toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Naftali Bennett et Ayelet Shaked quittent « le foyer juif » pour former un nouveau parti de droite réunissant religieux et laïcs


Naftali Bennett et Ayelet Shaked quittent « le foyer juif » pour former un nouveau parti de droite réunissant  religieux et laïcs

Samedi soir, Naftali Bennett et Ayelet Shaked ont annoncé qu’ils quittaient le foyer juif pour former un nouveau parti de droite qui comprendra des Israéliens religieux et laïcs. 

Naftali Bennett, ministre de l’Education, et le ministre de la Justice, Ayelet Shaked, également du Jewish Home, ont annoncé la formation d’un nouveau parti politique avant les prochaines élections nationales, en avril, l’appelant «La nouvelle droite».

Lors d’une conférence de presse tenue à Tel-Aviv samedi soir, ils ont souligné qu’au cours des six dernières années, le foyer juif était devenu un « parti influent », énumérant des succès tels qu’une nouvelle législation empêchant la libération des terroristes emprisonnés dans les prisons israéliennes.

L’annonce a eu lieu au milieu d’une querelle interne au sein du parti, apparemment entre Bennett et des membres de la branche de Tekuma du Jewish Home – ministre de l’Agriculture, Uri Ariel, et MK Betzalel Smotrich.

Un membre juif de la Knesset, Shuli Moalem-Refaeli, se joindrait à Shaked et à Bennett.

Plus tôt cette semaine, Netanyahu avait réprimandé Bennett, l’accusant d’avoir bouleversé la droite par le biais de ses fréquents défis à la direction et à la politique de Netanyahu. Le Premier ministre a mis en garde contre la division de la droite, affirmant que cela pourrait renforcer la gauche et l’aider à remporter les élections nationales. Il a évoqué directement les élections de 1992, lorsque la droite avait été scindée et avait abouti à une victoire de gauche qui avait conduit aux accords d’Oslo .

Lors de la conférence de presse, Bennett a critiqué le gouvernement Netanyahu pour avoir manqué à sa promesse de détruire le village bédouin illégal de Khan al-Ahmar et d’avoir permis le transfert de 15 millions de dollars au groupe terroriste du Hamas alors qu’il tirait des roquettes sur Israël.

Bennett et Shaked ont tous deux souligné que le nouveau parti s’opposerait à la création d’un État palestinien et respecterait la tradition juive tout en unifiant les religieux et les laïcs de droite.

Si un tel parti avait été formé il y a 25-30 ans, la destruction des communautés juives de Gush Katif dans la bande de Gaza en 2005 ainsi que l’évacuation de milliers de familles juives n’auraient pas eu lieu, a accusé Bennett.

Le mois dernier, après la démission de l’ancien ministre de la Défense, Avigdor Liberman, et avant que la Knesset ne décide de tenir des élections ce printemps, Bennett a demandé au ministère de la Défense de menacer de quitter la coalition et de renverser le gouvernement. Lors d’une conférence de presse qui a suivi, Shaked et lui ont fait demi-tour après le discours de Netanyahu au pays la veille, exhortant les dirigeants  de la coalition à « faire preuve de responsabilité » et à ne pas exiger de nouvelles élections lors d’une campagne militaire, faisant référence au conflit avec le Hamas à Gaza.

Learn Hebrew online

© Moshé Anielewicz – Europe Israël News

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Naftali Bennett et Ayelet Shaked quittent « le foyer juif » pour former un nouveau parti de droite réunissant religieux et laïcs

    1. Robert Davis

      Ce sont les meilleurs leaders d’Israel, bien meilleurs que Netanyahu qui est une menteur et un couard surtout quand il vient dire aux villageois de Judée/Samarie que c’est le LIkud qui est le meilleur pour les protéger alors qu’il n’ose même pas proclamer la souveraineté d’Israel sur ses provinces. Il serait bien meilleur comme ministre des affaires étrangères donc un diplomate que comme PM.

    2. LeClairvoyant

      J’ai de respect pour ces deux ministres qui tentent quelque chose de difficile, mais à son avantage, qu’ils ne sont pas encore usés par la vieille politique, mais je ne sais pas si sera un bien pour Israël que la droite se disperse. Car au jeu des alliances, la gauche peut faire un retour, et cela sera un malheur pour Israël.

    3. la juive zélée

      On ne peut pas détruire des villages comme ça,et Son Excellence le Premier Ministre d’Israel gère le mieux le pays,
      loin les jaloux…Vive le Liloud 🌞

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *