toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Affaire de la vente d’Alstom à GE : un député saisit le parquet de Paris et soupçonne Macron d’un « pacte de corruption »


Affaire de la vente d’Alstom à GE : un député saisit le parquet de Paris et soupçonne Macron d’un « pacte de corruption »

Dans une lettre transmise jeudi au procureur de la République de Paris, Olivier Marleix met en cause Emmanuel Macron, s’interrogeant sur le rôle de l’ex-secrétaire général adjoint de l’Élysée et ministre de l’Économie dans cette vente au groupe américain General Electric en 2014.

Quel rôle Emmanuel Macron a-t-il joué dans la vente du pôle énergie d’Alstom aux Américains de General Electric en 2014? C’est la question que se pose le député LR Olivier Marleix dans une lettre transmise jeudi au parquet de Paris. L’ex-président de la commission d’enquête parlementaire sur les décisions de politique industrielle de l’État a décidé de saisir la justice au titre de l’article 40 du code de procédure pénale, selon une source judiciaire au Figaro. Cet article stipule que tout fonctionnaire au courant d’un crime ou d’un délit doit en informer le procureur de la République.

Dans cette missive, dont l’existence a été révélée par Le Monde, l’élu s’étonne que les autorités françaises n’aient «jamais ouvert d’enquête» sur ce rachat alors qu’Alstom a reconnu des faits de corruption dans plusieurs pays entre 2000 et 2011. L’entreprise a également versé une amende à la justice américaine en 2014.

Pour étayer son argumentaire, Olivier Marleix s’appuie sur les travaux de la commission d’enquête qui «ont mis en évidence» la façon dont la procédure de contrôle des investissements étrangers en France «a été détournée». L’ex-maire d’Anet note qu’Emmanuel Macron, alors ministre de l’Économie, a «formellement donné l’autorisation» de la vente d’Alstom énergie et a «également autorisé» d’autres cessions d’actifs «d’entreprises stratégiques françaises». En cause, les rachats d’Alcatel-Lucent au groupe finlandais Nokia ou de Technip à l’entreprise américaine FMC Technologies.

« Depuis la fin de la commission d’enquête parlementaire en avril 2018, ces questions me taraudent. Il faut y répondre et c’est pourquoi je transmets au parquet l’ensemble des informations et des documents en ma possession », explique M. Marleix, sollicité par « Le Monde ».

«Pacte de corruption»

Dans sa missive, le député ajoute que le candidat Macron a bénéficié d’un «montant de dons records pour sa campagne» et estime que «le fait que l’on puisse retrouver dans la liste des donateurs ou des organisateurs de dîners de levée de fonds des personnes qui auraient été intéressées aux ventes précitées ne peut qu’interroger».

Olivier Marleix émet l’hypothèse que le «système» mis en place dans le cadre de ces cessions aurait pu bénéficier à l’actuel président de la République pendant sa campagne. Emmanuel Macron a levé en un an, sans parti politique, environ 15 millions d’euros de dons, souligne-t-il. «Puisqu’une enquête préliminaire a été ouverte en novembre dernier sur les dons reçus par le parti En marche! (…) il m’a paru nécessaire de vous signaler ces éléments», ajoute-t-il. Ce signalement est en cours d’analyse au parquet de Paris, confirme une source judiciaire au Figaro. «S’il était vérifié, un tel système pourrait être interprété comme un pacte de corruption», avance le député.

«S’il était vérifié, un tel système pourrait être interprété comme un pacte de corruption» Olivier Marleix

Cliquez sur l’image pour acheter ce livre

Ce signalement intervient alors qu’un ex-dirigeant d’Alstom, Frédéric Pierucci, a livré un témoignage sur les dessous de ce rachat par General Electric dans un ouvrage («Le Piège américain», JC Lattès) paru mercredi. Selon lui, l’entreprise a été contrainte de vendre sous la pression des États-Unis, où il a été arrêté le 14 avril 2013 à New York, à sa descente d’avion, dans ce qu’il décrit comme une «guerre économique souterraine» livrée à l’Europe.

Source

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Affaire de la vente d’Alstom à GE : un député saisit le parquet de Paris et soupçonne Macron d’un « pacte de corruption »

    1. la juive zélée

      « Mathieu Gallet évoque sa « double vie » avec Emmanuel Macron »
      « Macron : non, Benalla n’est pas mon amant ! »

      Alexander Benalla est hétéro et marié!

      « Macron avec des danseurs à l’Élysée : une photo qui continue à faire du bruit »

      alors macron,bipolaire,bisexuel,dégénéré;mégalo,délirant,narcissique,DSM!!

    2. Gloriamaris

      Art 67 de notre constitution : le président de la République ne peut être poursuivi que devant la Haute Cour pour des faits de haute trahison par un vote public des deux assemblées. Alors Olivier Marleix, il prend sa plainte, il la roule pour en faire un petit tuyau, il met du beurre autour et je lui dirai où il peut se la mettre s’il ne devine pas tout seul…. Sitôt qu’il aura fini de ne rien faire, il peut reprendre ses cours de Droit.

    3. alauda

      Parlez-moi de la successibilité du legs Quibolle pour une paire de jumelles marines et deux chandeliers, histoire de comprendre quelque chose à cette actualité de ronds points où l’on ne voit goutte.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    465 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap