toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

La ministre de la culture d’Israël, Miri Regev, boude la France


La ministre de la culture d’Israël, Miri Regev, boude la France

Le gouvernement israélien est irrité contre Paris. Nulle crise ou tension majeure, mais une affaire de bienséance diplomatique et d’étiquette. Dans la soirée du jeudi 29 novembre aura lieu à Tel-Aviv, au Musée d’art, la cérémonie de clôture de la saison croisée entre les deux pays. Elle a permis l’organisation de nombreux événements culturels et scientifiques, en France comme en Israël, et avait été lancée en grande pompe.

Or, contrairement à son engagement initial, Emmanuel Macron ne fera pas le déplacement cette fois-ci. Seul le ministre de la culture, Franck Riester, sera présent à Tel Aviv. Aucun officiel israélien de haut rang ne se trouvera à ses côtés.

« Zéro succès »

Benyamin Nétanyahou s’était rendu à Paris le 5 juin pour inaugurer cette saison aux côtés du président français, dans le cadre prestigieux du Grand Palais. Ce jour-là, M. Macron avait conclu ainsi son propos introductif, lors d’une conférence de presse commune à l’Elysée : « Laissez-moi vous redire tout le plaisir que j’ai à nouveau à vous accueillir à Paris, avant de me rendre chez vous dans les mois qui viennent, car c’est l’engagement que j’ai pris, et vous dire combien la relation historique stratégique est importante pour notre pays ».

Or, cette visite n’a pas eu lieu et n’est pas programmée pour l’instant. A cela s’ajoute l’annulation de la visite du premier ministre Edouard Philippe, les 31 mai et 1er juin, pour des « raisons d’agenda ». Le gouvernement gérait alors la réforme de la SNCF. Cette visite avait été ensuite envisagée au cours de l’automne, explique-t-on de source française, avant d’être encore reportée.

D’où la mauvaise humeur du gouvernement israélien, d’autant que dans l’intervalle, M. Netanyahou a effectué un second déplacement à Paris, à l’occasion du centenaire de l’armistice de 1918.

En outre, le bilan de la saison croisée, sur le plan de l’impact politique et médiatique, est décevant, estime-t-on du côté israélien. « On espérait que la culture aurait un impact diplomatique. On a mis énormément d’argent dans cette opération pour zéro succès, en ce qui concerne l’image d’Israël en France et celle de la France ici », explique une source diplomatique.

Un autre facteur entre en compte pour expliquer l’absence d’officiel israélien de haut rang : la politique intérieure. La ministre de la culture, Miri Regev, ne sera pas présente au Musée d’art, officiellement pour des problèmes d’emploi du temps, comme l’explique le quotidien Haaretz mercredi. En réalité, elle manifeste sa mauvaise humeur générale et sera représentée par son conseiller diplomatique.

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 12 thoughts on “La ministre de la culture d’Israël, Miri Regev, boude la France

    1. Boissonneault

      3 choses a retenir :
      1 ) la Ministre fait bien de ne pas ce présenter …. pour ne pas ce couvrir de ridicule et pour ne pas ce faire poignarder dans le dos par la France
      2 ) La France vend des armes au hezbollah
      3 ) c’est la raison pour le quelle il y a aucun haut placer Francais qui sera en Israel

    2. Pinhas

      La France crache Israël et adule les terroristes arabes qui bombardent les innocents .
      Israël ne se soumet pas comme le fait la France.
      Ceux qui aujourd’hui salissent Israël , demain se mettront genoux à terre et suppliront le pardon .

    3. Marianne

      Soutien absolu à la Ministre, la France se conduit suffisamment mal envers Israël, sous la houlette du gouvernement actuel comme sous celui de Flamby 1er.
      Ne perdons pas de vue qu’Edouard Philippe, pense que la charia est une bonne chose………………………………..

    4. Robert Davis

      Lecuber pirate ou l’aruti qui contrôle mes commentaires a supprimé mon commentaire: le différend entre les gouvernants< français de l'extrême g<auche et anti démocratique tel micron et Israel est parafaitement un différend de FOND.

    5. Robert Davis

      De toutes manières Netanyahu n’est pas un Homme d’Etat, il ne comprend absolumment RIEN à ce qui est bon pour Israel politiquement, il a tout faux du début à la fin au point qu’on peut se demander si ce n’est pas volontaire. Il ne fallait pas mettre un sou dans ces gesticulations dipàlomatique CONTRE PRODUCTIVES et encore moins aller à Paris. Tout cela fait croire à micron que Israel a…besoin de la France ce qui est faux en plus.

    6. Robert Davis

      Boisseunault : la France des armes au hezbollah indirectement oui et fait tout ce que ses dirigeants peuvent contre Israel notamment le soutien aux faux palestiniens génocidaires. Or une telle politique devrait pousser Israel à agir très durement et pas tous les moyens possibles contre la France mais Israel …ne fait rien! C’est cela qui permet aux lâches et stupides gouvernants français de croire qu’ils peuvent tout se permettre. Que les gouvernants français viennent ou ne viennent pas en Israel c’est la même chose, on n’en a rien à foutre d’eux mais qu’on les laisse croire qu’on tient à eux ça c’est une grande c

    7. esther

      La France, un ami ou un allié ??? Ce pays a toujours été un vrai bordel bordélique et c’est peu dire, donc l’avoir comme ami ou allié est un DANGER.. La France, c’est le pays des guerres civiles et il y en a une qui a commencé depuis quinze jours : presque tous les autres pays ont des ennemis A L’EXTERIEUR, la France a la spécialité d’avoir des ennemis A L’INTERIEUR : entre islamistes, anarchistes, nihilistes, ultra-gauche, encore ultra-gauche déguisée en ultra-droite, policiers des RG en civil qui participent au taggage, même une poule ou une chatte n’y retrouverait pas ses petits, poussins ou chatons.

    8. Albert elkeslassy

      Moi. Je rappellerais l’ambassadeur d’Israël en france….pour signaler au gouvernement français notre mécontentement vis avis de leur politique vis avis d’Israël.et qu’on a rien a foutre de leur visite en Israël….

    9. David

      La France après avoir collaborer avec les nazis voici qu’elle collabore avec les terroristes . Etes vous surpris ?

    10. Cyrano

      Tout cela est une vaste couillonnade et du pognon foutu en l’air.
      Culture croisée, tu parles. La cinquième colonne est à l’oeuvre et prête une fois de plus à planter son couteau dans le dos d’ISRAEL.

    11. HENRIETTE Irène

      La France est tombée sur la tête tout à fait grâce à Macron qui doit être vachement antisémite, en ne réagissant pas au sujet des attaques, crimes, commis contre les Juifs en France..De plus il veut mettre au rang des héros l’horrible Pétain. Je suis horrifiée par l’antisémitisme galopant autour du monde en faveur des musulmans, qui ne sont pas à comparer avec la culture juive..
      Je n’ose plus prendre un magazine ou un journal de peur de voir cet antisémitisme même à l’ONU ! A quoi sert « ce grand machin » comme disait M. de Gaulle ?????? Mais il y a aussi de plus en plus de pays qui font front autour d’Israël…… Espérons en l’avenir serein pour ce peuple qui n’a rien demandé à personne et s’est débrouillé courageusement après 40/45 / pour oublier leur tragique destin. et pour surmonter une époque horrible.
      tragique aassé

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    279 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap