toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Des scientifiques israéliens développent un traitement innovant pour tuer les cellules cancéreuses du cerveau


Des scientifiques israéliens développent un traitement innovant pour tuer les cellules cancéreuses du cerveau

Une nouvelle molécule tue les cellules cancéreuses du cerveau

Les scientifiques de l’Université hébraïque de Jérusalem ont mis au point une molécule pour traiter le glioblastome, un type de cancer du cerveau très agressif. La molécule bloque la capacité du gène MKNK2 à produire Mnk2b – une protéine cancérigène, mais augmente les niveaux de Mnk2a – une protéine inhibitrice.

Des chercheurs israéliens ont développé des molécules innovantes pour un traitement efficace du glioblastome, un type de cancer du cerveau très agressif, publiées ce mercredi par l’Université hébraïque de Jérusalem.

Ces molécules inhibent la formation de protéines, ce qui est important pour le développement du glioblastome. Ce type de cancer représente 17% de toutes les tumeurs cancéreuses au cerveau.

Le glioblastome prend naissance dans les cellules gliales qui soutiennent et protègent les neurones. À un moment donné, ces cellules commencent à se multiplier sans contrôle.L’espérance de vie des patients atteints de ce cancer est comprise entre 11 et 27 mois.

L’un des problèmes liés au traitement du cancer est le développement d’une résistance à la chimiothérapie. Le mauvais pronostic des patients atteints de glioblastome a conduit les chercheurs à essayer de trouver un moyen efficace de le traiter.

Les chercheurs ont découvert que les gènes MKNK2 produisent deux protéines différentes avec un effet contrastant: Mnk2b, qui agit en tant que gène cancérigène, et Mnk2a, qui agit en tant que gène inhibant le cancer.

La molécule développée bloque le processus de réplication de Mnk2b dans les cellules cancéreuses. De cette manière, il réduit la production de la protéine cancéreuse Mnk2b et augmente les niveaux de la protéine inhibitrice de Mnk2a.

Cela rend les cellules tumorales résistantes à la chimiothérapie plus susceptibles au traitement et leur mort augmente. La combinaison de la thérapie moléculaire avec la chimiothérapie conduit à une mort des cellules cancéreuses beaucoup plus importante que le traitement seul.

La découverte a été approuvée comme brevet international et est commercialisée dans le monde entier par la société de transfert de technologie « Yissum » de l’Université hébraïque.

Learn Hebrew online

L’étude a été financée par la Fondation germano-israélienne pour la recherche scientifique et le développement (GIF) et par l’autorité israélienne de l’innovation.

© Moshé Anielewicz – Europe Israël News

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *