toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Le Kentucky et 25 autres États votent des lois contre le mouvement antisémite BDS « Nous sommes solidaires de notre ami Israël »


Le Kentucky et 25 autres États votent des lois contre le mouvement antisémite BDS « Nous sommes solidaires de notre ami Israël »

Plusieurs États, y compris le Kentucky, appliquent des mesures visant à lutter contre la campagne anti-israélienne de boycott lancée par le mouvement antisémite BDS.

En seulement trois ans, depuis que l’Illinois a adopté la première loi anti-boycott du pays en mai 2015, 25 autres États ont emboîté le pas, faisant de la législation anti-BDS l’un des efforts les plus réussis de la récente mémoire législative.

Ces mesures étatiques appellent la campagne BDS pour ce qu’elle est: une forme de guerre économique, imprégnée de haine et d’antisémitisme, visant le seul État juif du monde.

Dans une nation apparemment divisée, les assemblées législatives et les gouverneurs du New Jersey, du Michigan, de l’Illinois et du Minnesota, jusqu’au Colorado, en Arizona, au Texas, en Floride et bien d’autres ont catégoriquement identifié le BDS comme une forme de haine antisémite. Le Kentucky est le dernier État qui s’opposent à ces boycotts. Et ces Etats devraient être applaudis. Les Américains ne doivent pas tolérer que l’argent des contribuables subventionnent la haine antisémite.

« Nous ne permettrons pas que les ressources de l’État profitent aux entités qui se livrent intentionnellement à des pratiques antisémites portant atteinte à la souveraineté et à la prospérité économique de tout pays allié« , a déclaré le gouverneur du Kentucky, Matt Bevin, lors de la signature de la dernière directive. « L’ordre du jour d’aujourd’hui indique clairement que le Kentucky condamne le mouvement BDS et que nous sommes solidaires de notre ami Israël.« 

« L’ordre du jour d’aujourd’hui indique clairement que le Kentucky condamne le mouvement BDS et que nous sommes solidaires de notre ami Israël.« 

L’évaluation du gouverneur Bevin fait écho aux sentiments partagés par nombre de ses collègues de gauche et de droite.

Le Gouverneur Andrew Cuomo (D-NY) a écrit dans un éditorial publié dans le Washington Post en juin 2016: «Je garantis qu’aucune agence ou autorité de l’État ne se livrera à aucune activité d’investissement susceptible de promouvoir la campagne BDS nuisible et discriminatoire».

Le gouverneur Greg Abbott (R-TX) a déclaré en mai 2017 qu’il avait signé un projet de loi anti-BDS parce que:« En tant que premier partenaire commercial d’Israël aux États-Unis, le Texas est fier de réaffirmer son soutien au peuple israélien. continuera à renforcer notre partenariat historique. […] Les politiques anti-israéliennes sont les politiques anti-Texas et nous ne tolérerons pas de telles actions contre un allié important.»

Bevin, Cuomo et Abbott comprennent tous que boycotter d’Israël à des fins politiques est injuste et crée un double standard, ce que le département d’État américain a qualifié d’antisémitisme.

Le terme «antisémitisme» n’est pas employé à la légère. Le fait de désigner le seul État juif sans s’attaquer aux centaines de différends territoriaux dans le monde constitue un double critère qui ne doit ni ne peut être toléré aux Etats Unis.

© Sandra Wildenstein – Europe Israël News

Learn Hebrew online

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Avocate en droit international - Entre New York, Genève, Paris et Tel Aviv



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Le Kentucky et 25 autres États votent des lois contre le mouvement antisémite BDS « Nous sommes solidaires de notre ami Israël »

    1. Robert Davis

      Le gouvernement français qui ne fait rien pour ses citoyens ni l’Etat mais ne sait que augmenter les taxes devrait en prendre de la graine. Quant à micron il devrait être expulsé avec ses amis arabes.

    2. michel boissonneault

      c’est une coincidence que 26 états qui sont contre BDS … sont tous Républicain a forte majorité évangélique …. bientôt tout les états sauf NY et la Californie

    3. Esther

      Je ne comprend pas pourquoi set loi est necessaire, au depart le bds ENFREINT LA LOI autant national que international puisque les lois internationales du commerce sont de maniere flagarant ignores!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *