toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

[vidéo] Le Brésil se dissocie du Pacte mondial pour les migrations adopté à Marrakech


[vidéo] Le Brésil se dissocie du Pacte mondial pour les migrations adopté à Marrakech

En Amérique latine, le Chili et la République dominicaine ont récemment effectué la même démarche de retrait, parmi la quinzaine de pays l’ayant également fait dans le monde…

« Un instrument qui est inadéquat pour affronter le problème ». Une fois que le président élu d’extrême droite, Jair Bolsonaro, prendra ses fonctions, le 1er janvier prochain, le Brésil se retirera du Pacte mondial pour les migrations de l’ONU adopté lundi à Marrakech (Maroc), a annoncé le futur chef de la diplomatie brésilienne, ce lundi.

« Le gouvernement Bolsonaro se dissociera du Pacte mondial pour les migrations qui vient d’être lancé à Marrakech, un instrument qui est inadéquat pour affronter le problème », a déclaré sur Twitter Ernesto Araujo, le futur ministre brésilien des Affaires étrangères.

« L’immigration est bienvenue, mais elle ne doit pas être indiscriminée », et « elle doit être au service des intérêts nationaux et de la cohésion de chaque société », a-t-il ajouté. « L’immigration ne doit pas être traitée comme un sujet global, mais en accord avec la réalité et la souveraineté de chaque pays », a aussi affirmé le futur ministre.

Transfert de l’ambassade brésilienne en Israël et retrait de l’Accord de Paris

En Amérique latine, le Chili et la République dominicaine ont récemment effectué la même démarche de retrait, parmi la quinzaine de pays l’ayant également fait dans le monde. La sortie de Brasilia de ce Pacte est un nouveau signal de rapprochement vers la diplomatie de Donald Trump, qui a retiré les Etats-Unis de l’élaboration du texte en décembre 2017. Tant Jair Bolsonaro qu’Ernesto Araujo ont déjà exprimé leur admiration pour le président américain, et leur souhait de s’aligner sur sa politique extérieure.

Jair Bolsonaro, qui succèdera le 1er janvier à Michel Temer, a ainsi annoncé son intention de transférer l’ambassade brésilienne en Israël de Tel-Aviv à Jérusalem, comme l’a fait Donald Trump, même si cette décision n’a pas été confirmée. Il a également affiché sa volonté de désengager le Brésil de l’Accord de Paris sur le climat​.

Les Vénézuéliens « qui fuient le régime Maduro » continueront à être accueillis

Ernesto Araujo, dans sa série de tweets lundi soir, a par ailleurs assuré que son pays continuerait à accueillir les Vénézuéliens « qui fuient le régime Maduro ». « Mais ce qui est fondamental, c’est de travailler pour la restauration de la démocratie au Venezuela », a-t-il avancé.

Lors de la cérémonie de Marrakech, le Brésil était représenté par son actuel ministre des Affaires étrangères, Aloysio Nunes, favorable à l’accord. Ce texte, destiné à renforcer la coopération internationale pour une « migration sûre, ordonnée et régulière », doit encore faire l’objet d’un ultime vote de ratification le 19 décembre à l’Assemblée générale des Nations unies.

Source

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “[vidéo] Le Brésil se dissocie du Pacte mondial pour les migrations adopté à Marrakech

    1. esther

      Bolsonaro a raison à 100 % quand il dit que l’immigration dépend de la réalité d’un pays donc qu’il ne peut être en aucun cas global : si un pays a 15 % de chômeurs dans sa population et autant de pauvres, il est normal qu’il refuse d’accueillir des migrants : c’est rajouter du malheur au malheur.
      Si tous les vénézuéliens continuent à fuir le Venezuela et le régime de Maduro et à traverser la frontière venezuelo-brésilienne avec le nord-ouest du Brésil, région très pauvre par rapport à celle de Rio, il y aura de plus en plus d’émeutes; il y en a déjà eu cette année suite au meurtre d’un commerçant brésilien par des migrants vénézuéliens; vous noterez que ces deux types de population sont catholiques et appartiennent aux mêmes ethnies : là, les médias ne peuvent pas nous jouer le coup de l’islamophobie et du racisme et blablabla et blablabla. Si, malheureusement, ces cons peuvent sortir encore un lapin de leur chapeau : la xénophobie, le mot à tiroirs qu’ils utilisent en dernier ressort quand ils sont coincés et ne trouvent plus rien à dire pour dire comment ils sont vilains et méchants ceux qui refusent ce bordel migratoire.
      Ce qui est un peu rassurant, c’est que si LR ou le RN prend le pouvoir dans un peu plus de 3 ans ou même moins en France vu le bordel là aussi, ces partis reviendront sur ce pacte de migrations également.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *