toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Turquie : Erdogan accuse le «célèbre juif hongrois Soros» d’être derrière son opposant Osman Kavala, homme d’affaires et philanthrope


Turquie : Erdogan accuse le «célèbre juif hongrois Soros» d’être derrière son opposant Osman Kavala, homme d’affaires et philanthrope

Lors d’une allocution devant un parterre d’élus, depuis son palais présidentiel à Ankara, Recep Tayyip Erdogan a fustigé ceux qui œuvrent à «déchirer» la Turquie, ainsi que la CEDH : «Votez ce que vous voudrez depuis votre tour d’ivoire.»

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a accusé le 21 novembre l’homme d’affaires et philanthrope Osman Kavala, écroué depuis un an, d’œuvrer à «déchirer» la Turquie, le comparant au «célèbre juif» américano-hongrois George Soros.

Osman Kavala est une figure majeure de la société civile en Turquie. Il est écroué depuis plus d’un an, soupçonné par les autorités d’avoir «financé» des manifestations antigouvernementales en 2013 et d’être lié au putsch manqué en 2016, ce qu’il nie farouchement.

«Qui se trouve derrière lui [Osman Kavala] ? Le célèbre juif hongrois Soros. Cet individu envoie des gens à travers le monde pour diviser et déchirer les nations et emploie l’argent qu’il possède en grande quantité à cet effet», a déclaré le président turc à Ankara devant un parterre d’élus locaux.

Et de préciser : «De la même manière, son représentant en Turquie […] emploie ses moyens à soutenir ceux qui s’efforcent de déchirer et diviser ce pays». Le nom d’Osman Kavala est revenu sur le devant de la scène la semaine dernière avec l’interpellation, vivement critiquée par des pays européens, d’intellectuels liés au philanthrope.

Bien qu’il se défende de tout antisémitisme, Recep Tayyip Erdogan a plusieurs fois été épinglé pour des propos controversés. En 2014, il avait ainsi suscité un tollé en traitant un manifestant d’«espèce de sperme d’Israël».

Recep Tayyip Erdogan présente régulièrement la Turquie comme cernée par des ennemis qui tentent d’empêcher son pays de déployer tout son potentiel économique. Le 21 novembre, le président turc a également vivement critiqué un arrêt émis le 20 novembre par la Cour européenne des droits de l’homme sommant Ankara de libérer l’opposant kurde Selahattin Demirtas : «Prenez les décisions que vous voudrez, votez ce que vous voudrez depuis votre tour d’ivoire.»

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “Turquie : Erdogan accuse le «célèbre juif hongrois Soros» d’être derrière son opposant Osman Kavala, homme d’affaires et philanthrope

    1. BobbyFR94

      Et cet ETRON d’herr dogan, que fait-il, lui ?

      Il fait comme l’ORDURE de soros, il envoie ses débiles en Europe pour la NAZISLAMISER !!!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *