toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Le Grand remplacement n’est pas une théorie complotiste mais une recommandation de l’ONU qui veut imposer 950 000 migrants par an à la France


Le Grand remplacement n’est pas une théorie complotiste mais une recommandation de l’ONU qui veut imposer 950 000 migrants par an à la France

Le Grand remplacement n’est pas une théorie complotiste mais une recommandation de l’ONU qui veut imposer 950 000 migrants par an à la France.


La mondialisation par le sang selon l’ONU

Les 10 et 11 décembre, Emmanuel Macron sera à Marrakech pour soutenir le Pacte Mondial sur les migrations proposé aux nations par l’ONU. Un pacte tout à fait intéressant à lire puisqu’il a déjà été refusé par plusieurs pays dont l’Australie, les États-Unis, Israël, la Bulgarie, la Hongrie, la Slovénie, l’Autriche et l’Italie bien sûr. Mais, hélas, pas par la France.

>>> Lire aussi : J’ai lu les 34 pages du Pacte de l’ONU sur les Migrations : c’est un suicide – par Esther Hollstein

Et pourtant, un sondage JDD de dimanche laisse entendre que 8 Français sur 10 sont contre cette immigration intempestive ! Mais bien sûr, Emmanuel Macron restera probablement sourd comme il l’est face aux gilets jaunes…

En 41 pages mûrement réfléchies, ce Pacte que signera, sans nous l’avoir demandé, notre président, décidément de plus en plus immigrationniste, n’est ni plus ni moins un appel incitant « des millions de personnes à prendre la route » comme l’a conclu Viktor Orban. Et à mondialiser l’homme, car si un tel mouvement de population devait se produire, à la fin de ce siècle dont on ne sait pas comment il s’achèvera, ce serait près d’un milliard d’individus qui auront envahi les pays les plus riches ou attractifs du monde !

L’ONU, avec ce Pacte, incite tout simplement les futurs peuples submergés à prendre la seule option possible s’ils ne veulent pas se soumettre : combattre ces flux migratoires et peut-être même par les armes, ce qui pour une organisation créée pour pacifier le monde, est largement paradoxal si ce n’est absurde. Et en cela, Emmanuel Macron reste fidèle à lui-même, lui qui, comme ses prédécesseurs, n’arrive pas à imaginer un quelconque danger dans ces vagues de migrants, du reste en majorité musulmans. A tout bien y réfléchir, les gilets jaunes devraient profiter de leur popularité pour dénoncer ce Pacte, autrement plus mortel que les taxes et pouvoir d’achat puisqu’il ne pourra entraîner, à long terme, qu’un chômage terrible et une partition territoriale mortifère.

Et pourtant, en juillet dernier, ce Pacte a été approuvé par 193 pays, dont évidement tous les pays qui souhaitent se débarrasser de leur trop plein de population… C’est un appel à des centaines de Camp des Saints dont Jean Raspail n’aurait même pas pu imaginer l’ampleur.

Alors que dit ce Pacte démentiel à qui le gouvernement polonais du parti Droit et Justice (PiS) reproche de ne pas permettre aux pays de décider par eux-mêmes des personnes qu’ils veulent accepter sur leur territoire et de « distinguer entre migration légale et migration illégale », ce Pacte que viennent de dénoncer le LR et le RN ? Eric Ciotti déclare que « ce pacte représente la pire réponse aux crises migratoires » et Marine Le Pen, qui annonce une conférence de presse pour le 8 décembre sur ce sujet, lance une pétition contre sa signature en France. Mais l’on sait qu’Emmanuel Macron ne tiendra pas compte de ces avertissements soutenus avec force par l’écrivain algérien Boualem Sansal qui a déclaré récemment à Valeurs actuelles que « cette migration incontrôlée reconfigure le monde sur le plan politique, culturel, moral et psychologique ».

Quel est l’intérêt de l’ONU à pousser des millions d’individus sur les routes et à proposer aux États d’organiser leur migration ? « On ira chercher les migrants en avion » souligne le député RN au Parlement européen Gilles Lebreton, rajoutant « à quoi sert la souveraineté quand on a perdu son identité », ce que confirme l’écrivain algérien par cette phrase sans appel : « les migrants viennent d’un autre monde, d’une autre civilisation rétif à toute intégration où la cohabitation est impossible ».

Impossible de résumer les 41 pages de ce Pacte que je vous encourage à découvrir sur internet. Sachez simplement et pour faire court que, comme l’a souligné Marine Le Pen au Figaro « ce texte exprime un immigrationnisme radical qui non seulement engage tous les pays à faire la promotion de cette immigration sans limite, mais il fait disparaître le concept de clandestinité. Il exige la discrimination positive, favorise le regroupement familial et facilite les transferts d’argent ».

Ce pacte, c’est en quelque sorte un appel à changer l’humanité en détruisant les nations à l’horizon des siècles à venir.

Learn Hebrew online

Floris de Bonneville

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 7 thoughts on “Le Grand remplacement n’est pas une théorie complotiste mais une recommandation de l’ONU qui veut imposer 950 000 migrants par an à la France

    1. LeClairvoyant

      Avec les recommandations de l’ONU la France n’existera plu dans 10 ans.
      L’ONU est devenue l’ennemie de l’Europe et de la culture Occidentale. Qu’elle impose la régulation démographique aux pays musulmans, qu’elle distribue des préservatifs et toutes les méthodes de contraception, partout. c’est cela qu’ont fait tous les pays européens, les USA, la Chine, le Japon, l’Inde, etc. Sans demander de se faire rembourser par l’ONU.
      L’ONU s’est transformée en Dictature, et cela n’est pas son rôle.

    2. esther

      Les médias et les politiciens de gauche, et parfois de droite, nous jurent la main sur le coeur, les yeux dans les yeux , que ce pacte des migrations de l’ONU ne relèvent QUE DU SYMBOLIQUE et que donc, ce n’est pas du tout important et que cela n’aura aucune, mais aucune incidence sur les modifications des populations européennes et leur mode de vie. Alors pourquoi les mêmes se sont levés tous comme un seul homme pour condamner quand Hollande, début 2016, avait décidé d’inclure dans la Constitution la déchéance de nationalité pour les terroristes islamistes ? Pourtant, tous s’accordaient alors pour dire que ce n’était QUE DU SYMBOLIQUE. Pourquoi la déchéance de nationalité pour des islamistes barbares mettait la nation française en grave danger, voire en péril, même symboliquement et pourquoi, le pacte pour les migrations de l’ONU est une excellent chose « sans conséquence » pour les européens ? Je ne vois qu’une seule réponse à ces deux questions : favoriser l’Islam en empêchant l’expulsion des islamistes et encourager leur installation pléthorique et leur entrisme dans les sociétés occidentales par le biais de l’immigration massive. Je vous dis que ce symbolisme onusien a toutes les chances de devenir pérenne, c’est-à-dire que ce pacte s’imposera aux nations d’Europe et qu’ONU et dirigeants avec la complicité des médias sont entrain de méchamment enc….les peuples européens (les USA n’y participeront pas) en disant le contraire. Dans ces conditions, les peuples d’Europe ont le droit et toute la légitimité de faire la Révolution, même au prix de l’hémoglobine.

    3. esther

      …ne relève QUE DU SYMBOLIQUE…
      …une excellente chose…
      La citoyenne lambda de rien (ex-ouvrière infirmière), de mère illettrée roulant en diesel comme moi et tant d’autres, essaie de comprendre le Double Standard du langage journalistique et politique et je ne peux le faire que sur le Web et les sites comme les vôtres et cette citoyenne a fini par constater et se rendre à l’évidence que ce Double Standard linguistique favorisait toujours les minorités (hormis les Juifs), l’Islam, les migrants, les banlieues multicolores, les palestiniens. Ces médias s’étonnent après que des gens croient aux complots : favoriser autant, de manière totalement excessive, certaines idéologies, certains groupes, certains cultes, finit par paraître très louche et poussent les gens à croire que ces complots existent, ce que je déplore mais c’est ainsi.

      PS : Hormis les Juifs, oui. Quels médias traditionnels parlent d’Hanoucca qui a commencé dimanche alors qu’ils nous abreuvent des ruptures de jeûne tout au long du mois de Ramadan avant même le premier jour du jeûne et pour le pélerinage à la Mecque ? AUCUN.

    4. sara

      L’ONU est composée à 40% de pays africains, arabes et musulmans.
      Ces pays ont une natalité galopante et irresponsable mais n’ont jamais voulu faire le moindre effort pour la limiter. Pire, beaucoup REFUSENT même de le faire.

      Tout ce qu’ils ont trouvé pour résoudre leur problème de surnatalité est d’essayer d’envoyer le surplus de naissances vers les pays occidentaux ou développés.

      Il suffit que 10 % à 20% (autres pays du tiers-monde) se joignent à eux pour que les pays occidentaux ou développés soient automatiquement en minorité.

      Pourquoi les pays qui ont fait l’effort de limiter leur natalité devraient-ils subir les conséquences du manque de responsabilité de ceux qui non seulement n’ont pas cherché à faire le moindre effort mais même REFUSENT de limiter leurs naissances ?

      Pourquoi devrions subir les conséquences de leur manque ou refus de responsabilité ?

    5. sara

      Certains pays ont prouvé que stopper une natalité trop importante est possible, tel le Japon, menacé de surpopulation dans son île, qui a fait un gros effort pour la limiter dès les années 1960
      La Chine aussi : limitation à un enfant par femme.

      Donc c’est parfaitement possible et les pays arabes, africains, maghrébins etc. qui ne le font pas n’ont aucune excuse et nous ne devons pas les encourager à faire toujours plus d’enfants en acceptant de prendre le surplus chez nous.

      S’ils savent qu’ils ne pourront plus envoyer le surplus dans d’autres pays, ils seront bien obligés de faire quelque chose.

    6. sara

      Les migrations sont prévues et organisées à sens unique : depuis les pays arabo-musulmans ou d’Afrique noire vers les pays développés, occidentaux et asiatiques.

      Et pas l’inverse, au contraire tout ce qui est blanc ou occidental a été massacré ou expulsé des pays d’où viennent les migrants.

      Il n’y a aucune diversité dans ces pays : en Afrique noire, il n’y a que des noirs ou presque. Même chose dans les pays arabes ou d’Afrique du Nord : quasiment pas d’étrangers en dehors des touristes ou des travailleurs temporaires.

      Pourquoi impose-t-on la « diversité » chez nous et pas chez eux ?

    7. sara

      Et si l’ensemble des pays civilisés quittait l’actuelle ONU pour en fonder une nouvelle qui leur serait réservée ?

      Des commentateurs m’ont critiquée en disant : « c’est impossible de convaincre tous les Etats démocrates ou démocratures telles que la France de quitter l’onu mais en plus c’est inutile. »
      « Il est impossible que tous les états quittent l’onu et cela ne servirait à rien. »

      A cela je répond : Il n’est pas nécessaire que TOUS let états quittent l’ONU ; il suffit que quelques-uns commencent.
      Que se passerait-il si la Lituanie ou l’Autriche ou la Slovénie quittait l’ONU ? A mon avis RIEN.
      L’ONU serait impuissante contre eux.
      et :
      Mieux encore : et si Israël quittait l’ONU ? Cela lui lui ferait des économies d’argent, de temps et d’énergie. L’ONU pourrait continuer à voter des résolutions contre lui, elles n’auraient plus aucun effet.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *