toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Montpellier : un policier en civil frappé et insulté en arabe devant sa famille par deux migrants marocains qui se faisaient passer pour des mineurs isolés


Montpellier : un policier en civil frappé et insulté en arabe devant sa famille par deux migrants marocains qui se faisaient passer pour des mineurs isolés

Mercredi vers 11h30, le policier âgé de 29 ans en séjour dans la région et qui attendait tranquillement un train dans la nouvelle gare TGV de Montpellier, en compagnie de son épouse et leur bébé, a remarqué le manège suspect de deux individus autour de leurs bagages. Il leur a alors demandé poliment de s’éloigner.

Mercredi vers 11h30, le policier âgé de 29 ans en séjour dans la région et qui attendait tranquillement un train dans la nouvelle gare TGV de Montpellier, en compagnie de son épouse et leur bébé, a remarqué le manège suspect de deux individus autour de leurs bagages. Il leur a alors demandé poliment de s’éloigner.

Insulté, menacé et frappé

Les deux inconnus ont refusé et ont proféré des insultes en Arabe. L’un d’eux a alors sorti une pince monseigneur d’un sac de sport et en a porté un coup au policier, qui a décliné sa profession en présentant sa carte professionnelle tricolore de la police nationale, ce qui n’a pas calmé les agresseurs.

Ils ont de nouveau porté des coups au policier, qui a finalement décidé de sortir son arme à feu de service, canon braqué vers le sol, et de mettre son brassard de police à un bras. Lors de cette manoeuvre, sa paire de menottes est tombée et a été récupérée par un des agresseurs, qui l’a violemment jetée sur sa tête.

Le voyant esseulé et en danger, sa femme est intervenue pour malmener les deux inconnus surexcités et pour éviter qu’ils continuent de s’acharner sur lui. La gare était pratiquement déserte, mais, un témoin a appelé le 17, le numéro d’urgence de police-secours.

La police ferroviaire intervient

Des agents de la SUGE, la police ferroviaire et des policiers de la brigade régionale des chemins de fer sont rapidement intervenus. À leur vue, les deux suspects ont pris la fuite à pied, avant d’être rejoints, interpellés et placés en garde à  vue au commissariat central. Ils ont déclaré être âgés de 16 et 17 ans, mais des tests osseux ont prouvé qu’ils étaient de jeunes adultes.

Ils sont toujours suivi dans la phase des adultes -jusqu’à 21 ans- comme mineurs étrangers non accompagnés, ayant leur famille au Maroc. Ils sont hébergés depuis ces derniers mois par le Département des Bouches-du-Rhône dans un foyer de Marseille. Ils ont expliqué aux policiers de la sûreté départementale de l’Hérault chargés de l’enquête être venus de Marseille jusqu’à Montpellier en TGV, pour se rendre ensuite par le bus à Nîmes, faute d’une liaison directe Marseille-Nîmes en train.

Ils ont été déférés au parquet de Montpellier, ce vendredi pour violences volontaires avec arme par destination -la pince monseigneur- sur agent dépositaire de l’autorité publique, un délit passible du tribunal correctionnel.

(…) e-metropolitain.fr

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “Montpellier : un policier en civil frappé et insulté en arabe devant sa famille par deux migrants marocains qui se faisaient passer pour des mineurs isolés

    1. Sarah Vigoret

      En Israël ils auraient déjà pris une balle dans la tête et l’affaire serait réglée pour toujours. Cette racaille envahissante fera le malheur de la France.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *