toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Gilets jaunes : premières tensions dès le début du rassemblement sur les Champs-Elysées (Vidéos)


Gilets jaunes : premières tensions dès le début du rassemblement sur les Champs-Elysées (Vidéos)

Face à ce troisième week-end consécutif de mobilisation et après l’échec cuisant pour Matignon de ses tentatives de rencontre avec les Gilets jaunes, le dispositif de sécurité est colossal déployé à Paris est colossal : 4 000 CRS seront mobilisés.

samedi 1 décembre

12h29

La situation est toujours très tendue aux abords de l’Arc de Triomphe. Les manifestants lancent des pavés sur les forces de l’ordre qui font usage de gaz lacrymogène.

Un policier esseulé a notamment été pris a parti par des manifestants qui lui ont donné des coups, avant qu’il ne réussisse finalement à reculer.

Des barricades sont érigés à plusieurs endroits, notamment sur l’Avenue de la Grande Armée.



12h22

Un journaliste de l’AFP a constaté que plusieurs policiers en civils portaient des gilets jaunes. Certains d’entre eux ont procédé à l’arrestation d’un manifestant avenue des Ternes, près des Champs-Elysées.

12h03

Le mouvement rassemble des milliers des Gilets jaunes à travers la France ce 1er décembre. A Marseille, la foule, comme partout ailleurs, scande «Macron démission !»

Un important cortège a défilé dans les rues de Caen.

Learn Hebrew online

A Toulouse, quelques échauffourées ont eu lieu entre les forces de l’ordre et les Gilets jaunes.

«On n’entend plus chanter Gérard Collomb», ironisent les Gilets Jaunes en face de l’hôtel de ville de Lyon.

11h46

Selon Matignon, le Premier ministre Edouard Philippe va se rendre à la préfecture de police vers midi après les incidents survenus sur les Champs-Elysées.

11h25

De nombreux rassemblements se tiennent partout en France dans le calme, comme à Dax ou encore à Strasbourg.

11h17

Le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner a affirmé dans un tweet qu’il y avait 200 manifestants pour «1 500 perturbateurs» aux abords des Champs-Elysées.

La ministre de la Santé et des Solidarités Agnès Buzyn a de son côté déploré sur LCI le fait que les incidents entre Gilets jaunes et forces de l’ordre montraient que «certains [étaient] vraiment venus pour en découdre» et que cela «[discréditait] un combat légitime».

Le porte-parole du gouvernement, Benjamin Griveaux, a prôné le dialogue avec les Gilets jaunes, tout en rappelant que l’exécutif allait «maintenir le cap» pour «réparer le pays».

10h51

Comme on peut le voir sur des images diffusées sur les réseaux sociaux, les forces de l’ordre ont recours à des tirs tendus.

10h42

Près de l’Arc de Triomphe, où un journaliste de RT France a été blessé un peu plus tôt par un tir de la police, les forces de l’ordre continuent de faire massivement usage de gaz lacrymogènes. Elles ont également sorti les canons à eau.


https://twitter.com/Exyp/status/1068801433586343936

10h26

Le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner a jugé nécessaire que la contestation des Gilets jaunes, qui entament leur troisième samedi de mobilisation, «se structure» pour qu’une réponse puisse leur être apportée.

«Dans une contestation à un moment donné, il faut accepter le dialogue, quelques règles», a affirmé le ministre, venu sur les Champs-Elysées saluer la mobilisation des forces de l’ordre. «Il n’y a pas d’ordre public sans règles» ni «volonté de dialoguer», a-t-il souligné, fustigeant ceux qui «exigent» de rencontrer le gouvernement mais refusent ensuite de négocier.

Pour ce troisième samedi consécutif de manifestations «la sérénité est le plus important, que ceux qui veulent manifester puissent manifester», a-t-il affirmé.

Que donnera cette nouvelle journée de mobilisation des Gilets jaunes ? Rien qu’à Paris, au moins 4 000 policiers seront sur le terrain pour faire face aux manifestants.

«Acte 3 Macron démissionne !» : l’événement Facebook appelant à la tenue de la manifestation parisienne sur l’avenue des Champs-Elysées ce 1er décembre a été créé dès le 24 novembre, jour de la dernière mobilisation. Organisé par un groupe nommé Les Gilets jaunes, l’événement intéresse plus de 132 000 personnes. Près de 30 000 personnes affirment par ailleurs vouloir y participer.

Aucune déclaration n’a pour autant été déposée à la préfecture pour occuper les Champs-Elysées. Selon le ministère de l’Intérieur, une demande pour un rassemblement place de la République a été déposée, ainsi que pour un défilé de La Madeleine à la place de la République.

La sécurisation des Champs-Elysées entrera en vigueur le 1er décembre dès 6h du matin avec des contrôles d’identité et des fouilles de sacs, selon un arrêté pris le 30 novembre par le préfet de police de Paris. La zone sécurisée va du rond-point des Champs-Elysées à la place Charles de Gaulle et englobe les 50 derniers mètres des artères menant à l’avenue des Champs-Elysées, selon l’arrêté.

Les terrasses doivent êtres fermées et vidées du mobilier «pouvant servir de projectile ou d’arme par destination». Le préfet a reçu à ce propos le 30 novembre les commerçants du secteur. Les entreprises de travaux publics doivent également retirer les engins, les palissades et les matériaux.

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 6 thoughts on “Gilets jaunes : premières tensions dès le début du rassemblement sur les Champs-Elysées (Vidéos)

    1. Jg

      Il faut dissocier les casseurs ,connus de l exécutif ,qu on laissent volontairement agir ,pour discréditer les vrais gilets jaunes !

    2. esther

      Il y a dans la manif des policiers en civil avec des gilets jaunes : tout est dit et c’est vieux comme Hérode sauf que micron les a multipliés par dix; tôt ce matin, cinq d’entre eux en gilets jaunes ont poussé les barrières sur les Champs et ont donné le « la »du bordel.

    3. danielle

      il y a pleins de policiers(dont certains infiltrés au milieu des gilets j ) contre les gilets jaune mais il n’y en a pas dans les cités dangereuses ou comme pour Sarah Halimi ils restent planqués….

    4. Esther

      C est un exemple que des Israeliens doivent suivrent mais ils nont pas le meme sens democratic que les Francais qui comprennent qu il vivent dans un regime despotique, le meme qu en Israel dirigee par la clique militaire derriere des politiciens

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *