toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Shutdown aux Etats Unis: «Nous construisons un mur ou nous fermons la frontière», l’ultimatum de Trump aux démocrates


Shutdown aux Etats Unis: «Nous construisons un mur ou nous fermons la frontière», l’ultimatum de Trump aux démocrates

Alors que les négociations avec les démocrates sur le financement du mur à la frontière mexicaine patinent, le président américain a menacé de purement et simplement fermer la frontière si le budget destiné à sa construction n’était pas voté.

Donald Trump n’a pas l’intention de reculer sur la construction du mur à la frontière mexicaine, promesse phare de sa campagne électorale. Opposé aux démocrates sur la question – dont l’accord est indispensable pour en valider le financement –, le président américain s’est déjà résolu à un shutdown partiel de certaines administrations, faute d’accord.

Loin d’affaiblir la résolution du chef d’Etat, cette situation semble l’avoir encore renforcée. Dans un message publié sur Twitter le 28 décembre, Donald Trump a ainsi menacé de passer à la vitesse supérieure. «Nous allons être contraints de fermer la frontière sud complètement si les démocrates obstructionnistes ne nous donnent pas l’argent pour terminer le mur», a-t-il écrit, demandant également à ce quoi changées «les ridicules lois sur l’immigration» de son pays.

Dans un message ultérieur, lDonald Trump a expliqué qu’il était prêt à aller au bout de sa logique, assurant qu’il s’agissait d’une «opération profitable», les Etats-Unis ayant un déficit commercial de 75 milliards de dollars avec le Mexique. «Nous construisons un mur ou nous fermons la frontière», a-t-il encore martelé à deux reprises, menaçant par ailleurs de couper les aides au Honduras, au Salvador et au Guatemala, qui ne font selon lui rien dans leur pays pour empêcher l’immigration illégale vers les Etats-Unis.

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Avocate en droit international - Entre New York, Genève, Paris et Tel Aviv



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Shutdown aux Etats Unis: «Nous construisons un mur ou nous fermons la frontière», l’ultimatum de Trump aux démocrates

    1. Robert Davis

      Je suis certain que le Président Trump obtiendra gain de cause car il a raison: les faux démocrates anti US devraient en plus être inculpés pour trahison car soutenir l’invasion d’un pays à qui ils ont juré fidelité ne leur permet plus de siéger au Congrès du moins ceux de l’extrême gauche.

    2. la juive zélée

      ça limite la criminalité,car parmi les migrants il y en a souvent on en sait pas d’où ils sortent,mais ils profitent,un peu comme en France,on a des gens qui n’ont pas à venir car ne fuient pas la guerre,mais ils profitent et se font passer pour des opprimés,mentent sur l’âge quand ils se font contrôler car ils ont commis un crime,car savent que le mineur est moins pénalisé….

    3. Serge

      J’imagine cela d’ici VOIR LES CANADIENS PRIVÉS d’aller se promener l’hiver
      au Mexique véritable pays de cul avec toute sa criminalité du plus bas au plus haut échelon de cette société, ils vont devoir passer en vol direct Canada/Mexique et cela c’est sans parler d’un autre pays de cul comme CUBA.
      Pauvres canadiens y vont bientôt geler ou payer encore plus cher pour leur vacances au soleil. C’est le prix a payer pour se frotter a un président qui ne s’en laisse pas imposer. Les canadiens ne faisant pas le poids.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    118 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap