toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Netanyahou « Les tunnels du Hezbollah visait à capturer la Galilée »


Netanyahou « Les tunnels du Hezbollah visait à capturer la Galilée »

« Les tunnel du Hezbollah faisait partie d’un plan plus vaste visant à capturer la Galilée », a déclaré mardi soir le Premier ministre Benyamin Netanyahou lors d’une conférence de presse conjointe avec le chef d’Etat-Major de l’armée israélienne à Tel-Aviv.

Le Premier ministre a dénoncé dans son intervention au journal télévisé israélien la main de l’Iran dans la construction des tunnels souterrains du Hezbollah.

Les tunnels à la frontière entre Israël et le Liban « font partie du réseau de terrorisme et d’agression régional et mondial dirigé par l’Iran », a-t-il dit.

« Nous agissons avec détermination pour empêcher l’enracinement de l’Iran en Syrie (…) nous agissons aussi contre les actions terroristes de l’Iran au Liban », a-t-il ajouté.

Le chef du gouvernement israélien a par ailleurs indiqué qu’il s’entretiendrait du sujet « dans les jours qui viennent avec des responsables mondiaux, y compris avec le secrétaire général de l’ONU ».

Il a ajouté qu’il avait demandé à la représentation israélienne à l’ONU « d’exiger une réunion urgente du conseil de sécurité pour discuter de l’agression » du Hezbollah.

« Le Hezbollah met votre vie en danger. Ils sacrifient votre bien-être au service des objectifs agressifs de l’Iran, », a averti le ministre de la Défense au peuple libanais.

« Le Liban porte la lourde responsabilité d’autoriser de tels actes terroristes sur son territoire », a-t-il dénoncé.

« Comme toute autre nation, Israël conserve le droit de se défendre. Nous continuerons de faire tout ce qui est nécessaire contre les efforts de l’Iran visant à utiliser le Liban, la Syrie et Gaza comme bases terroristes pour nous attaquer, » a-t-il souligné.

Selon le chef de l’Etat-Major Gadi Eizenkot, le gouvernement a approuvé l’opération le 7 novembre.

Learn Hebrew online

Il a ajouté que l’opération devrait durer plusieurs semaines et sera dirigée par le chef du commandement nord de l’armée israélienne, le major-général Yoel Strick.

« Ce matin, nous avons pris des mesures pour contrecarrer l’intrusion du Hezbollah dans notre territoire, améliorer la sécurité dans le nord du pays des retranchements iraniens dans le nord », a expliqué le chef militaire.

« Bouclier du Nord » a été lancé avant que les tunnels ne deviennent opérationnels et ne constituent une menace immédiate et directe pour les communautés et les bases de l’armée, » a-t-il indiqué.

La Maison Blanche a exprimé mardi son soutien clair à l’opération lancée par Israël pour détruire des tunnels souterrains du Hezbollah détectés de son côté de la frontière avec le Liban.

« Les Etats-Unis soutiennent avec force les efforts d’Israël pour défendre sa souveraineté et nous appelons le Hezbollah à mettre fin à la construction de tunnels vers Israël et à se tenir de l’écart de toute escalade et de toute violence », a indiqué John Bolton, conseiller à la sécurité nationale de Donald Trump.

« Plus largement, nous appelons l’Iran et tous ses agents à mettre fin à leur agression régionale et à leurs provocations qui représentent une menace inacceptable pour les Israéliens et pour la sécurité régionale », a-t-il ajouté.

L’opération, baptisée « Bouclier du nord », est le dernier épisode en date de la confrontation entre Israël et la formation pro-iranienne ennemie de l’Etat hébreu, de part et d’autre de la Ligne bleue fixant la frontière libano-israélienne.

Israël construit actuellement un mur à la frontière avec le Liban pour éviter d’éventuelles tentatives d’infiltration du Hezbollah à l’intérieur de son territoire. L’objectif à terme est d’ériger ce mur le long des 130 kilomètres de frontière.

Le dernier conflit de grande envergure entre Israël et le Hezbollah remonte à l’été 2006. Les 33 jours de guerre avaient fait 1.200 morts côté libanais, et 160 côté israélien, sans neutraliser le Hezbollah, alors visé par une vaste offensive après l’enlèvement de deux soldats israéliens.

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “Netanyahou « Les tunnels du Hezbollah visait à capturer la Galilée »

    1. bella

      Des millions de musulmans contre 1 poignée d israeliens ou des millions de terroristes cruels contre 1 poignée de braves qui defendent leur terre legitime sous le regard du D…. protecteur de SION,

      LA perfidie des ennemis d Israel les conduira vite a leur partouze celeste imaginaire but de leur existence de criminels et de frustres maladifs…
      Bye bye les cruels adorateurs de la mort satan vs attend!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *