toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Netanyahou voit l’Etat d’Israël et la puissance de Tsahal comme la meilleure réponse à l’antisémitisme


Netanyahou voit l’Etat d’Israël et la puissance de Tsahal comme la meilleure réponse à l’antisémitisme

Réagissant à un sondage réalisé par CNN, d’après lequel les stéréotypes antisémites se porteraient bien en Europe, le Premier ministre Benjamin Netanyahou a estimé que la puissance militaire de son pays était la meilleure réponse à y apporter.

«La meilleure réponse à l’antisémitisme est l’Etat d’Israël et les forces de défense d’Israël. Auparavant, nous étions une feuille portée par le vent, ils pouvaient nous massacrer. Aujourd’hui, nous avons le pouvoir de répondre» : le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou a insisté devant ses troupes le 27 novembre, sur le rôle que joue l’armée israélienne dans le combat contre l’antisémitisme.

«L’esprit des Maccabées est ici, vous êtes les Maccabées. Nous vainquons nos ennemis avec la force et l’esprit extraordinaire que je vois ici, que je vois dans l’armée israélienne et tous nos guerriers», a-t-il fait valoir, en référence aux juifs qui résistèrent contre la politique d’hellénisation pratiquée par les Séleucides au deuxième siècle avant Jésus Christ. Depuis la création de l’Etat d’Israël en 1948, Tsahal est l’épine dorsale de la souveraineté israélienne, n’hésitant pas à faire la guerre, chaque fois qu’il n’y a «plus d’autre choix», a-t-il encore soutenu.

Des propos prononcés après la publication d’un sondage par la chaîne américaine CNN, selon lequel 18% des 7 000 personnes interrogées pensent que l’antisémitisme est une réponse aux actions quotidiennes des Juifs. D’après ce sondage, une personne sur cinq a également déclaré que les Juifs avaient trop d’influence dans les médias ainsi qu’en politique.

«L’antisémitisme, l’antisionisme, les politiques anti-israéliennes, l’idée que le peuple juif n’a pas le droit d’avoir un Etat, c’est l’antisémitisme suprême aujourd’hui», a réagi le chef du gouvernement auprès de CNN. Et de conclure : «Je pense que l’antisémitisme est une maladie ancienne et que, lorsqu’elle montre son odieux visage, elle s’attaque d’abord aux Juifs, mais ne s’arrête jamais à cela et balaye ensuite des sociétés entières.»

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Netanyahou voit l’Etat d’Israël et la puissance de Tsahal comme la meilleure réponse à l’antisémitisme

    1. esther

      L’antisémitisme le plus absolu est de vouloir que les Juifs errent de nouveau sur toute la terre soumis aux persécutions, aux pogroms et aux exterminations : c’est le souhait inconscient de bon nombre d’Occidentaux, de quasiment tous les musulmans et des tiers-mondistes. Et cela vient de l’antijudaïsme chrétien suivi six siècles plus tard de l’antijudaïsme musulman, l’antisémitisme n’étant que le jumeau de l’antijudaïsme.
      Dans un inconscient plus ou moins conscient des Occidentaux, il est impossible en fait de pardonner à un peuple qui, pour cette bande de crétins, a commis le crime des crimes : celui de Dieu (ou de son fils, c’est qui est du pareil au même), un crime éternel selon ces imbéciles puisque Dieu l’est. Je suis arrivée à la conclusion que cette accusation qui part du Ier siècle jusqu’au XXème siècle (et encore, le Vatican en 1965 n’a pas complètement fermé les portes de « peuple déicide » : il suffit de lire le texte) habite encore beaucoup d’esprits européens et américains en 2018 et la fâcheuse façon de demander aux Juifs de s’excuser pour les soi-disant crimes d’Israël ou de devenir anti-israëliens en est la preuve concrète alors que l’on ne le demande pas aux Russes (depuis la Russie Impériale puis l’URSS, la liste des crimes est longue alors je ne la citerai pas), aux Chinois (pour le Tibet), aux pays et aux musulmans pour tous les crimes de guerre et terroristes commis sur toute la planète au nom de l’Islam, aux Canadiens, aux Américains et aux Latino-Américains pour les crimes contre l’humanité commis sur les Amérindiens, etc. Dans une famille quand seul un des enfants doit s’excuser pour ces bêtises et les réparer, on appelle cet enfant le souffre-douleur; voilà, les Juifs sont le souffre-douleur de l’Humanité et avoir une terre pour eux est plus qu’un lieu où vivre, C’EST UN REFUGE.

      PS : Les anthropologues ont inventé la race juive d’où naîtra ensuite le terme antisémitisme au milieu du XIXème siècle parce qu’il leur était impossible de mettre les juifs dans la même catégorie que la race blanche à cause du crime de déicide qui salirait les chrétiens blancs or, les juifs ashkénazes sont slaves et les juifs séfarades sud-méditerranéens or, si je suis ce raisonnement à la lettre, le polonais, le tchèque, l’ukrainien, le portugais, le sévillan et le sicilien n’appartiennent pas à la race blanche non plus. Vous voyez bien que cela ne tient pas la route : seul le crime de déicide nous a mis à part.

    2. esther

      C’est le pouvoir romain qui a tué Jésus mais va faire comprendre ce fait à une bande d’incultes. A-t-on persécuté et persécute-t-on, a-t-on torturé et torture-t-on, a-t-on exterminé et extermine-t-on les Italiens pour crime de déicide ? NON. Pour les Occidentaux, Israël représente le peuple juif et le peuple juif est déicide par essence et toute la haine plus ou moins dite de façon plus ou moins diplomatique contre l’Etat Juif, découle de là.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    522 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap