toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Hidalgo interpellée au sujet d’une subvention à une association d’aide aux migrants à «l’argumentation islamiste»


Hidalgo interpellée au sujet d’une subvention à une association d’aide aux migrants à «l’argumentation islamiste»

Plusieurs protagonistes sont montés au créneau pour demander au maire de Paris de ne pas valider une subvention destinée à la Fasti, association d’aide aux migrants dont certains propos «reprennent l’argumentation islamiste», selon la Licra.

La Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme (Licra) et un élu municipal parisien ont interpellé Anne Hidalgo au sujet d’une subvention de 3 000 euros accordée à la Fédération des associations de solidarité avec tous-te-s les immigré-e-s (Fasti), après approbation le 5 novembre dernier du conseil municipal du XVIIIe arrondissement de Paris.

La Licra a pour sa part mis en avant les positions selon elle, «choquantes» de l’association concernée, notamment sur les attaques terroristes islamistes ayant visés la capitale française en 2015 : la Fasti avait alors affirmé que lesdits attentats étaient «la conséquence de la politique économique et sociale de la France, [celle-ci] paupéris[ant] toujours davantage les quartiers populaires, dans le cadre de discours médiatiques stigmatisants», rappelle la Licra. Celle-ci estime que de tels propos «reprenn[ai]ent l’argumentation islamiste», précisant par ailleurs que ces prises de position avait conduit l’Etat français, en 2015, à arrêter les financements de la Fasti.

Alors que la France s’apprête à commémorer le troisième anniversaire des attentats du 13 novembre 2015, l’association demande solennellement à Anne Hidalgo de ne pas financer une «officine» de cette nature.

Quant à Pierre Liscia, élu du XVIIIe arrondissement de Paris, il a relayé ce communiqué, précisant qu’il avait été le seul de son conseil municipal à voter contre l’octroi de subventions à la Fasti.

Pour l’élu, dépourvu d’étiquette politique, accorder des subventions à la Fasti correspond à «un coup de canif dans les principes républicains», selon ses propos rapportés par Le Parisien. Et Pierre Liscia de s’alarmer : «Cette association, proche de la mouvance indigéniste, défend l’idée que la France mènerait une politique de « racisme d’Etat » et que la police organiserait des « rafles » de réfugiés.»

Réagissant au communiqué de la Licra, la mairie de Paris a décidé de reporter l’examen de la délibération, afin d’étudier lesdites «déclarations et prises de position qui posent question».

Sur son site, la Fasti se présente comme «féministe, anticapitaliste, et tiers-mondiste» et explique que son action a débuté dans les années 60 «dans les bidonvilles de la région parisienne».

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “Hidalgo interpellée au sujet d’une subvention à une association d’aide aux migrants à «l’argumentation islamiste»

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *