l’islam interdisant la télé et surtout la musique,on peut supposer que comme il vit chez ses parents,ces derniers ont imposé qu’il aille au parc car l’Italie est un pays où est le Pape qui illumine la vie des croyants,donc cœur du Christianisme,et la conversion à l’islam est intruse,n’a pas sa place,on peut supposer comme la majorité des parents face à ça,une répulsion,et un combat pour le ramener sur le chemin de la religion…donc ai final il se révolte contre ses parents.

    2. Dorylée

      Huit mois de prison AVEC SURSIS donc pas de prison. Quant à l’interdiction du territoire français, laissez- moi rire ! Qui va l’expulser ? Pour que les passagers se révoltent dans l’avion pour protester contre  » une expulsion raciste  » ??? Qui va s’assurer qu’il ne revient pas ? Avec quels contrôles puisqu’il n’y en a pas aux frontières et que les contrôles au faciès sont interdits ? Et quand bien même il se ferait prendre, que risque-t-il ? Une amende ? Il n’est pas solvable. De la prison ? Elles sont surchargées. Foutaises, gesticulations stériles, effets de manches, brassage de vent.

    3. Cyrano

      Comme quoi tous les fous ne sont pas à l’asile , même les plus dangereux; il a la cafetière fendue, il picole, son père n’a pas pu lui donner le sein, sa mère ne lui changeait pas les couches et puis quoi encore. On se fout de la gueule du monde. C’est rigolo la décision de justice, du vent comme d’habitude.
      C’est plus marrant que les conneries d’Achile Zavatta.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *