toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

«Macron a échoué sur tout» : l’analyse au vitriol de l’historien Marcel Gauchet


«Macron a échoué sur tout» : l’analyse au vitriol de l’historien Marcel Gauchet

Pour le média belge Le Soir, l’historien Marcel Gauchet analyse le mouvement de colère des Gilets jaunes. Il estime qu’il «n’y a pas d’alternative possible», la France étant «dans l’impasse», selon lui.

Les propos de l’intellectuel Marcel Gauchet sont durs vis-à-vis de la situation politique française. Interviewé par le média belge Le Soir, le 25 décembre, l’historien se dit inquiet après plus d’un mois de contestation sociale via les Gilets jaunes : «Il n’y a plus de consensus possible. Le gouvernement d’Emmanuel Macron est durablement affecté mais il n’y a pas d’alternative possible. On est dans l’impasse. Le pays est devenu ingouvernable.» Il estime en outre que les mesurettes d’Emmanuel Macron sur le pouvoir d’achat ne sont que des «pansements» : «L’incompréhension s’est installée entre des parties entières de la société qui ne parlent plus le même langage. Ce n’est plus une fracture sociale mais une fracture morale

S’il considère qu’Emmanuel Macron pouvait apporter un espoir pour certaines populations, vivant sur des territoires sinistrés et voyant dans le fondateur d’En Marche le «discrédit des partis politiques», l’actuel président a provoqué une «déception énorme» chez les Français. «Macron s’est fait élire en promettant d’écouter la société. Mais il a fait exactement le contraire !», s’exclame Marcel Gauchet.

Très critique sur l’action du chef d’Etat, il constate que «le gouvernement est dans les contradictions permanentes» avec «une politique incompréhensible». «Et les technocrates ne sont pas capables de l’expliquer», fustige-t-il en insistant sur le fait que «Macron a échoué sur tout». Il pointe d’ailleurs comme premier échec «la négociation sur le travail détaché» avec les partenaires européens durant l’été 2017. «[Emmanuel Macron] n’a obtenu que des micro-aménagements qui n’entreront en vigueur qu’en 2022», justifie Marcel Gauchet.


Le gouvernement a cédé aux gilets jaunes. La crise est finie ?

Je crains que les mesures prises ne soient que des pansements. Beaucoup ont parlé d’une colère. Mais c’est surtout une demande à l’égard du pouvoir qui s’est exprimée. Les gilets jaunes ont dit : « Améliorez notre sort. » Mais comment fait-on ? On peut augmenter les salaires, mais au-delà ? Qu’en est-il de la division internationale du travail ? Du déclassement ? De ce point de vue, il n’y a aucune issue. L’incompréhension s’est installée entre des parties entières de la société qui ne parlent plus le même langage. Ce n’est plus une fracture sociale mais une fracture morale.

Vous êtes inquiet ?

Oui, sur la capacité de la France à trouver une réponse politique. Il n’y a plus de consensus possible. Le gouvernement d’Emmanuel Macron est durablement affecté. Mais il n’y a pas d’alternative possible. On est dans l’impasse. Le pays est devenu ingouvernable.

Voilà déjà trente ans que vous étudiez les fractures françaises. Pourquoi est-ce aujourd’hui que cela explose ?

Learn Hebrew online

Au départ, il y a une cause : la projection des fractures globales liées à la mondialisation sur le territoire. Des régions entières, frappées par la désindustrialisation, sont sinistrées. Tout cela s’est aggravé depuis trente ans. Macron a été élu à cause de la décomposition du système politique déjà engendrée par ce phénomène profond. Il a donné une expression au phénomène du discrédit des partis politiques. Mais la déception est énorme.

Quelle en est la cause ?

Macron s’est fait élire en promettant d’écouter la société. Mais il a fait exactement le contraire ! Macron a seulement pensé qu’il avait un déficit de crédibilité, alors il a voulu « faire » président. Mais il fallait en même temps continuer une politique plus délibérative, tournée vers l’écoute des mécontentements et des frustrations.

Il a fait des choses…

Ce gouvernement a légiféré à une vitesse folle. Mais à l’arrivée, les gens se sont dit : cela n’a rien à voir avec ce que l’on attendait. Le gouvernement est dans les contradictions permanentes. Les réformes s’entrechoquent, mais aussi se contredisent. C’est une politique incompréhensible. Et les technocrates ne sont pas capables de l’expliquer.

Les Français n’attendent-ils pas trop du président ? Macron lui-même avait dit en campagne qu’il fallait une sorte de roi…

Mais il s’est trompé sur ce que l’on attendait d’un roi. Un roi, ce n’est pas un manager, pas un patron de start-up qui secoue ses employés pour qu’ils travaillent dix-huit heures par jour pour que les Français, par effet d’entraînement, deviennent tous milliardaires ! Dans la tradition française, un roi, c’est un arbitre. Quelqu’un qui est là pour contraindre les gouvernants à écouter les gouvernés. Quand les gens accusent Macron d’être le président des riches, ils lui reprochent surtout de ne pas être l’arbitre entre les riches et les pauvres.

La claque qu’il a reçue peut lui donner la sagesse qui lui a manqué

dans l’exercice du pouvoir ?

Elle pourrait. Elle devrait. Il faut qu’il fasse à l’égard de lui-même la disruption qu’il voulait faire pour les autres. Ce n’est pas exclu, il est jeune, plastique, pas enfermé dans des routines de pouvoir. C’est ça qu’il faudrait : un appel à Macron pour changer.

Est-ce que ce n’est pas pour lui

l’opportunité de faire les réformes

de gauche qu’il avait promises

après un début de mandat à droite ?

Il n’en a pas les moyens ! L’idée qu’en un an et demi, on peut réformer la France et ensuite redistribuer les fruits de la croissance, c’est du roman rose. Les problèmes de ce pays sont si profonds qu’ils ne peuvent pas être résolus si vite. Vous ne réformez pas l’économie, les institutions, l’école, l’hôpital en si peu de temps ! Sa promesse était démesurée. Le vrai problème de fond, c’est le cadre étroit dans lequel il inscrit son action. Sarkozy, Hollande et Macron ont tous mené une politique de l’offre, constituée autour de l’adhésion au cadre européen. Mais le projet de changer l’Europe tout en redonnant à l’économie française son dynamisme et sa compétitivité perdue, c’est une folie. Tant que l’on est dans ce schéma, toutes les politiques françaises sont vouées à l’échec.

Pourquoi ?

Parce que l’euro est surévalué par rapport aux capacités productives. Alors l’appareil productif s’enfonce inexorablement. Un abîme sépare l’économie française de l’économie allemande et même de l’économie du Nord de l’Italie. Le pari économique est intenable. Et l’idée d’une refondation de l’Europe dans un sens qui plairait aux Français est aussi une fiction. Personne n’en veut. Macron a échoué sur tout. Le premier échec date de l’été 2017, avec la négociation sur le travail détaché. Si Macron avait réussi à arracher aux Européens une réforme significative, il aurait marqué un point décisif. Mais il n’a obtenu que des micro-aménagements qui n’entreront en vigueur qu’en 2022.

En laissant filer le déficit,

Macron a perdu ce qu’il lui restait

de crédit en Europe ?

Macron a eu un succès d’estime, mais pas de capacité d’entraînement. Mais paradoxalement sa faiblesse pourra peut-être faire bouger les choses. Le fait que la France fasse peur aux Européens peut être une meilleure arme que sa bonne volonté. Car qu’arriverait-il s’il y avait un risque de Frexit ? Qu’est-ce qu’il resterait de l’Europe ? Si les autres Européens ont soudain très peur de ce qui se passe en France, peut-être que Macron obtiendra des concessions. Les autres Européens n’ont pas plus envie que nous d’un scénario à l’italienne, avec une alliance Mélenchon-Le Pen. Il n’est pas exclu que l’Europe évolue sous la pression d’un danger.

Le danger populiste est réel

en France ?

Il y a une impasse française. Je ne vois pas de gouvernement dans le système politique classique qui puisse assumer. C’est la conclusion un peu triste et désespérée à laquelle j’arrive. Mais les populistes ne peuvent pas gouverner non plus. Les gens ne sont pas fous. Ils votent pour Marine Le Pen mais ils ne croient pas qu’elle puisse gouverner. C’est une force de contestation, pas d’alternative. Comme Mélenchon.

Les gilets jaunes demandent un renouveau démocratique, notamment via le référendum d’initiative citoyenne…

Cette demande est compréhensible. C’est le mouvement d’individualisation de la société qui conduit à une demande démocratique exacerbée. Chacun veut se faire entendre pour son compte. Mais c’est une demande à laquelle il est très difficile de répondre parce que c’est une demande d’écoute individuelle. Il y aurait autant de référendums possibles que de citoyens.

Une démocratie plus directe, ce serait un danger ? Le système suisse est-il forcément mauvais ?

Non. Le système helvétique, le plus ancien, repose sur une tradition particulière. C’est un pays fédéral. Comme beaucoup de choses sont décidées par les cantons, il y a un besoin de cadre national. En France, ce ne serait pas un instrument adapté à la tradition politique. Les perdants n’admettent jamais leur défaite. Regardez ce qui s’est passé avec le référendum de 2005 sur la Constitution européenne. Dans une démocratie, je considère qu’il y a deux Constitutions : la Constitution écrite et la Constitution non écrite, qui repose sur l’intelligence et la sagesse des gouvernants. Ce n’est pas au peuple de dire ce qu’il veut quand il a désigné des gouvernants. C’est aux gouvernants de comprendre les attentes des gouvernés et d’en tenir compte pour les traiter politiquement. Un gouvernement décide, mais il doit organiser la discussion dans la société.

Le grand débat national, à partir de janvier, sera-t-il cette opportunité ?

J’ai des craintes car d’abord c’est une concession. On dit aux gilets jaunes, vous n’êtes pas contents, alors on va vous donner un débat. Mais ça va être le défouloir. Normalement, le gouvernement fait des propositions qui sont discutées au parlement. Mais dans ce parlement, on ne discute de rien.

Il y a quand même un motif d’espoir dans cette crise ?

J’en ai un petit. Macron a réussi parce qu’il a proposé une issue à quelque chose qui était une vraie fatigue de la société française devant ses propres blocages. Tout le monde en avait marre des réformes impossibles. On peut penser que ça va être un réveil sur la nécessité pour les Français d’un diagnostic lucide sur leur situation réelle. Qu’ils voient enfin tout ce qui ne va pas.

Source

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 9 thoughts on “«Macron a échoué sur tout» : l’analyse au vitriol de l’historien Marcel Gauchet

    1. la juive zélée

      en effet,suffit de comparer l’album photo de macron et celui des Chefs d’Etats pour voir le bide vertigineux.
      c’est pas compliqué de diriger un pays,suffit d’un zeste d’humour,de l’humanité et de la modestie parfumée à la rigueur et c’est parfait,la politique devient un livre rempli de moments heureux…et voyages bienheureux.
      il est parti en free style et voilà,mondialement,un fiasco à justifier…
      mondialement,la France n’a aucun poids,les cultures ont dépensé en temps,argent pour s’établir,rien de nouveau ne sera comme il a pensé.
      on ne dérègle pas les gens,on ne détruit pas la Terre,jamais il n’y aura d’autre guerre,on ne détruit pas l’Occident,mort de riiiiiiiiiiiiiire.pas de guerre civile,eh voilà,j’adore Israel,mais la France est une partie de chacun…comment se faire la guerre à soit même,personne n’est maso!comment souhaiter à la France une guerre?

    2. la juive zélée

      macron à la solde de lui même 😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂👌👌👌
      Layla Tov (LOVE)
      לַיְלָה טוֹב

    3. Robert Davis

      Vous avez éffacé mon commentaire et votre site est anormalement attaqué par l’opérateur ou je ne sais quel imbécile qui s’imagine empêcher micro-micron d’être bouté de hors en effaçant les commentaires qui lui sont hostiles! micron ne peut rien réussir principalement parce qu’il est aussi stupide que fanatique, COUARD et menteur. On ne réussit pas de cette façon.

    4. la juive zélée

      personne ne peut hacker un site juif,c’est pas attaqué,c’est les pubs à côté qui saoulent un peu,et c’est pareil pour tous.et c’est vrai que macron est une poisse,personne ne le soutient et ce serait pas logique,il n’a pas condamné les attaques anti sémites,a merdé quand il a parlé du maréchal Pétain etc.mais c’est vrai que quand on est énervé ça arrive de dire des gros mots,c’est pour ça peut être,je sais pas.puis les trucs homophobes aussi sont bloqués,donc j’évite les FDP,connards,pute etc lol 😂.c’est vrai,on ne réussit pas de cette façon,il est stupide et fanatique…😉

    5. la juive zélée

      il a une vison du monde apocalyptique,or le nouveau monde………………….ça n’existe pas!!!on ne détruit pas la Terre,on ne démoli pas,on ne pollue pas avec les armes,on ne se rend pas malade,et il y aura toujours des Chefs d’Etats plein de compassion,d’amour,de paix envers la Terre.Mais le nouvel Ordre est là,l’Ordre,a jeté le désordre…🐵🐵🐵🐵
      seul au Monde,…plus le singe monte en hauteur,plus il montre son postérieur,alors que vont penser les gens là ils vont comprendre la malédiction..contradictions..happy new Age!

    6. la juive zélée

      l’Elite a travaillé pour maintenir la Paix sur Terre,adapter les Lois au Temps,signer la Paix Mondiale,venir en aide au plus démunis,d’où les partis politiques complémentaires.. Jamais de dictature !!!!la Déclaration du 26 août 1789!!!Les USA sont un ensemble d’Etats Unis,la France n’a pas vraiment de poids..sans parler des problèmes..
      mais ses études ne lui ont pas servi normal.On ne détruit pas ce que les Hommes de la Patrie ont construit et la Patrie leur est Reconnaissante..
      😁😁😁😁😁😁❤❤❤❤❤❤❤❤

    7. Raggio

      Il faudrait avoir des dirigeants qui aiment leur patrie avant leur compte en banque, et surtout avant leur orgueil du pouvoir…..
      Et ceux-là ne sont pas encore nés !!!!!
      Comment un système peut fonctionner, et surtout accepter, que de citoyens gagnent par exemple 1000€, et en même temps à l’autre bout de la chaine, d’autres gagnent 5/10/100 Millions d’€ dans le même temps ???
      Qu’il y ait des échelles de grandeurs, de différences, en fonction des responsabilités, des études, des diplômes, des connaissances, je veux bien et c’est normal…….pour la stimulation, la découverte, l’assiduité……..
      mais des écarts acceptables : 2 fois plus pour certains, pour d’autres 10 fois plus, exceptionnellement 30/50 fois plus pour de très très hautes responsabilités, et ne plus changer les écarts…….là il y aurait de la justice, ceux qui savent partageraient leurs savoirs, ceux qui souffrent sauraient qu’ils auraient du soutien……et là la stimulation serait générale……
      Mais l’égoïsme, la prétention, la convoitise, la jalousie……….sont malheureusement très présents, trop présents dans notre société…..
      Quand cela pourra-t-il changer ??…….
      Peut-être J A M A I S……….c’est ca l’espoir………..

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *