toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

«Gilets jaunes»: Un journaliste témoin d’une scène antisémite dans le métro, une enquête ouverte (Vidéo)


«Gilets jaunes»: Un journaliste témoin d’une scène antisémite dans le métro, une enquête ouverte (Vidéo)

Les faits se sont déroulés samedi soir vers 23 heures dans une rame de la ligne 4 du métro parisien. Thibaut Chevillard, journaliste à 20 Minutes, a raconté dans un thread devenu viral sur Twitter une scène à caractère antisémite dont il a été témoin entre des « gilets jaunes » rentrant de la manifestation parisienne et une dame âgée. 

« Je n’ai pas l’habitude de parler de ma vie personnelle sur Twitter. Mais j’ai été tellement choqué par ce que j’ai vu, ce soir, dans la ligne 4 du métro, que je ressens le besoin d’en parler ici. Je vais donc vous expliquer pourquoi, ce samedi 22 décembre, j’ai eu honte », raconte à 20 Minutes Thibaut Chevillard. « Un peu après 23h, nous sommes montés dans la rame à Réaumur-Sébastopol. A l’intérieur, trois « gilets jaunes », un peu éméchés, hurlant : « Macron dé-mis-sion ! » ».

« Je suis juive, je vous demande d’arrêter »

« Quand nous sommes montés dans la rame, ma compagne et moi, nous avons immédiatement vu ces trois personnes, visiblement éméchées, qui faisaient beaucoup de bruit. Nous ne faisions pas vraiment attention à eux, c’était trois types bourrés comme il y en a beaucoup dans le métro le samedi soir. Soudain, ils se sont mis à faire des quenelles, ce geste popularisé par Dieudonné. Et là, tout est allé très vite. Une dame âgée, cheveux grisonnantsassise derrière moi, s’est levée. Elle est allée dans leur direction et leur a dit que ce geste était antisémite. Elle a ensuite dit qu’elle était juive, que son père avait été déporté à Auschwitz et qu’ils devaient arrêter immédiatement », raconte Thibaut Chevillard.

« Mais les trois hommes ont rigolé et ont continué de faire des quenelles. L’un d’eux a lancé à la dame : « Moi aussi, j’ai été à Auschwitz » et je l’ai entendu dire que cela n’avait pas existé. Puis un autre s’est planté au milieu du couloir en hurlant à plusieurs reprises : « Dégage la vieille ! Dégage la vieille ! ». Un autre a dit : « On est chez nous ». C’était terriblement violent », ajoute Thibaut Chevillard.

« Pour se dire au revoir, ils ont fait des quenelles »

« La dame est retournée s’asseoir derrière moi, en silence, alors qu’ils continuaient de hurler. J’étais terriblement choqué par la violence verbale de ces personnes. Je me suis retourné, et lui ai dit : « Leur comportement est honteux, Madame, honteux ». Sur le moment, tout va très vite. Je ne m’attendais pas à ce que les événements prennent cette tournure. Pleins de choses me sont passées par la tête : Dois-je me lever et dire quelque chose ? Si oui, les autres passagers me suivront-ils ? Et si on se lève, que se passera-t-il ? On va se battre avec ces types bourrés ? Ce matin, je me dis qu’il aurait fallu qu’on réagisse autrement, mais comment ? », explique notre journaliste.

« Un des trois hommes est sorti du métro du côté de Saint-Germain-des-Prés. Pour se dire au revoir, ils ont fait des quenelles. Les deux autres se sont remis à chanter « Macron démission », et ils sont descendus à Montparnasse. La victime, elle, est descendue, la tête baissée quelques arrêts plus tôt ».

« Si elle ressent le besoin de déposer plainte, elle pourra compter sur mon témoignage »

« Personne dans le wagon n’a repris leurs chants nauséabonds. La gêne était même palpable. Mais personne ne s’est levé pour prendre la défense de cette petite vieille. J’ai eu honte de ce que je venais de voir. Honte de ne pas avoir bougé. Ce soir-là, j’ai juste eu la gerbe. Si cette dame tombe sur ce thread, et si elle ressent le besoin de déposer plainte, elle pourra compter sur mon témoignage », ajoute Thibaut Chevillard.

« Tout sera mis en œuvre pour identifier ces individus », a tweeté Christophe Castaner

De très nombreux internautes ont repartagé depuis samedi soir les tweets de notre journaliste. De nombreux politiques, députés et membres du gouvernement ont également réagi sur Twitter, dont notamment Christophe Castaner, le ministre de l’Intérieur. « Ignoble et insoutenable. Tout sera mis en œuvre pour identifier ces individus. Ils doivent répondre de leurs actes abjects. Couvert d’un gilet jaune ou caché derrière un pseudo sur Twitter, l’antisémitisme doit être combattu de toutes nos forces », a tweeté Christophe Castaner.

Une enquête ouverte, confiée à la Police régionale des transports

Alertée par des internautes, la RATP a indiqué ce dimanche matin que « la sûreté RATP et la police avaient été avisées de ce signalement », précisant toutefois que « les quais étaient équipés de caméras et non les rames de la ligne 4 ».

La préfecture de police de Paris a également indiqué ce dimanche en fin de matinée qu’une enquête avait été ouverte, confiée à la Police régionale des transports. Les enquêteurs vont notamment exploiter les différents témoignages et les vidéos des caméras installées dans les couloirs du métro.

Learn Hebrew online

De nombreux incidents ont éclaté ce samedi en marge du mouvement «des gilets jaunes», notamment à Paris sur les marches de l’église du Sacré Coeur où le chant antisémite de «La quenelle» a été chanté par plusieurs manifestants.

Source: 20 minutes

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “«Gilets jaunes»: Un journaliste témoin d’une scène antisémite dans le métro, une enquête ouverte (Vidéo)

    1. Cyrano

      Comme d’habitude la passivité des gens fait le lit des agresseurs. Les insultes et agressions en tous genre deviennent monnaie courante dans les transports publics. Attendons les résultats de l’enquête soit disant en cours.
      L’autre jour c’était une fille qui filmait un exhibitionniste, il n’a toujours pas été identifié et il court toujours. Surement les enquêtes seront efficaces entre deux averses.

    2. Serge de netanya

      comme dab les Français se taisent et n’interviennent pas vous revenez en France a accepter de voir prochainement mourir des juifs ce n’est plus des allemands mais des musulmans Français bravo vous les juifs mes frères et sœurs vous avez un foyer ISRAEL

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *