toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Une effigie de Macron décapitée : enquête ouverte pour «provocation au crime et outrage»


Une effigie de Macron décapitée : enquête ouverte pour «provocation au crime et outrage»

Informé par la préfecture de Charente de la décapitation d’un pantin représentant Emmanuel Macron, le procureur de la République du département a annoncé l’ouverture d’une enquête concernant «des faits graves pouvant être qualifiés pénalement».

Dans un tweet publié ce 22 décembre, la préfecture de police de la Charente a annoncé avoir signalé au Parquet du tribunal de grande instance d’Angoulême «les faits graves survenus lors d’une manifestation des « gilets jaunes », [la veille] au parc de Bourgines».

L’institution administrative territoriale faisait référence à un rassemblement de Gilets jaunes organisé le 21 décembre. Pendant un simulacre de procès du président de la République, des manifestants avaient alors décapité un pantin à l’effigie d’Emmanuel Macron.

Interrogé par le quotidien régional Sud Ouest, Jean-David Cavaillé, le procureur de la République en Charente, a expliqué avoir ouvert une enquête «pour provocation au crime et outrage», confiant celle-ci au commissariat de police d’Angoulême.

Ce 22 décembre, les Gilets jaunes se mobilisent de nouveau dans toute la France. Après avoir annoncé un rassemblement à Versailles, des manifestants se sont finalement retrouvés à Montmartre pour entamer une marche dans Paris.

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Une effigie de Macron décapitée : enquête ouverte pour «provocation au crime et outrage»

    1. Yéh'ezkel Ben Avraham

      M’efin ! Ce n’est le fait que d’un « déséquilibré », d’un « loup solitaire ». « Padamalgame » avec les Gilets jaunes s’il-vous-plaît, il faut avantager le « vivre-ensemble »!

    2. la juive zélée

      il y a des agressions antisémites qui ne sont pas condamnées à leur hauteur,franchement,et là,pour des dessins animés tout un scandale.
      c’est habituel ce genre de chose,et sur Internet pire que ça…
      c’est un comportement puéril,et dictateur de vouloir poursuivre en justice tout le monde,mauvaise réaction aux hostilités,les opposants deviennent plus nombreux,il n’est ni élu ni monarque…
      J’aurais préféré un président juif en France,il serait plus à notre écoute,certes de notre communauté mais des pacifistes aussi,tel est le message de l’Eternel.
      Comme Abraham Lincoln…

    3. Raggio

      Je suis scandalisé de voir qu’une enquête contre X est ouverte (il est vrai à juste titre, pour le simulacre de la décapitation du Président)
      Et à côté de ça on donne que 5 ans de prison à une ordure qui viole une vieille dame de 78 ans infirme, alors qu’il aurait dû au prorata avec notre Président qui est jeune et surtout protégé, recevoir minimum 50 ans incompressible….. notre justice ne l’est pas, les vieux n’ont qu’ à creuver, le viol d’une vieille de 78 se banalise, elle n’est pas une femme Politique, elle ne dirige pas, c’est une sans dents qui n’a pas besoin de considération……..
      Comment pouvez-vous accepter ça messieurs les dirigeants, messieurs les Juges……elle n’avait pas droit au code moral des autres……
      Vous n’êtes que des bons à riens, des tricheurs, des profiteurs, vous ne mériter aucune considération……..

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    573 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap