toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

«Défendre la souveraineté nationale»: l’Autriche refuse de signer le pacte des Nations unies sur l’accueil des migrants


«Défendre la souveraineté nationale»: l’Autriche refuse de signer le pacte des Nations unies sur l’accueil des migrants

Considérant qu’il représentait une menace pour sa souveraineté en terme de politique migratoire, l’Autriche a emboîté le pas des Etats-Unis et de la Hongrie, et a annoncé qu’elle ne signerait pas le pacte de l’ONU sur les migrations.

«Le gouvernement a convenu […] de ne pas signer le pacte des Nations unies sur la migration et ainsi de ne pas lier l’Autriche», a déclaré le 31 octobre dans un communiqué le gouvernement autrichien, dirigé par le chancelier conservateur Sebastian Kurz.

Vienne se montre très critique de certains points du pacte sur la migration, et notamment «la confusion entre recherche de protection et migration économique». Bien qu’officiellement non-contraignant, le pacte pourrait créer de nouveaux droits et avantages pour les migrants, selon le gouvernement autrichien, qui estime qu’il vise à atténuer «la distinction entre migrants légaux et illégaux». Or la coalition au pouvoir ayant fait de la lutte contre l’immigration illégale une priorité, certains aspects du texte s’inscrivent «en contradiction» avec son programme.

Cité dans le communiqué, le chancelier Kurz a justifié cette décision par «l’importance de défendre la souveraineté nationale de l’Autriche», qui pourrait être mise à mal par un déplacement massif de population sur son territoire, si le pacte venait à être adopté.

De son côté, le vice-chancelier et patron du FPÖ, qui a fait campagne durant des semaines pour que Vienne boycotte ce texte, a expliqué que l’Autriche refusait ainsi que le pacte «n’établisse un nouveau droit international contraignant ou qui puisse être interprété comme tel».

Finalisé après 18 mois de négociations, le pacte des Nations unies sur la migration prévoit notamment de renforcer la coopération internationale pour répondre au phénomène mondial des migrations. Les pays de l’ONU, à l’exception notable des Etats-Unis, ont approuvé le document en juillet. Le président Donald Trump avait jugé le texte «incompatible» avec sa politique migratoire et la souveraineté nationale américaine. Quelques jours plus tard, la Hongrie du Premier ministre Viktor Orban avait également annoncé son retrait de cet accord, soutenant qu’il encourageait des flux de personnes qu’elle juge «dangereux».

L’Autriche a précisé qu’elle n’enverrait aucun représentant au sommet de Marrakech les 10 et 11 décembre, lors duquel le pacte doit être entériné.

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “«Défendre la souveraineté nationale»: l’Autriche refuse de signer le pacte des Nations unies sur l’accueil des migrants

    1. yacotito

      est-on en democratie ?
      Le peuple européen ne veut pas l’immigration et pourtant les leaders n’en font qu’à leur tête.

    2. Pinhas

      Ces migrants muzz font peurs et il y a de quoi .
      Agressions, viols dans toute l’Europe.
      Les Européens ne sont pas contre l’accueil de migrants mais contre la haine des barbares muzz qui soit disant fuient la guerre ??
      Assez de salades pourries et de manipulations.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    227 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap