toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

« Radicalisation »: les gilets jaunes, des djihadistes comme les autres ? Certains médias s’emploient à discréditer le mouvement


« Radicalisation »: les gilets jaunes, des djihadistes comme les autres ? Certains médias s’emploient à discréditer le mouvement

Les mots employés par les médias pour qualifier le mouvement des gilets jaunes ne sont pas anodins. Ce sont parfois les mêmes qui sont utilisés pour parler du terrorisme…


Le traitement médiatique du mouvement des « gilets jaunes » réserve une large place aux « débordements » et « violences » accompagnant certains blocages.

A lire et entendre ce que l’on voit et écoute, on pourrait croire que Castaner a raison et que l’on assiste réellement à une radicalisation du mouvement.

Le mot « radicalisation » s’applique au djihadisme

Le terme de radicalisation a des connotations spécifiques puisqu’il renvoie, dans le lexique actuel, à la thématique du djihadisme. Il permet donc, sans subtilité aucune, d’établir une insidieuse relation entre « gilets jaunes » et terroristes islamistes.

Or, ici, le terme de radicalisation est employé sans guillemets :


gilets jaunes1


Tandis que là, le petit « (aussi) » insiste sur la nécessité de contrebalancer l’importance du mouvement : la mobilisation n’est pas seulement un succès, elle est aussi émaillée de déviances. Pardon, de « dérapages » (ben oui, quand même : langage journalistique de base).


gilets jaunes2


Voici un article du Monde formidable, puisqu’il illustre à merveille une théorie célèbre de pragmatique du langage, selon laquelle toute négation fait exister l’énoncé adverse en même temps qu’elle le réfute. Dire « tu n’es pas idiot », c’est reconnaître qu’on a pu dire ou envisager l’inverse. Je laisse mon lecteur appliquer ce principe à l’assertion suivante (et l’invite à noter que c’est cette citation que l’on a propulsée au rang de titre) :


gilets jaunes7


Le mouvement des « gilets jaunes » présente, en fait, les mêmes débordements que tous les mouvements de masse. Dans la mesure où il y a partout des gens violents, racistes etc., il est normal qu’on en trouve parmi les « gilets jaunes ». Peut-on vraiment caractériser un mouvement social à partir d’anecdotes du type : « à Bourg-en -Bresse, un couple homosexuel agressé », ou « à Cognac, une femme noire victime de propos racistes » ? « Un », « une »: comment ne pas voir dans le fait même d’ériger en gros titres ces incidents une volonté de discréditer le mouvement ?

Les journalistes n’aiment pas les gilets jaunes qui n’aiment pas les journalistes

Quand on lit l’article du site FranceTVinfo, on se rend compte qu’un seul type d’agression figure à deux reprises dans l’énumération: les attaques contre les journalistes. Ne peut-on pas penser que c’est cette animosité-là, bien plus qu’un prétendu racisme ou une prétendue homophobie de fond, qui justifie le discrédit que les médias tentent de faire peser sur le mouvement ?


gilets jaunes3gilets jaunes4


On devrait même s’étonner que ce mouvement ne se soit pas « radicalisé » dès l’instant où une manifestante a été tuée. Sans doute avait-elle mérité son sort. C’est ce que l’on doit croire quand on voit la différence de traitement entre ce décès et celui du…

Learn Hebrew online

>>> Lisez la suite de l’article sur le blog d’Ingrid Riocreux <<<


Les Marchands de nouvelles: Médias, le temps du soupçon

Price: EUR 22,00

5.0 étoiles sur 5(1 customer reviews)

8 used & new available from EUR 22,00

La Langue des medias

Price: EUR 12,00

4.1 étoiles sur 5(57 customer reviews)

7 used & new available from EUR 12,00

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 6 thoughts on “« Radicalisation »: les gilets jaunes, des djihadistes comme les autres ? Certains médias s’emploient à discréditer le mouvement

    1. esther

      Bien évidemment que les médias tous de gauche (hormis Le Figaro et Atlantico) et le gouvernement Macron s’emploient à discréditer les gilets jaunes en les assimilant à des casseurs et à des racistes. Par contre, quand il y a des casseurs et des antisémites dans les manifestations d’extrême gauche comme Nuit Debout ou pro-Gaza, aucun média de gauche ne songe une minute à assimiler manifestants avec casseurs et antisémites. Les médias et le gouvernement sont à gerber.

    2. Amouyal

      La manipulation de l info et le controle de la parole unique evoquent plus la dictature arabe ou la republique bananiere que la republique europeenne ! La France coule a pic et les signes s accumulent chaque jour

    3. Cyrano

      Nous somme devenu une république bananière islamisée. Nous n’allons plus dans le mur nous y sommes par la grâce de tous ces gauchos copains comme cochon de tous les pays muzz. La France est foutue.

    4. Robert Davis

      Complètement stupide, c’es t comme si on disait que tous ceux qui portent des chaussures sont des …djihadistes!!! Les gilets jaunes ne soutiennent pas l’islam; au contraire. Le problème avec macron c’est qu’il ruine les citoyens pour créer en France un Etat islamique ce qui n’est pas du tout le fait des gilets jaunes. L’écologie n’est qu’un pretexte parmi bien d’autres: on n’en a rien f. de remette aux mus un Et<a …écologique, au contraire mieux vaut leur donner un Eta<t sale.

    5. Robert Davis

      Le calcul fait par la masse des français qui on choisi macron pour éviter les racistes est stupide car ils ont voté pour un Etat macroniste 100% raciste anti blancs et antisémite pour éviter un FN à 1% raciste. Avec macron on se retrouve dans un Etat mus en France!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *