toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

À Auschwitz, l’extrême droite polonaise manifeste pendant la commémoration de la libération du camp


À Auschwitz, l’extrême droite polonaise manifeste pendant la commémoration de la libération du camp

Des nationalistes polonais se sont réunis devant l’ancien camp d’extermination d’Auschwitz. Ils protestent contre le gouvernement qui ne commémorerait que les morts juifs au détriment de ceux polonais lors de célébrations annuelles sur le site.

Quelques dizaines de nationalistes polonais se sont rassemblées dimanche près du camp d’extermination d’Auschwitz où des survivants de l’Holocauste tenaient une cérémonie annuelle marquant le 74e anniversaire de la libération de ce camp. Plus de trois millions des quelque 3,2 millions de juifs polonais ont été exterminés par les nazis, dont environ la moitié au cours de l’Holocauste.

C’était la première fois que l’extrême droite polonaise organisait une manifestation sur le site d’Auschwitz-Birkenau à l’occasion de cette journée internationale annuelle en mémoire des victimes. Les deux cortèges se sont réunis dans des endroits séparés du site – transformé en musée – et ne se sont pas croisés.

Le Premier ministre polonais Mateusz Morawiecki et plusieurs autres membres du gouvernement se sont joints à une prière avec des rescapés présents.

Guerre mémorielle

Dans un autre endroit du site, des nationalistes brandissant des drapeaux polonais ont déposé des fleurs en mémoire des victimes polonaises de la Seconde guerre mondiale et ont chanté l’hymne national.

« La nation juive et Israël font tout pour modifier l’histoire de la nation polonaise », a déclaré Piotr Rybak du Mouvement de l’indépendance polonaise qui organisait la manifestation. « Les patriotes polonais ne peuvent pas admettre cela », a-t-il ajouté.

La manifestation organisée dimanche par l’extrême droite polonaise intervient dans un contexte de regain de l’antisémitisme en Europe alors que le parti ultraconservateur PiS au pouvoir à Varsovie est soupçonné de chercher à minimiser la complicité des Polonais avec l’occupant nazi pendant la Seconde guerre mondiale.

Source

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 6 thoughts on “À Auschwitz, l’extrême droite polonaise manifeste pendant la commémoration de la libération du camp

    1. Vov

      Comprend pas, ils sont atteints de troubles de la mémoire, on parle de 3,2 millions de polonais morts à Auschwitz !

    2. Robert Davis

      Il ne faut pas confondre la vraie droite patriote avec l’extrême droite raciste qui elle est composée de tarés.

    3. andre

      J’ai passe il y a 25 ans, pour des raisons professionnelles, un peu de temps a Cracovie. Deux editions, l’une deja ancienne, l’autre un peu moins, du meme guide (en anglais) de Cracovie se trouvaient dans mon appartement. Dans la plus ancienne, le camp d’Auschwitz avait ete cree pour y enfermer des prisonniers de guerre sovietiques. Dans le plus recent, trois millions de polonais (sans autre precision) avaient ete assassines a Auschwitz. Il y a, on le sait, des facons diverses de ne pas mentir sans s’astreindre a dire la verite. Ceci dit, je comprends que les Polonais aient « overreacted » au qualificatif de « camps de la mort polonais », et je regrette beaucoup que les Israeliens aient detruit inutilement de bonnes relations avec la Pologne, en ne denoncant pas cette appellation. J’ignore la teneur des dernieres editions de ce guide. Si quelqu’un passe par Cracovie, je serais content de le savoir.

    4. Vov

      André, vous faites exactement ce que vous dénoncez !

      Vous vous fatiguez trop pour justifier le rôle de la Pologne dans l’histoire de la Shoah !

      Ce qui n’exclu pas que des polonais sont morts pour sauver des juifs ou que d’autres aient risqués leurs vies !

    5. andre

      A Vov. Non, je ne justifie rien. Je me borne a temoigner, a la suite de lectures sur place, qu’on etait passe en quelques annees d’un mensonge de type communiste-sovietique a un autre ayant plus le caractere d’un mensonge nationaliste. Quant au role des Polonais dans la Shoah, il n’a certes pas ete glorieux (penser en particulier au pogrome de Jedwabne et a celui, intervenu apres la guerre, de Kielce). Mais parler de « camps de la mort polonais » comme un journal allemand l’avait fait, ou ne pas relever le caractere diffamatoire de cette terminologie, me parait inacceptable.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *