toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Week-end « Auschwitz 2019 », saluts hitlériens : l’antisémitisme crasse d’une promo de médecine à Paris 13


Week-end « Auschwitz 2019 », saluts hitlériens : l’antisémitisme crasse d’une promo de médecine à Paris 13

Une élève d’une promotion de deuxième année de médecine à l’université Paris 13 a déposé plainte contre certains de ses camarades, victime de harcèlement et d’insultes antisémites. Les mis en cause plaident « l’humour », eux qui voulaient organiser un week-end d’intégration « Les nazis contre les juifs » et des « lancers de kippa »…

Les universités ne sont pas préservées de la bêtise et de l’immondice. Selon les informations d’Europe 1, une étudiante de 20 ans en deuxième année de médecine à l’université Paris 13 (Villetaneuse, Bobigny et Saint-Denis) a porté plainte contre huit de ses camarades pour injures antisémites« Montrée du doigt », « harcelée », la jeune fille évoque les insultes de ses voisins de promotion, mais aussi leur projet scabreux : réaliser un week-end d’intégration nommé « Auschwitz 2019″. Le thème ? « Les nazis contre les Juifs ».

Classement des Juifs de la promotion

L’année a commencé avec des « blagues récurrentes ». Seuls visés : « les Juifs »,raconte Rose, au micro de la station. « Dès le début, j’ai expliqué que ça me blessait« , raconte-t-elle alors. Mais au fil des jours, celles-ci ont laissé place à des « saluts hitlériens », avant qu’un « jeu » ne soit inventé, le « freespa ». A savoir, un « lancer de kippa »…

Blessée et indignée, celle-ci s’éloigne de ses camarades. Ce qui ne manquera pas de provoquer la colère de certains d’entre eux, mais aussi un certain acharnement qu’elle dénonce aujourd’hui. Sur un groupe de conversation Facebook, dont le but est d’organiser le week-end d’intégration 2019, le nom de Rose revient sans cesse, toujours frappé d’insultes antisémites. Celle-ci sera d’ailleurs privée de filleul – une tradition entre étudiants de première et deuxième année – en guise de sanction.

Loading...

C’est alors que les évènements prennent un tour encore plus abject. Ses camarades proposent de baptiser le week-end d’intégration de plusieurs manières : « Auschwitz 2019 » ou encore « Rafle 2019 ». Avec comme thème « beau Juif et boboche » ou bien « les nazis contre les Juifs ». Des propositions complétées d’une « photo d’un étudiant juif brûlant dans les flammes », explique Rose à Europe 1.

De plus, certains se sont ensuite lancés dans un « classement des étudiants juifs de la promotion », avec des commentaires douteux : « Juif niveau 31, impliqué mais capacité à traîner avec des goyes », « Juive niveau 75, prestige 4, prête à tout pour sa communauté », « Niveau 2, il sait qu’il y a une fête qui s’appelle Shabbat ».

« Cancer » de la classe

Choquée, l’étudiante décide alors de déposer une plainte et d’en avertir sa faculté, désirant « dénoncer cette banalisation de l’antisémitisme ». Les huit élèves mis en cause, convoqués par le vice-président de l’établissement, plaident « l’humour ». D’après les informations d’Europe 1, la direction a saisi la commission de discipline mais aussi directement le procureur de la République au titre de l’article 40 du Code de procédure pénale.

Si l’organisation du week-end d’intégration 2019 est pour l’instant suspendue, Rose regrette d’être plus que jamais « isolée », traitée désormais de« traître » et de « cancer de la promotion » par ses voisins de classe. « Je demande seulement de pouvoir étudier dans des conditions sereines », confie-t-elle, pressée de voir ces évènements derrière elle.

Marianne

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 11 thoughts on “Week-end « Auschwitz 2019 », saluts hitlériens : l’antisémitisme crasse d’une promo de médecine à Paris 13

    1. Pinhas

      Les ordures.

      Vous n’aimez pas les Juifs alors votre destin sera de palper et soigner des muzz qui vous insulteront et vous cracheront à la gueule mais vous ne direz rien car vous aurez peur , car vous êtes lâches.
      Promo merdecine 2019.

    2. Steph

      Vous savez pourquoi ils se permettent ces agissements dégueulasse ? Tout simplement parce qu’ils n’ont aucune crainte de représailles. Avec les maghrébins, jamais ils n’oseraient ce genre d’agissements. Moi, a 52 ans, j’ai passé l’age mais a mon époque on ne se laissait pas faire et je peut m’enorgueillir d’avoir pas mal de nez cassé a mon actif. La jeunesse Juive d’aujourd’hui, n’a pas de couilles. Désolé pour ma vulgarité, mais c’est la stricte vérité.

    3. marco

      Gouverner c est prevoir ,,(quand je conduis ,j anticipe ,,je ne fonce pas pour freiner comme un malade au dernier moment comme ces gouvernements qui organisent le chaos et freinent aujourdui des deux pieds ,,enfin le disent et comme des assassins participent a la recherche du corps ,,)ce qui arrive aujourdui ,,j ai bac moins 3,,et depuis 40ans en payant de ma personne j ai toujours sonne le tocsin « facho ,raciste ,etc « nos zelites  » depuis 50ans ,completement cons ou traitres criminels ?on est dac?ils passeront peut etre devant un tribunal « nuremberg » pour haute trahison mais surement devant le tribunal Divin .Ce qui trahira les traitres et simplets c est leur graisse de corrompus .

    4. Dorylée

      J’adhère sans réserves au premier commentaire : virés de médecine pour indignité puis placement en préventive pour éviter les représailles sur la victime et poursuites judiciaires pour apologie du nazisme.

    5. HARROCH

      bonjour,
      en effet, c’est ignoble cet antisémitisme en faculté de médecine, on devrait les virer et interdiction de continuer leurs études de médecine.
      ils ont peur de le dire à leurs copains arabes, qui leur cracheront dessus, car on ne peut ausculter leurs femmes.
      Pauvre France !

    6. Robert Davis

      Ces insultes de la part d’antisémites profonds qui prennent les gens pour des imbzciles comme eux essemblent à s’y méprendre à celles du negro Donnadieu à ses débuts quand il voulait faire que c’était des blagues.On a vu depuis lors que c’était de l’antisémitisme extrême.Je souhaite les pires malheurs dans leurs existences de m. à ces crapules malfaisantes. J’espère même du terrorisme nucléaire sur paris.

    7. Robert Davis

      Ces malveillants et malfaisants tout comme les politicards français se préparent un avenir de merde qu’ils ont merité.Ils font penser aux palestiniens qu’ils aiment tant. Leurs avenirs se ressemblent.

    8. danielle

      La France dans sa médiocrité ! qui ne réagit pas à l’encontre de ces élèves railleurs,arrogants et inutiles !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *