toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Satellites israéliens : des images indiquent que les S-300 livrés à la Syrie ne sont pas encore opérationnels


Satellites israéliens : des images indiquent que les S-300 livrés à la Syrie ne sont pas encore opérationnels

À Masyaf, dans le nord-ouest de la Syrie, des photos satellites montrent que les lanceurs du systèmes de défense antiaérienne avancés S-300 fournis par la Russie ne sont pas encore déployés, selon ImageSat International.

Les images satellitaires des batteries de défense aérienne S-300 en Syrie semblent montrer que les systèmes avancés fournis au régime d’Assad par la Russie ne sont pas encore opérationnels, a déclaré une société israélienne d’imagerie par satellite.

Des images prises sur Masyaf, une région du nord-ouest de la Syrie où des frappes israéliennes auraient eu lieu contre des cibles stratégiques, montrent que les lanceurs de missiles ne sont pas encore installés, a déclaré ImageSat International.

En outre, plusieurs éléments tels que les radars restent recouverts de filets de camouflage.

« Il est probable que le nouveau déploiement de la S-300 syrienne ne soit pas encore opérationnel », a déclaré la société, qui interprète les images.

Le statut des autres batteries déployées dans le pays n’était pas clair.

La Russie a livré les batteries anti-aériennes de pointe S-300 à la Syrie le mois dernier, à la suite de l’attaque d’un avion militaire russe par les défenses antiaériennes syriennes lors d’une frappe israélienne sur des cibles iraniennes en Syrie le mois précédent.

Outre quatre lanceurs de missiles intercepteurs, Moscou a également fourni à la Syrie de nouveaux radars, systèmes de ciblage et centres de commandement.

L’allié de longue date de la Syrie, la Russie, a accusé Israël d’avoir abattu l’avion et d’avoir tué 15 soldats russes à son bord, accusation rejetée par Jérusalem. Jérusalem a également réfuté une affirmation russe selon laquelle des avions de combat israéliens se seraient cachés derrière les avions de reconnaissance russes après leur attaque.

L’armée syrienne avait déclaré ce mois-ci que les systèmes de défense antiaérienne S-300 empêcheraient largement Israël de mener des frappes avec succès contre des cibles dans le pays.

Learn Hebrew online

Le mois dernier, le Premier ministre Benjamin Netanyahu a déclaré à la Russie qu’Israël devait continuer à frapper des cibles hostiles en Syrie afin d’empêcher l’Iran d’établir une présence militaire à travers la frontière.

Bien que les raids rapportés par Israël aient considérablement diminué après l’incident survenu le 17 septembre, un haut responsable israélien a déclaré le mois dernier que l’État juif avait continué d’attaquer des cibles en Syrie.

Israël a mené des centaines de frappes aériennes en Syrie voisine contre des cibles liées à l’Iran ces dernières années et a accusé Téhéran – qui, tout comme Moscou, soutient le régime syrien pendant les sept années de guerre civile – de chercher à se retrancher militairement dans le pays.

© Moshé Anielewicz pour Europe Israël News

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *