toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Un tiers des musulmans en France estime que la Charia est supérieure à la République


Un tiers des musulmans en France estime que la Charia est supérieure à la République

C’est près de 4 millions de musulmans qui choisiraient le jihad plutôt que la république à la France, Allah plutôt que la Liberté, les lois islamiques plutôt que l’Egalité, la Oumma plutôt que la Fraternité. 4 millions d’ennemis de l’intérieur qui ne s’en cachent pas.

Les musulmans français seraient partagés entre majorité silencieuse et fondamentalisme. C’est ce que révèle ce dimanche l’enquête exclusive de l’Institut Montaigne publiée par RTL (1). Il existe en effet deux groupes très différents au sein des musulmans de France. D’un côté, une majorité silencieuse : 46% des personnes interrogées sont intégrées dans la République et à l’aise avec ses valeurs. À l’opposé, près de 29% des musulmans contestent la laïcité et considèrent qu’elle ne permet pas d’exprimer librement sa religion.

Le fondamentalisme, lui, progresse. Un groupe de 28% est qualifié d’autoritaire par le rapport. Ces musulmans sont pour le port du voile intégral, considèrent que la Charia est au-dessus des lois de la République et utilisent l’Islam comme instrument de révolte, écrit l’Institut Montaigne.

70% des musulmans de France déclarent toujours manger hallal

Les marqueurs identitaires progressent, 70% des musulmans de France déclarent toujours manger hallal et près de 35% des femmes disent porter le voile, c’était 10 points de moins en 2010. En revanche, le fait de se faire soigner par un médecin du sexe opposé est largement accepté à plus de 90%. L’idée d’un vote communautaire est quant à lui, relégué au rang du fantasme. 78% des enquêtés déclarent qu’ils ne votent pas systématiquement pour un candidat musulmans aux diverses élections.

Pour les auteurs du rapport, la construction d’un Islam français reste possible, mais représente un défi majeur. Une idée défendue par Mounir Lyame, conseiller général du cher Front de Gauche. Pour lui, foi musulmane et engagement républicain font bon ménage. « La question ne s’est jamais posée, c’est clair comme de l’eau de roche. Tant que la religion n’est pas ostentatoire, ça ne pose aucun problème », explique le franco-marocain au micro de RTL.

Des propositions débiles proposées par des politiques fébriles

Parmi les principales propositions du rapport pour « sortir l’islam de France de la minorité » : favoriser le financement français de l’Islam de France, créer un institut d’État de Formation des Imams, élire un Grand imam de France ou encore valoriser l’enseignement de l’Arabe classique à l’école. Les musulmans représentent aujourd’hui 15 % de la population française et 25% des moins de 25 ans.

(1) : RTL

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 6 thoughts on “Un tiers des musulmans en France estime que la Charia est supérieure à la République

    1. Jean-Francois Morf

      La charia est une législation étrangère. Il faut nommément l’interdire (par une initiative populaire) avant que les juges des droits de l’homme musulman ne nous l’imposent à tous. Ils viennent de nous ré-inventer le délit de blasphème! La charia n’est ni une race ni une religion, mais une législation satanique.
      Une fois la charia interdite dans la constitution, alors on pourra déclarer tous les mahométans persona non grata. Qu’ils aillent charier ailleurs!

    2. Gérard Couvert

      Toujours cette exagération des chiffres ! Ce n’est pas la bonne méthode, ils sont déjà assez élevé comme cela.
      En exagérant vous poussez les tièdes à dire « on ne peut plus rien faire » alors que nous avons encore 10 ou 15 ans pour réagir.

    3. Cyrano

      Dans l’ordre des commémorations de la première guerre, il y a cent ans le langage de l’époque à la chambre des députés- comme on disait — était moins châtié qu’on le pense. A cette époque on traitait facilement un député de cou..le molle. Même le grand Clémenceau faisant l’éloge de Lyautey disait que cet homme avait des cou..les au cul dommage que souvent ce n’était pas les siennes. Vous remarquerez que j’ai mis des pointillés pour ne pas choquer les âmes sensibles. De nos jours rien n’a changé, il en faut du courage pour mettre en application les lois de la République, et ça c’est une autre paire de manches—

    4. Jg

      Trop tard la France! La charia est en marche ! Continuez de vous informer auprès de vos médias ! Vous êtes déjà pris dans le piège de la secte coranique !
      Remerciez vos politiciens et autre  » élites « qui vous ont enfumé !

    5. meandother

      L’institut américain indépendant et reconnu pour ses recherches en matière de démographie religieuse, estimait fin 2017 que les Musulmans étaient 5,7 millions en 2016 en France, soit 8,8% de la population. Et encore tous ne sont pas des pratiquants religieux. Pourquoi citer des chiffres erronés à 12 millions de Musulmans en France ? (4 fois 3)

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *