toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Vladimir Poutine aux Européens « Si vous voulez payer des allocations et des aides sociales à tous les réfugiés de Syrie, c’est votre problème » (Vidéo)


Vladimir Poutine aux Européens « Si vous voulez payer des allocations et des aides sociales à tous les réfugiés de Syrie, c’est votre problème » (Vidéo)

Lors d’une conférence de presse à Saint-Pétersbourg, le chef d’Etat russe Vladimir Poutine a demandé que l’Europe «s’implique dans le processus de retour des réfugiés en Syrie». Une tâche qui «ne coûte pas si cher que cela», selon lui.

L’appel de Vladimir Poutine à ses homologues européens est lancé, concernant la situation humanitaire délicate en Syrie. En compagnie du chancelier autrichien Sebastian Kurz, lors d’une conférence de presse à Saint-Pétersbourg le 3 octobre, le président russe a notamment soutenu que «l’Europe devait s’impliquer dans le processus de retour des réfugiés en Syrie».

Il a également ajouté qu’il était «nécessaire de dépolitiser ce travail». Ainsi, il a déclaré que l’approche humanitaire à Idleb «devrait viser à aider les gens», qu’ils vivent dans des territoires contrôlés par le gouvernement syrien ou par l’opposition. Le chef d’Etat a en outre argumenté : «Nous ne devrions pas vraiment nous soucier de l’endroit où ces gens vivent, il faut les aider. Ils ne devraient pas souffrir.»

«Est-ce que les gens doivent souffrir du fait qu’ils vivent dans un territoire particulier contrôlé par l’une ou l’autre des forces politiques ?», a-t-il questionné devant les journalistes. Vladimir Poutine a ainsi assuré vouloir travailler «ensemble» avec l’Europe. «Il faut travailler pour apporter une aide humanitaire sur les besoins élémentaires, comme la restauration des infrastructures ou la remise en état de l’électricité, pour permettre aux biens alimentaires de revenir [dans le pays] et qu’ils soient accessibles à la population», a-t-il précisé. Vladimir Poutine a défendu qu’il s’agissait là de conditions pour que les réfugiés puissent revenir en Syrie.

Si vous voulez payer des allocations et des aides sociales à tous les réfugiés de Syrie, c’est votre problème

Vladimir Poutine a d’ailleurs insisté : «J’ai des collègues qui me disent que des migrants venus en Allemagne et vivant avec des allocations n’ont pas envie de revenir […] Si vous voulez payer des allocations et des aides sociales à tous les réfugiés de Syrie, c’est votre problème […] Mais les réfugiés qui sont en Turquie, en Jordanie, au Liban pourraient revenir dans leur pays.»

Vladimir Poutine a conclu par un ultime appel à l’Union européenne : «Travaillons ensemble, ce n’est pas si compliqué et d’ailleurs cela ne coûte pas si cher que cela.»





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “Vladimir Poutine aux Européens « Si vous voulez payer des allocations et des aides sociales à tous les réfugiés de Syrie, c’est votre problème » (Vidéo)

    1. Le Clairvoyant

      Monsieur Poutine: (nous sommes obligés d’aimer et aider à tous ceux qui nous détestent). Les syriens, les maghrébins et les palestiniens qu’on aide depuis 70 ans sur place, pour ne viennent pas en Europe, avant de chasser les israéliens d’Israël.

    2. Robert Davis

      Le président TRUMP a déjà répondu à cette question : il n’est pas question de verser un sou pour la syrie tant que les iraniens seront en syrie. Quant à renvoyer les syriens chez eux nous on ne demande pas mieux ce sont les Etats gauchistes qui leur versent d’énormes allocations qui empêchent la France et l’Europe de lutter contre la pauvreté puisque ces envahisseurs coûtent 100 milliards par an rien qu’à la France.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *