toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Un nouveau traitement développé par des chercheurs israéliens pourra guérir le cancer du cerveau


Un nouveau traitement développé par des chercheurs israéliens pourra guérir le cancer du cerveau

Les neuroscientifiques du centre médical Sheba, Tel Hashomer, ont découvert un nouveau médicament qui, dit-on, pourrait «guérir les patients en phase terminale» et qui souffrait du glioblastome (GBM), un cancer du cerveau agressif.

Le sénateur de l’Arizona, John McCain, est récemment décédé du cancer et, selon des sources de l’industrie médicale, plus de 240 000 nouveaux cas de GBM sont diagnostiqués chaque année dans le monde.

Les neuroscientifiques israéliens, le Dr Efrat Shavit-Stein et le Professeur Yoav Chapman, qui travaillaient sur le traitement au Centre de neurosciences Joseph Sagol du Centre médical Sheba, ont publié leur découverte dans le numéro du 17 décembre du magazine Frontiers in Neurology .

Le glioblastome est considéré comme la tumeur primitive du cerveau la plus répandue et la plus meurtrière. Malgré des recherches approfondies dans le domaine, les résultats des traitements actuels  sont limités et il n’existe aucun traitement curatif contre la maladie. Il est donc nécessaire de rechercher des approches novatrices, a déclaré le centre médical Sheba dans un communiqué.

Loading...

Ces dernières années, des recherches ont montré que la thrombine, un facteur de coagulation sécrété par les cellules tumorales, et PAR1, un récepteur activé par la protéase, jouent un rôle dans la pathologie et la progression du glioblastome.

Sur la base de cette structure chimique, les neuroscientifiques de Sheba ont créé un médicament appelé SIXAC, un nouveau composé à base de six acides aminés, qui inhibe l’activation de PAR1.

« Le médicament a montré des résultats remarquables sur un modèle animal de la tumeur et nous espérons pouvoir l’utiliser bientôt chez des sujets humains atteints de cette terrible maladie », a déclaré le professeur Chapman dans son communiqué.

Au cours de la première étape du test, l’effet du médicament sur les cultures de cellules tumorales a été examiné et il a été constaté qu’il réduisait leur vitesse de croissance, leur capacité à créer des colonies et leur capacité à créer des extensions pénétrant dans le tissu cérébral.

L’effet du médicament a ensuite été examiné chez des animaux atteints de tumeurs malignes du cerveau de haut grade. Lorsque le médicament était administré par injection directe dans la tumeur cérébrale, il avait un effet prolongeant la vie et réduisait le volume de la tumeur, indique le communiqué. Le médicament « a prolongé considérablement la vie et effectivement guéri de la maladie chez environ 10% des animaux », ajoute le communiqué.

«Ces résultats renforcent le rôle important de la voie thrombine / PAR1 dans la progression du glioblastome et suggèrent SIXAC comme un nouvel outil thérapeutique pour cette maladie mortelle», ont déclaré les chercheurs dans leur article. Les résultats chez les animaux « suggèrent un effet de SIXAC réduisant la croissance tumorale, l’œdème et, éventuellement, l’augmentation de la survie. »

Learn Hebrew online

«Nos résultats suggèrent que SIXAC sera un composé très intéressant pour l’étude et la modulation de PAR1 dans le GBM», ont déclaré les chercheurs dans leur étude. « Nous espérons que le futur traitement avec SIXAC pourra être un traitement d’appoint à la radiochimiothérapie reconnue et améliorer la survie des patients atteints de GBM, ainsi que potentiellement leur qualité de vie en réduisant l’œdème associé à une tumeur. »

L’équipe poursuit actuellement le développement du médicament et de son administration, dans le but de traiter les humains «le plus rapidement possible», a déclaré le Dr Shavit-Stein dans son communiqué. « Les progrès de la recherche et du développement dépendront désormais dans une large mesure de l’investissement financier dans le projet. »

Source Timesofisrael

Loading...

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “Un nouveau traitement développé par des chercheurs israéliens pourra guérir le cancer du cerveau

    1. michel

      est-ce que ses même chercheurs pourraient trouver le remède contre l’antisémitisme ….. + je dit bravo encore a des Juifs de Génie qui aide l’Humanité car durant ce temp d’autre individue sur terre sont de véritable primate

    2. Robert Davis

      Michel : MOI j’ai le remède à l’antisémitisme : expulser les arabes des provinces juives. Pour trouver un autre pretexte il faudra si longtemps aux antisémites à la recherche de boucs émissaires qu’il ne restera personne sur terre.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *