toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

«En Italie, si vous êtes radicalisé, on vous expulse, c’est aussi simple que cela»


«En Italie, si vous êtes radicalisé, on vous expulse, c’est aussi simple que cela»

Depuis 2001, l’Italie est le seul grand pays occidental à n’avoir connu aucun attentat terroriste islamiste. Une exception qui perdure grâce à un cocktail unique de répression policière et de facteurs démographiques. Les explications de Lorenzo Vidino, expert du djihadisme à l’Université George-Washington et ancien coordinateur de la Commission italienne d’étude sur la radicalisation.

[…]

Pourtant, avant même les attentats du 11 septembre 2001, l’Italie était un foyer de l’idéologie djihadiste…

La mosquée de l’avenue Jenner à Milan était en effet le principal foyer du djihadisme à destination de la Bosnie dans les années 1990. Le premier attentat suicide en Europe a été commis en 1995 à Rijeka (Croatie), par un djihadiste qui venait de là. La mosquée a alors été perquisitionnée et plus de 50 personnes arrêtées. L’Italie a été l’un des premiers pays européens avec la France à ouvrir les yeux sur ce phénomène. Son grand succès a été de faire en sorte que cette mosquée n’attire pas de nouvelles recrues. La pression policière l’a forcée à se refermer sur elle-même.

Loading...

Vous avez parlé de la pression policière. En quoi la méthode italienne est-elle différente ou plus efficace ?

Elle cible avant tout ceux qu’on appelle les «mauvais maîtres», les cattivi maestri, ces mentors qui attirent les jeunes sur la voie de la radicalisation. S’ils ne sont pas Italiens, et la grande majorité ne le sont pas, ils sont expulsés systématiquement. C’est la tolérance zéro: si vous êtes radicalisé ou si vous radicalisez d’autres gens, et que vous n’êtes pas Italien, vous êtes expulsé, c’est aussi simple que cela.

Depuis le 1er janvier 2018, 109 personnes ont été expulsées d’Italie pour menace à la sécurité nationale. Depuis 2015, cela fait plus de 350 personnes expulsées, soit environ deux par semaine. C’est un outil majeur à disposition du gouvernement italien, issu d’une loi passée après les attentats de Londres en 2005. La déportation est décidée par décret ministériel, sans recours suspensif possible. […]

Le Temps

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 11 thoughts on “«En Italie, si vous êtes radicalisé, on vous expulse, c’est aussi simple que cela»

    1. Ilan S.

      « La déportation est décidée par décret ministériel, sans recours suspensif possible. » Voila un outil législatif dont Israël a un impérieux besoin, notamment contre le système judiciaire qui s’arroge un pouvoir démesurée, abusif et antidémocratique, la démocratie étant un pouvoir exercé exclusivement par le peuple qui élit le législatif et l’exécutif. Le judiciaire n’est donc pas élu, il doit appliquer les lois et ne pas les interpréter

    2. LeClairvoyant

      Quelle personne peut se sentir à laisse, en croisant dans la rue ces 6 individus, qui provoquaient et terrorisent n’importe qui, jeune fille, personne âgée, politique ou policier qui est obligée de se croiser avec eux, le jour ou la nuit, dans une rue, un ascenceur, un escalier, etc ?

    3. LeClairvoyant

      Quelle personne peut se sentir à laisse, en croisant dans la rue ces 6 individus, qui provoquaient et terrorisent n’importe qui, jeune fille, personne âgée, politique ou policier qui est obligée de se croiser avec eux, le jour ou la nuit, dans une rue, un ascenseur, un escalier, etc ?

    4. Cyrano

      Comme quoi quand on veut on peut. La France ferait mieux de s’en inspirer au lieu de critiquer le gouvernement italien. Ils sont déjà assez emmerdés avec tous ces arrivages pour ne pas faire le ménage chez eux. Politique bien ordonnée commence par soi même. Ils ont bien raison les Italiens.

    5. gregory

      Voila une loi dont rêvent ceux qui aiment la France!
      Ceux qui veulent nos votes savent maintenant ce qu’ils doivent faire!
      A bon entendeurs, salut!

    6. maga

      voila une bonne chose !! en France c’est trop dur de les foutre dehors ..;ces ordures nous ricanent au nez menant leur propagande comme bon leur semble … ils cassent…pillent…tuent en toute impunité et trouvent des gros cons d’avocats pour les sortir de leur carnage. maintenant ca va etre pire car UE autorise la burqa en France …UNE HONTE !!! ces raclures n’ont pas leur place chez nous… a quand une vraie loi qui va expulser ces raclures ??? les gens ont peur mais ça faut pas que ca se sache ils préfèrent nous laisser nous faire massacrer … Bvo l’italie ils ont tout compris !!

    7. Pinhas

      La France doit prendre exemple sur l’Italie.

      Être juste , point final.
      Celui qui prêche la haine et pousse ses ouailles à tuer doit être expulsé immédiatement.
      Lui infliger également une énorme amende et lui imposer de rembourser toutes les aides financières qui lui ont été versées.
      Cela fera réfléchir tous ces cafards .

    8. HENRIETTE Irène

      Je pense qu’une bonne partie de l’Europe va réagir comme les Italiens, très intelligents et corrects. En Belgique, ma fille vivait près de maisons occupées par des intégrisites, elle a dû partir, très dépressive . Ils sont nombreux en Belgique et les Imams prêchent dans les prisons ! Mais il y a des bouddhistes qui vont aussi dans certaines prisons pour parler avec les prisonniers. Certaines prisons interdisent cela, idiots et même dangereux que ces directeurs de prisons.. Pour ma part, je trouve très belle et SAINE cette initiative sui n’est pas
      pour prêcher la haine mais la paix. Ce que je déplore en Belgique c’est qu’une grande majorité de belges ne sont pas intelligents ni surtout cultivés. Un Français me disait que notre culture actuelle est minable et je suis entièrement d’accord. ayant eu une culture magnifique et ai pu étudier 4 langues à 15/16 ans ! (système anglais)…. Mais je souffre beaucoup de l’inculture actuelle

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *