toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

L’Union Européenne s’alarme d’une étude sur l’antisémitisme, « Le vingtième siècle a connu beaucoup de maladies. La seule qui reste incurable est l’antisémitisme »


L’Union Européenne s’alarme d’une étude sur l’antisémitisme, « Le vingtième siècle a connu beaucoup de maladies. La seule qui reste incurable est l’antisémitisme »

La Commission européenne s’est alarmée lundi d’une étude réalisée dans 12 pays de l’Union selon laquelle neuf Juifs européens sur dix (89%) ont le sentiment que l’antisémitisme a progressé dans leur pays au cours des cinq dernières années.

« Le vingtième siècle a connu beaucoup de maladies. La seule qui reste incurable est l’antisémitisme« , a déclaré le premier vice-président de la Commission européenne, Frans Timmermans, en présentant cette étude à Bruxelles.

« La communauté juive doit se sentir en sécurité et chez elle en Europe. Si nous n’y parvenons pas, l’Europe cesse d’être l’Europe« , a-t-il lancé.

Selon cette étude de l’Agence des droits fondamentaux (FRA), 85% des Juifs interrogés considèrent que l’antisémitisme est le plus important problème social ou politique dans leur pays et 70% pensent que les efforts entrepris par les États membres de l’UE pour le combattre ne sont pas efficaces.

L’antisémitisme est selon eux plus problématique sur internet et les réseaux sociaux (89%), suivi de l’espace public (73%), des médias (71%) et de la politique (70%).

Cette étude a été réalisée sur internet de mai à juin 2018, auprès de plus de 16.000 juifs âgés de 16 ans ou plus, dans 12 États membres où vit 96% de la population juive de l’UE (Autriche, Belgique, Danemark, France, Allemagne, Hongrie, Italie, Pays-Bas, Pologne, Espagne, Suède et Royaume-Uni).

La méthode utilisée ne fournit cependant pas un échantillon aléatoire répondant aux critères statistiques de représentativité nécessaires aux sondages.

Près d’un tiers des répondants (28%) disent avoir été harcelés à au moins une reprise l’an passé, mais la plupart (79%) n’ont pas rapporté l’incident à la police ou à une autre organisation.

Parmi les personnes interrogées, 3% affirment avoir été attaquées physiquement parce qu’elles étaient juives au cours des cinq dernières années.

« En ce qui me concerne, je cache mon étoile de David en fonction de la situation dans laquelle je me trouve. C’est une honte », raconte une Française proche de la cinquantaine, citée dans l’étude.

Learn Hebrew online

38% des personnes interrogées déclarent avoir envisagé d’émigrer, dont les deux tiers en Israël et un sur dix aux États-Unis.

« J’ai vraiment peur pour la sécurité de mon enfant qui va à l’école dans une école juive. Tous les jours, je me demande si je dois l’envoyer à l’école ailleurs », explique une trentenaire belge.

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 8 thoughts on “L’Union Européenne s’alarme d’une étude sur l’antisémitisme, « Le vingtième siècle a connu beaucoup de maladies. La seule qui reste incurable est l’antisémitisme »

    1. esther

      Les juifs européens et américains ONT UN SANCTUAIRE, UN REFUGE : ISRAEL. Qu’ils songent sérieusement à aller y vivre et commencent à s’organiser pour s’y installer. ILS N’ONT QUE TROP TARDER.
      La notion de peuple déicide vit toujours, et pour des siècles et des siècles, dans les cerveaux de bon nombre d’occidentaux, aussi bien dans ceux de souche que dans ceux des immigrés de fraîche date, comme le virus de l’herpès vit, tapi dans le cerveau d’une personne jusqu’à sa mort, donc l’antisémitisme ne peut être éradiqué : l’unique solution pour les juifs de la diaspora, vivre dans l’Etat Juif.

    2. Patrick Wahle

      Malheureusement il n’y a pas que l’antisémitisme qui est incurable, la connerie de nos dirigeants français l’est aussi car il semble qu’elle fait partie de leur ADN.

    3. m

      les juifs de france ,ex de tunisie ,algerie ,maroc ne peuvent s’installer en israel, ils ne peuvent venir avec leur bien sauver dificilement de ces pays arabes

    4. m

      les. banques israeliennes n’acceptent pas l’argent des juifs francais. ou ex tunisiens ,marocains sans provenance ;ridicule

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *