toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

La ministre des Armées Florence Parly menace de sanctions disciplinaires les généraux qui ont dénoncé le pacte pro-migrant de Marrakech


La ministre des Armées Florence Parly menace de sanctions disciplinaires les généraux qui ont dénoncé le pacte pro-migrant de Marrakech

Contacté par L’Opinion, le ministère des Armées a qualifié d’«inadmissibles et indignes» les termes de la lettre ouverte adressée par 13 officiers opposés à l’adhésion de la France au pacte de Marrakech à Emmanuel Macron.

La lettre ouverte de 13 chefs militaires français à l’attention du président de la République Emmanuel Macron, dénonçant le pacte mondial de l’ONU sur les migrations (dit pacte de Marrakech), n’a guère été du goût du gouvernement. Contacté par L’Opinion ce 17 décembre, le cabinet de la ministre des Armées Florence Parly a jugé les propos contenus dans cette lettre «inadmissibles et indignes». «Les généraux 2S [de la 2e section, c’est-à-dire qui ne sont plus actifs au sein de l’armée mais toujours mobilisables] qui ont signé ce texte sortent du devoir de réserve auquel ils sont soumis. Ce devoir de réserve les oblige et ce d’autant plus qu’en tant qu’officiers généraux ils incarnent le sommet de la hiérarchie militaire, c’est-à-dire qu’ils ont la charge de montrer l’exemple», a confié au quotidien le cabinet de la ministre.

Ils ne répondent pas à leurs obligations statutaires et s’exposent de ce fait à des sanctions disciplinaires, dont nous apprécierons l’opportunité dans les jours à venir

Et de menacer : «En dérogeant à leurs devoirs, ils sapent ce qui les a conduits aux responsabilités du haut desquelles ils donnent aujourd’hui des leçons. Ce faisant ils ne répondent pas à leurs obligations statutaires et s’exposent de ce fait à des sanctions disciplinaires, dont nous apprécierons l’opportunité dans les jours à venir.»

Dans une lettre ouverte publiée sur différents sites à partir du 8 décembre (soit avant la signature du pacte), 11 généraux, un amiral, un colonel ainsi que l’ancien ministre de la Défense Charles Millon, dénonçaient la décision des autorités françaises de souscrire au texte onusien sur les migrations. Ces signataires accusaient le pacte d’instituer «un véritable droit à la migration» et de s’«imposer» à la législation nationale, «alors que 80% de la population française considère qu’il faut stopper ou réguler drastiquement l’immigration». Décrivant comme un «déni de démocratie, voire [une] trahison à l’égard de la nation» l’adhésion au texte onusien, les chefs militaires demandaient à Emmanuel Macron de «surseoir à la signature de ce pacte».

Bel et bien approuvé à Marrakech le 10 décembre par la France, ce pacte mondial a suscité une vague de critiques auprès des formations souverainistes et de droite . Tous avaient fait part de leurs craintes de voir la France perdre en souveraineté sur les questions migratoires. Le texte doit encore faire l’objet d’un ultime vote de ratification, le 19 décembre à l’Assemblée générale des Nations unies à New York.

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 13 thoughts on “La ministre des Armées Florence Parly menace de sanctions disciplinaires les généraux qui ont dénoncé le pacte pro-migrant de Marrakech

    1. Salmon

      Ils sont à la retraite ce sont des citoyens comme nous tous
      Depuis quand un citoyen n est pas libre de sa liberté de penser et d expression ?

      Sinon nous sommes plus en démocratie ni en République

    2. Robert Davis

      « Devoir de reserve »? et que dire du devoir de démocratie envers le souverain qu’est le peuple par son mandataire micro-micron et sa clique??? ce gouvernement est coupable de haute trahison et devra en rendre compte plus tôt qu’il ne le croit car on viendra le chercher. Ces généraux sont ceux-là mêmes qui ont pour tâche de se battre le moment venu contre les hordes musulmanes déjà présentes et qui seront rejointes en plus par celles que le pacte de Marrakech nous prépare. Il est normal qu’ils s’inquiètent ils ne sont pas des inconscients comme ces politicards de gauche. Un putsch serait vraiment bienvenu.

    3. Chauchaud

      En voulant agir ainsi, la Ministre des armees va ouvrir la porte a la radicalisation de l’armee.
      En republique, on a le droit de dire ce que l’on pense me semble t il, sinon, c’est de la dictature.

    4. Duponteau

      Ils seront mis hors 2° section et ne seront plus mobilisables. Entre cette position et le droit de dire haut et fort ce qu’ils pensent, le choix est fait rapidement. Ce qui dommage, c’est qu’il n’y ait qu’une douzaine de généraux alors qu’ils sont 3000. Peu de couillus, en particulier le CEMA actuel pourtant d’origine TDM. Il préfère garder quelques cartouches (pour les connaisseurs)

    5. maujo

      Cette lettre, il aurait fallu la rendre publique et accompagnée de millions de signatures des 80% de Français qui sont contre cette duperie de la migration sauvage, mais bon c’est toujours mieux que rien.

    6. Aaron

      Au contraire, Mme le Ministre, ces Officiers ont eu une attitude très digne.Votre cervelle de colibri ne vous a donc pas permis d’en mesurer la portée.
      Dommage.

    7. yannouch

      Ils auraient mieux fait d’organiser une prise de pouvoir militaire, virer Macron et ses sbires décadents et mondialistes, et tous les traîtres à la nation française, rétablir la démocratie et les valeurs républicaines de Liberté, Equité et Fraternité, faire la grand nettoyage chez les hauts fonctionnaires et les parasitocrates qui détruisent la France et le peuple français , rétablir l’ordre républicain et les valeurs républicaines sur tout le territoire national et détruisant les zones de no-droit, détruire l’islamisme de manière radicale et définitive et mettre l’islam au pas républicain strict sans tolérer la moindre dérive, puis organiser de nouvelles élections à la proportionnelle intégrale.

    8. Christian De Lablatinière Post author

      @ N. Hervé : de quoi parlez vous ??? nos ne détournons aucune photo, c’est un photo qui illustre le pacte sur les migrations

    9. Zayith

      Le devoir de réserve passe après le devoir de responsabilité et d’humanité.
      Lorsque l’État aura robotisé (ou lobotomisé) tous ses serviteurs, il n’y aura plus de conscience morale et plus de devoir d’humanité mais une obéissance absolue et donc une autorité absolue, tout le contraire d’une société.

    10. patrick

      Depuis la dernière guerre où les politiques ont collaboré avec l’ennemi , les généraux, la police, l’armée, n’ont plus à obéir aveuglément à des ordres anticonstitutionnels ou qui mettraient la France et les français en danger !
      d’où elle sort cette florence parly pour ne pas connaître ces fondamentaux ? d’un oeuf kinder ?
      macon, e.philippe et castagnette : même remarque ! NOUS NE SOMMES PLUS EN MONARCHIE, bordel !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *