toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Strasbourg : Opération de police en cours, RAID sur place. Chérif Chekatt au chauffeur de taxi « J’ai tué pour venger les frères morts en Syrie »


Strasbourg : Opération de police en cours, RAID sur place. Chérif Chekatt au chauffeur de taxi « J’ai tué pour venger les frères morts en Syrie »

Une opération de police se déroule dans le quartier du Neudorf à Strasbourg depuis une trentaine de minutes. Le RAID est sur place.

Selon nos informations, il s’agit d’une opération de police importante sans que l’on sache pour l’heure si un ou plusieurs individus ont été interpellés, ou si Cherif Chekatt a été localisé.

Cherif Chekatt a dit avoir «tué des gens» pour venger ses «frères morts en Syrie» après l’attentat de Strasbourg.

Cherif Chekatt, l’auteur présumé de l’attentat sanglant de Strasbourg n’a pas agi au hasard. Le récit du chauffeur de taxi qui l’a pris en charge après la tuerie, a détaillé aux enquêteurs ses échanges avec le terroriste.

Dans la voiture, le tueur a parlé. « Tu sais ce que j’ai fait ? J’ai tué des gens ! » a-t-il déclaré au chauffeur de taxi, ajoutant qu’il avait fait ça pour venger ses « frères en Syrie », selon des sources proches de l’enquête citées par France 2.

L’échange s’est poursuivi durant 3 minutes. « La police a perquisitionné chez moi ce matin, ils ont trouvé une grenade » a ajouté Cherif Chekatt durant le court trajet.

Le chauffeur est musulman et pense que c’est ce qui lui a sauvé la vie

Le chauffeur de taxi s’est ensuite rendu au commissariat de Strasbourg. Il a expliqué aux enquêteurs qu’il pensait avoir eu la vie sauve car il est musulman et parce-qu’il y a des signes religieux dans sa voiture, notamment un collier de pierre accroché sur son rétroviseur.

Une impression qui n’est pas forcément la bonne puisque deux des victimes de cet attentat sont musulmanes, un homme qui est décédé et une femme qui est blessée.

Ce témoin important pour la police, a par ailleurs raconté aux enquêteurs que le suspect lui avait montré sa blessure au bras et qu’il connaissait bien les rues de Strasbourg. Le chauffeur de taxi a prétexté une panne de son véhicule pour se « débarrasser » du suspect. Cherif Chekatt a ensuite disparu et reste pour l’heure introuvable.

L’un de ses frères est fiché S, considéré comme un « islamiste fondamentaliste »

Les parents et deux frères de Cherif Chekatt sont toujours en garde à vue. Une mesure de privation de libertés qui peut s’étendre jusqu’à 96 heures en matière de terrorisme.

L’un des deux frères du suspect est bien connu des services de police puisque son nom apparaît à plus de 60 reprises dans le fichier de traitement des antécédents judiciaires (TAJ), le fichier des forces de l’ordre.

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “Strasbourg : Opération de police en cours, RAID sur place. Chérif Chekatt au chauffeur de taxi « J’ai tué pour venger les frères morts en Syrie »

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *