toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Antisémitisme: Marine Le Pen «Refuser de désigner la cause, l’islamisme radical, c’est se condamner à l’impuissance»


Antisémitisme: Marine Le Pen «Refuser de désigner la cause, l’islamisme radical, c’est se condamner à l’impuissance»

Marine Le Pen a estimé aujourd’hui que « refuser de désigner la cause » de la montée de l’antisémitisme, identifiée comme étant « l’islamisme radical » par son compagnon Louis Aliot, revenait à « se condamner à l’impuissance et donc renoncer à le combattre ».

Après deux années de baisse, les actes antisémites en France ont fortement augmenté (+69%) sur les neuf premiers mois de 2018, s’est alarmé le Premier ministre Edouard Philippe dans une tribune publiée vendredi sur Facebook. « Pour lutter contre l’antisémitisme, il faut se concentrer sur sa source et avoir le courage de le combattre. Ouvrir les yeux sur la cause est déjà une première étape. Contre l’islamisme radical pas de faiblesse ! », a réagi dans un tweet le député des Pyrénées orientales et membre du bureau exécutif du Rassemblement national (RN) Louis Aliot.

« Toute ma sympathie à nos compatriotes visés par cette haine », a ajouté M. Aliot. Dans un tweet distinct, Mme Le Pen a estimé que « refuser de désigner la cause de cette montée de l’antisémitisme, c’est se condamner à l’impuissance et donc renoncer à le combattre ». L’antisémitisme du parti d’extrême droite s’est estompé sous la présidence de Marine Le Pen, l’ennemi numéro un étant devenu « l’islamisme ». Mme Le Pen est même allée jusqu’à exclure en 2015 son propre père du parti, qui avait tenu des propos polémiques répétés sur la Shoah.

Les réflexes antisémites semblent cependant persister chez ses électeurs. Selon une étude de 2014 de la Fondation pour l’innovation politique (Fondapol), d’obédience libérale, 49% des électeurs de Mme Le Pen en 2012 déclaraient vouloir éviter un président de la République juif, contre 21% dans l’ensemble de l’échantillon. Alors que les plans de lutte contre l’antisémitisme « qui se succèdent n’arrivent pas à résorber ce cancer qui gangrène notre société », Edouard Philippe a appelé les autorités à le traiter « de façon individuelle, (…) pas comme la lutte contre l’ensemble des haines ». Le gouvernement prépare notamment pour 2019 une modification de la loi afin de renforcer la lutte contre la cyberhaine, en mettant la pression sur les opérateurs du Net.

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



    Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

    Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


    Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “Antisémitisme: Marine Le Pen «Refuser de désigner la cause, l’islamisme radical, c’est se condamner à l’impuissance»

    1. Salmon

      Ce n est pas l islamisme radical mais l islam tout court avec les collabos gochos etc…. Jusque dans les rangs du RN CERTAIN

    2. Robert Davis

      Il est évident qu’éviter de désigner la cause de l’atisémitisme à savoir l’islam c’est se condamner à l’impuissance et cela fait longtemps que je le dis. Désigner l’adversaire c’est la première étape pour lutter contre lui et si on renonce à la première étape quelle chance avons-nous de le maitriser? C’est bien sûr pour ne pas avoir à le maitriser que le mufti micron veut éviter de le désigner, les amalgames et autres propos de LUTTE. Il ne veut tout simplement pas lutter mais concentrer toute son attention sur ses magouilles financières à base de prélèvements de taxes toujours plus élevées. Il a transféré la finance à la politique et ne fait plus que ça.

    3. eudes

      Lors du pouvoir hitlérien, il y avait les « nazis », des très radicaux les « SS » et affiliés et les « gentils », ceux qui ne disaient pas grand chose mais qui acquiesçaient sans réaction face aux exactions des premiers !
      Le terme radical est trompeur dans son souci de « pas d’amalgame » : il n’y a qu’un seul Islam il est soit violent, soit silencieux, mais les deux sont aussi radicaux l’un que l’autre ! Comme dans toutes les idéologies toxiques, il y a les « intello actifs »aidés des « gros bras » et les suiveurs qui ne disent mot mais qui approuvent. L’Islam ne déroge en rien à ce schéma…
      OK avec la déclaration de MLP, si l’on ne désigne pas correctement la cause du problème on ne peut le traiter efficacement (c’est tout au moins ce que l’on apprenait dans l’industrie !!) l’Islam est le vecteur du problème, la cause est ce qui donne naissance ou qui entretient l’Islam… Le fondement réside en l’écrit idéologique, cela va sans dire !

    4. Marc

      l’antisémitisme n’est plus l’apanage des anciens du FN LePeniste (et relégué aux oubliettes par les Marinistes du RN) , mais il est devenu prépondérant chez nos « braves multiculturalistes de gauche » et leurs « alliés musulmans modérés, lol  » afin de soutenir les « victimes internationales de l’oumma » dont la « crème Palestinienne » est maltraitée par les « méchants fachos israéliens » ce qui justifie à leurs yeux l’antisionisme, habit du dimanche de l’antisémitisme…

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *